Aourag : Promouvoir la recherche appliquée, un réel plus pour le développement socioéconomique    LF 2020: l'importance des dispositions encourageant de l'investissement mise en exergue    Aboutrika encense Mahrez et critique Guardiola    Collision de deux bus à El Oued : Etat de santé ''stable'' des blessés    M.Beldjoud depuis El-Oued: 96% des accidents sont dus au facteur humain    Foot/Mercato d'hiver : le mouvement des entraîneurs supplante celui des joueurs    Hand/CAN-2020: l'Algérie bat le Maroc 33-30 et termine en tête du Gr D    Irak : nouvelles manifestations réclamant une refonte du système politique    La Conférence internationale sur la crise libyenne débute à Berlin    Examens de promotion aux grades d'enseignant principal et enseignant formateur: les résultats lundi    Habitat : Un nouveau programme d'un million de logements pour la période 2020-2024    NOMINATION DE CERTAINS CADRES DE L'ETAT : Le président transfert le pouvoir au premier ministre    REVISION DE LA CONSTITUTION : Talaia El Hourriyet exige ‘'la parole au peuple''    OUVERTURE DE REPRESENTATIONS CONSULAIRES A LAAYOUNE : L'Algérie recadre sévèrement la Guinée et le Gabon    SITUATION FINANCIERE : La commune d'Oran peine à retrouver ses entrées    Interdiction du téléphone et des rassemblements dans les hôpitaux    Le Président de la République reçoit à Berlin le président du Conseil européen    Le Real fixe une condition pour le départ de James Rodriguez    Football/CAN-2021 et Mondial-2022: des changements au programme de la sélection algérienne    Attentat déjoué contre la veuve du militant Brahmi    Cinq civils tués dans un présumé raid aérien russe    Les banques ciblées par les protestataires    Tebboune revoit le protocole officiel    Sit-in aujourd'hui au tribunal de Sidi M'hamed    Le PT exige la libération des manifestants du hirak    La quadrature du cercle    Desertec veut renaître de ses cendres    La Cnas de Relizane passe à l'offensive    Une mosquée, et le tour est joué !    15 militants devant le juge ce matin    Non, le Hirak n'a pas échoué !    «Tous les détenus politiques doivent être libérés»    Le PAD appelle à une adhésion massive    Le saviez-vous… ?    ACTUCULT    Tizi Ouzou : coup d'envoi de la 12e édition du salon du livre    Vibrant hommage à Didouche Mourad    Et zut ! C'est raté pour cette année ! Tant pis ! L'année prochaine, inch'Allah, pitet' !    Alger-Paris en continuel aller-retour    Sept Algériens visent les minimas des JO-2020 et des championnats d'Afrique    La FAF s'oppose à la domiciliation du tournoi dans la ville de Laâyoune occupée    La pièce GPS du TNA primée    Ouverture en présence de nombreux intellectuels    Biens waqfs mis au profit de la science    NCA Rouiba conclu un accord avec le groupe français Castel    L'entraîneur Yaïche tire la sonnette d'alarme    El-Bayadh: Enfin la liste des logements sociaux    Bouira: De 3 ans de prison à la perpétuité pour trafic international de drogue    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Brèves :
International : les autres articles
Publié dans El Watan le 06 - 12 - 2017


El Qods
La Ligue arabe a mis en garde hier les Etats-Unis contre une possible décision de déplacement de l'ambassade américaine en Israël, de Tel-Aviv à El Qods (Jérusalem), en la qualifiant d'«assaut clair» contre la nation arabe. Au cours d'une réunion de délégués des pays membres, le secrétaire général de l'institution panarabe, Ahmed Aboul Gheit, a souligné «le danger de cette question, si cela devait arriver». Il a aussi mis en garde contre les «conséquences négatives, pas seulement pour la situation en Palestine, mais aussi dans la région arabe et islamique». Il a estimé qu'un éventuel déménagement de l'ambassade américaine représentait une «menace pour la stabilité régionale».
Liban
Le Premier ministre libanais, Saad Hariri, est revenu hier sur sa démission, un mois après cette décision surprise qui avait pris de court le Liban et la communauté internationale, selon un communiqué du gouvernement. «Le Conseil des ministres a remercié le Premier ministre d'être revenu sur sa démission», a indiqué le gouvernement dans un communiqué lu par M. Hariri lui-même. Saad Hariri s'exprimait à l'issue de la première réunion du gouvernement depuis cette démission choc, le 4 novembre depuis Riyad. M. Hariri avait alors invoqué l'ingérence de l'Iran et du Hezbollah dans les conflits de la région, où Riyad et Téhéran s'affrontent par procuration.
Syrie
La 8e session des pourparlers inter-Syriens organisés sous l'égide de l'ONU ont repris, hier à Genève, sans la délégation du gouvernement syrien, qui n'a pas tranché sur son retour à la table des négociations, ont rapporté des médias. «La délégation ne s'envolera pour Genève ni aujourd'hui (mardi) ni demain. La décision finale (sur son retour aux négociations) n'a pas encore été prise», a indiqué une source proche de la délégation. L'invitation adressée par l'ONU au gouvernement syrien pour la reprise des négociations était «toujours à l'étude chez les dirigeants syriens», selon le journal syrien Al Watan.
Yémen
Le Conseil des ministres en Arabie Saoudite, réuni hier sous la présidence du roi Salmane, a déclaré espérer voir le Yémen débarrassé des milices «terroristes» soutenues par l'Iran, dans la première réaction de Riyad aux développements dans la capitale yéménite. Sans évoquer directement la mort de l'ex-président yéménite Ali Abdallah Saleh, tué par ses anciens alliés rebelles houthis, le gouvernement saoudien a vu, dans «le soulèvement» de ces derniers jours à Sanaa, une occasion de débarrasser le Yémen des exactions commises, selon lui par ces insurgés.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.