Premier League : Chelsea se fait dominer par Leicester    Liverpool - Owen : "Salah est trop égoïste"    Fédération française : Thiriez n'est pas d'accord pour Benzema    Métro d'Alger: Aucune date n'a été fixée pour la reprise de service    Les jeunes sont les plus touchés: Forte hausse du taux de chômage en Algérie    Un détachement de navires de guerre russes accoste au port d'Alger    Investiture de Biden aujourd'hui: Une cérémonie sous haute surveillance    La future loi, le sexe et l'âge    Un avant-projet en question    Le P-dg de Sonelgaz: «Toutes les créances impayées seront récupérées»    Handball - Mondial 2021 : Algérie-France, aujourd'hui à 18h00: Les Verts pour un sursaut d'orgueil    Bir El Djir: Des aménagement en prévision des JM 2022    JSM Béjaïa: La feuille de route en application    Une voiture dérape, un mort et deux blessés    Vaccination contre la Covid-19: Les objections du président de la Forem    Oran: Un carambolage impliquant 19 véhicules sur le 4eme périphérique    2,382 millions de km2 attendent l'amour et le travail du citoyen    Tiaret: Un film en hommage au comédien Hamza Feghouli    Grandes manoeuvres et sourde bataille    Le visa est devenu un enjeu diplomatique    Prise en charge de toutes les revendications des fonctionnaires du secteur    249 nouveaux cas, 186 guérisons et 3 décès    Le président de la République ordonne la distribution de la copie originale    Hausse des prix des pâtes alimentaires : Certains opérateurs pointés du doigt    Les raisons de la pénurie    Instruction aux walis    Relaxe pour les hirakistes d'Oran    L'Algérie s'impose face à la Libye    La mouture de la commission Laraba favorise les partis de l'ancienne majorité : Les écueils aux changements maintenus    Chanegriha supervise l'exercice tactique «Al-Hazm 2021»    La décision de Trump en cours d'examen par le staff de Biden    Brahim Laâlami reste en prison    «L'acquisition de plusieurs vaccins est une bonne décision»    Qui bloque la réouverture de l'activité ?    Sit-in de protestation des étudiants de 3e année de médecine    Secteur de l'éducation à Béjaïa : Entre grands besoins et sept nouveaux projets notifiés    Dalila Touat condamnée à 18 mois de prison ferme    Situation kafkaïenne des souscripteurs    Rêver à perdre la raison !    L'artiste Reche Safia honorée par les siens    L'IFA lance son premier appel à projets cinématographiques 2021    Donald Trump : La fin de son mandat lui coûte une fortune    Kamala Harris, une vice-présidente historique    Joe Biden : Le «rassembleur» à l'épreuve d'une Amérique meurtrie    Edition amazighe à Béjaïa : L'APW offre 11 000 livres pour les établissements scolaires    Ineffable Art et Culture, le magazine culturel digital 100 % algérien : Figourra, un concept « brosseur » de portraits    TRUMP ET LES DEMONS DE LA GUERRE DE SECESSION    Dossier mémoriel Algérie-France: Le rapport Stora remis demain à l'Elysée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les habitants dénoncent un «diktat qui perdure»
Grève des transporteurs privés à Collo (Skikda)
Publié dans El Watan le 11 - 06 - 2017

La grève enclenchée il y a déjà plus d'une semaine par les transporteurs privés de la ville de Collo commence à attiser les tensions et à faire sortir les usagers de leur silence, et de là, à dénoncer la politique du fait accompli qu'on leur impose. Un semblant de pétition a même commencé à circuler auprès de ces usagers, qui ne savent plus quoi faire. «On ne veut pas payer les frais de la guerre que se livrent les transporteurs privés.
Les transporteurs opérant sur la ligne Collo-Skikda sont à l'arrêt depuis plusieurs jours déjà, ce qui a perturbé les habitués de cette desserte, qui se retrouvent souvent obligés d'aller à la sortie de la ville pour espérer trouver un siège vide dans les bus en provenance de Ouled Attia ou de Zitouna. Nous demandons aux responsables concernés de réagir pour mettre fin à une situation qui commence vraiment à nous irriter», témoigne un usager rencontré sur l'emplacement réservé aux bus privés, en plein cœur de la ville. Les transporteurs de la ville de Collo, qui ont eu recours une fois encore au débrayage, expliquent leur acte.
«Nous avons de tout temps dénoncé la concurrence déloyale que nous imposent les transporteurs des daïras de Zitouna et de Ouled Attia. Ces derniers se sont improvisé plusieurs arrêts de ramassage dans le périmètre urbain de la ville, ce qui a considérablement minimisé nos chiffres d'affaires. Il nous arrive même de quitter la station de Collo, le bus carrément vide. On a mené plusieurs grèves et à chaque fois on nous nourrissait de promesses, alors qu'aucune décision ferme n'a été prise», juge un des transporteurs grévistes.
Seulement, les usagers de la ville de Collo, du moins une bonne partie, ne l'entendent pas de cette oreille. Ils estiment que les transporteurs grévistes veulent contraindre les usagers à parcourir souvent plusieurs kilomètres pour parvenir enfin à la station implantée au centre-ville. «Moi j'habite le quartier Dar-Amor, à près de 3 km de cette station. Si je devais me rendre à Skikda, je ne vais surtout pas parcourir tout ce chemin, alors que près de mon quartier passent d'autres transporteurs venant de Zitouna, de Khnak-Mayoune ou de Kanouaa. L'usager est libre et personne n'a le droit de l'obliger à opter pour tel ou tel transporteur», rapporte un citoyen. Un sentiment qui reste partagé par une grande partie des habitants de Collo, dont certains vont jusqu'à demander le retrait pur et simple des licences aux grévistes.
Ces derniers s'obstinent encore et jugent qu'ils ne font que défendre leur gagne-pain en espérant une réaction des pouvoirs publics. Ils oublient cependant qu'il leur arrive eux aussi de passer souvent par les villes de Kerkera, de Tamalous et de Bouchtata et de procéder à des ramassages sur leur parcours en concurrençant les transporteurs de ces mêmes villes. Que diront donc les transporteurs de Collo si leurs collègues des villes citées décident de dénoncer «la concurrence déloyale» qu'ils leur imposent ?


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.