Le président Tebboune ordonne l'entame de l'exploitation de la mine de Gar Djebilet    L'agression sur les trains "inadmissible", poursuites judiciaires contre les auteurs    Le Front Polisario appelle l'UA à la mise en œuvre de ses résolutions    L'APLS mène de nouvelles attaques contre les forces d'occupation marocaines    Liga : Le Barça ejecté de la course au titre    Ouverture des frontières : Cinq vols quotidiens à partir du 1er juin    L'UNPA dénonce avec fermeté l'agression de l'occupation sioniste contre le peuple palestinien    Début du retrait des convocations aux examens du BAC et du BEM    Garde à vue « probablement » prolongée pour la journaliste Kenza Khetto, selon Radio M    Arsenal : Vers le come-back de Ramsey    Coronavirus : 117 nouveaux cas, 108 guérisons et 8 décès    Ligue 1: Le programme des rencontres de la 21ème journée    Allez Chabab zoudj !    Distribution de 3 018 logements AADL après 20 ans de retard    La réouverture des frontières au menu    Aïn Hammurabi de Abdellatif Ould Abdellah : évocation innovante de la mémoire de sang perdue    Des Journées du film norvégien à Alger    La Chine pose son rover sur Mars    "Non, ce n'est pas un problème d'hygiène de vie"    "NOUS SOMMES DANS UNE SITUATION DE SECHERESSE ALARMANTE"    Nouvelle opération de déstockage    Un mort et 37 blessés à Béjaïa    Les syndicats menacent de boycotter l'entrevue    Situation stable dans les hôpitaux    Eternels atermoiements    Les Kabyles en conquérants    Le MCA jouera sa saison à Casablanca    Marché du livre : Des mesures d'encadrement présentées au gouvernement    Prix Ali-Maâchi du Président de la République : Appel à candidature    Ahcène Mariche. poète et auteur : «Mes livres sont des supports didactiques»    Législatives: l'ANIE réitère son engagement d'accompagner les candidats    Restaurants fermés après l'Aïd : Service minimum pour la capitale    Le Conseil de la nation prend part à la session du printemps de l'Assemblée parlementaire de l'OTAN    L'extrémisme des états    Gaza brûle...    Israël et l'effet boomerang    Dréan: Déraillement d'un train de transport de minerai    Le casier 2 du centre d'enfouissement en feu depuis une semaine: La population des localités environnantes suffoque    Bilan des différents services des UMC du CHUO: Plus de 57.000 consultations et 10.303 hospitalisations au premier trimestre    Les (mauvaises) manières du «discours»    «L'Algérie a une chance d'engager le changement»    Vers une seconde conférence internationale    Deux millions de Palestiniens affectés par les attaques    Les causes d'une déconfiture    L'Anie sous haute surveillance    Le bouclier juridique    20 millions aux préparatifs de la saison estivale    «Ecrire en langue Tamazight est un devoir»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«Sonatrach bouscule les entreprises étrangères»
Ahmed Ouyahia salue son partenariat avec des entreprises publiques
Publié dans El Watan le 17 - 12 - 2017

Le premier ministre, Ahmed Ouyahia, se félicite de la capacité de la Sonatrach à concurrencer les multinationales même dans les domaines stratégiques et sensibles tel que les hydrocarbures.
« Les contrats signés aujourd'hui devaient revenir à des sociétés étrangères. Je félicite la Sonatrach d'avoir donné l'exemple en recourant à des partenariats avec des entreprises publiques », déclare-t-il en marge de sa visite, hier dans la wilaya d'Adrar où il a procédé à l'inauguration d'un nouveau complexe gazier «Reggane Nord » pour lequel, la compagnie pétrolière nationale est partenaire de l'espagnole Repsol, l'allemand RWE-DEA et Edison une compagnie italienne. Le premier ministre parlait des contrats signés pour le développement du champ gazier de Tinhert dans l'extrême sud d'Adrar.
Ces accords donne naissance à cinq partenariats entre le groupe Sonatrach et des entreprises publiques, en l'occurrence l'Entreprise nationale de canalisations (ENAC), l'Entreprise nationale des grands travaux pétroliers (ENGTP), la Société nationale de génie civil et bâtiment (GCB), Cosider, et de l'entreprise nationale des travaux d'infrastructures des télécommunications et de l'énergétique (Infratele). Il s'agit d'un choix stratégique qui tend à privilégier les sociétés algériennes sans le recours aux partenaires étrangers. Sonatrach avait annulé l'appel d'offre international qu'elle avait lancé pour ce projet pour confier les travaux à des sociétés algériennes. « Mon souhait et celui de l'Etat est de voir la décision de donner la priorité sur le marché national se concrétiser. Je souhaite que d'autres entreprises algériennes suivent l'exemple de la Sonatrach », ajoute Ahmed Ouyahia. Ces partenariats, selon les explications fournies par le premier ministère sur son site Internet, devra permettre le raccordement de 50 puits producteurs à travers un réseau de collecte d'une longueur cumulée de 330 km pour un délai fixé de 20 mois.
Ce projet devra permettre une augmentation de la production de 10 millions de m3 par jour ce qui équivaut à une augmentation de la production de 3,5 milliards de m3 par de ce champ dans deux ans. Les contrats portent sur le raccordement de 50 puits producteurs sur les 154 existants du champ gazier Tinhert (wilaya d'Illizi) à travers un réseau de collecte d'une longueur cumulée de 330 km pour un délai fixé de 20 mois. Ce raccordement permettra une augmentation de la production de 10 millions de m3/jour (3,5 milliards de m3/an) de ce champ à la fin 2019.
« A cet effet, le plateau de production du champ Tinhert atteindra en 2025 une capacité de 27 millions de m3/j, soit 10 milliards de m3/an, des volumes traités aussi bien au niveau des installations déjà existantes à l'Ohanet (13 millions m3/j) que celle d'Alrar (14 millions m3/j) », précise la même source, affirmant que le projet de développement de Tinhert concerne 28 gisements d'hydrocarbures situés dans les périmètres de Tinhert, d'Ain Amenas et d'Alrar Sud, détenus à 100% par Sonatrach.
« Ce projet permettra de rallonger la durée de vie des complexes de gaz d'Ohanet et d'Alrar au-delà de 2040 », indique-t-on. Outre le nouveau complexe gazier, le premier ministre a inauguré la nouvelle cimenterie de la commune de Timektane qui est, selon lui, « une source de fierté pour l'Algérie et une preuve de l'efficacité de la politique d'encouragement de l'investissement ». D'une capacité de 1,5 million de tonnes, cette cimenterie permettra, selon Ahmed Ouyahia, la création de ressources supplémentaires et la réduction des prix du ciment « qui ont reculé de moitié à Adrar et dans les wilayas limitrophes ».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.