Le Maroc commande 13 drones turcs, le régime rattrapé par la guerre au Sahara occidental    Conditions de détention "graves" des palestiniens dans les prisons israéliennes    Meeting de Lyon (100m NL): Amel Melih améliore son record d'Algérie    Grève des postiers dans la capitale : Reprise du travail et grande affluence des citoyens    SEAAL : Vers la non-reconduction du contrat avec le partenaire français    Accidents de la route : Campagne de sensibilisation aux Sablettes    El-Menfi valorise le rôle de l'Algérie dans la sécurité et la stabilité de la Libye    Saignée de capital humain    Tizi-Ouzou: Marche des travailleurs de l'ETRHB    Création de dix nouvelles wilayas: «Aucun changement dans les frontières territoriales»    Europe - Les grands clubs lancent la «Super League»: L'UEFA promet des sanctions    FAF - Coupe de la Ligue: La hiérarchie sera-t-elle respectée ?    Ligue 1 - Mise à jour: Le CRB en examen à Bordj    Le procès en appel de Karim Tabou reporté au 28 juin    Une bonbonne de gaz explose : incendie, deux blessées et des dégâts    Crise sanitaire: L'immunité collective fait encore parler d'elle    LE RAMADHAN A BON DOS    Algérie-France: Macron qualifie les propos de Djaâboub d'«inacceptables»    Le butin de la mémoire    L'industrie sinistrée aux oubliettes?    Le baril fait du yoyo    Les chantiers de Khaldi    La dernière ligne droite    Brèves    Une AGE à refaire    Le programme dévoilé    Révolution dans le football européen    L'acquittement? O.K. Et l'accusation?    Boumala victime de son paradoxe    Macron pointe la volonté de réconciliation malgré des «résistances»    L'Ave Marie . . . m    L'absentéisme ou le fléau ramadhanesque    Le feu vert de Tebboune    163 nouveaux cas et 5 décès en 24 heures    La Confédération des syndicats algériens tire la sonnette d'alarme    Téhéran redit sa disposition à dialoguer avec l'Arabie saoudite    La Tunisie secouée par la pandémie    Boukadoum et Beldjoud en visite de travail en Libye    Le spectacle vivant réclame des aides    Le patrimoine musical algérien en deuil    «Chaque rôle apporte un plus...»    Une grande voix du style assimi s'éteint    « Liberté » réagit au placement sous mandat de dépôt de son journaliste Rabah Karèche    Coup d'envoi des festivités du mois du patrimoine 2021    Justice : Procès de Tabou reporté, Boumala relaxé    L'hommage oublié aux victimes du Printemps noir    6 ans de prison pour deux anciens DG    Christopher Ross: La décision de Trump sur le Sahara Occidental «irréfléchie» et «dangereuse»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





VFS global, nouvel opérateur pour Alger
Dépôt de demandes de visa pour la France
Publié dans El Watan le 28 - 12 - 2017

Pour lutter contre les «no shows» causés par les intermédiaires indélicats et remédier aux difficultés qui ont perturbé, en 2017, le système de prise de rendez-vous et de dépôt des dossiers de demande de visa pour la France, les autorités françaises ont mis en place un nouveau dispositif et de nouvelles mesures qui prendront effet à partir de 2018. Deux opérateurs ont été sélectionnés, VFS global pour Alger et le maintien de TLS contact pour Oran et Annaba.
«Des rendez-vous ont été vendus à des sommes faramineuses», a reconnu hier l'ambassadeur de France en Algérie, Xavier Driencourt, lors d'un point de presse animé à la chancellerie de l'ambassade de France. Ce trafic illicite a causé, selon lui, une perte importante de créneaux tous les jours, soit 30 à 50% de créneaux perdus en moyenne en 2017.
Pour justement faire face à ce problème et aux contraintes liées au nombre important de demandeurs de visa, un appel d'offres a été lancé et un nouveau cahier des charges a été élaboré. Ce dernier prévoit un certain nombre de points, à leur tête la validation du rendez-vous par le paiement de tout ou une partie des frais de service, dans les 72 heures qui suivent l'attribution du rendez-vous. «Le montant du prépaiement n'est pas encore fixé, mais il faut savoir que les frais de service sont fixés à 25 euros. Le paiement se fera via une banque ou en ligne.
Ce paiement est indispensable afin de valider le rendez-vous», note l'ambassadeur qui explique que les modalités précises seront indiquées sur le site des prestataires. Cette mesure, de son avis, devrait notamment faire barrage aux demandeurs (no show) et limiter les fraudes liées à la revente des rendez-vous et surtout permettra de réduire le gaspillage et d'offrir plus de créneaux disponibles aux demandeurs, et ce, dans le but de raccourcir les délais.
Le consul général de France à Alger, Eric Gérard, présent à cette rencontre, a précisé qu'il y a eu un renforcement de la prise en compte des situations individuelles des demandeurs (contraintes humanitaires, notamment les malades, ou familiales et professionnelles). Dorénavant, les demandeurs de visa au niveau d'Alger doivent passer par VFS global, dont le local est situé à Oued Smar. L'ambassadeur a expliqué que le choix de ces opérateurs a été fait après un examen minutieux et approfondi des dossiers.
Sur les 29 candidats déclarés, 14 ont déposé une offre, mais seuls 10 d'entre eux ont respecté les modalités de dépôt et finalement 8 offres ont été déclarées recevables. «La commission de sélection, réunie à Paris le 22 de ce mois, a examiné chacune des offres et en a évalué la qualité sur la base de critères objectifs avant de choisir la société VFS global à Alger et TLS contact pour Annaba et Oran», note l'ambassadeur.
Comment doit se faire la transition et le transfert de l'activité de TLS contact à VFS global ? Pour ce qui est de TLS, la prise de RDV, le dépôt de dossier et le retrait de passeport se feront jusqu'au jeudi 29 mars 2018, puis du dimanche 1er avril au lundi 30 avril 2018, les demandeurs pourront procéder uniquement au retrait de leurs passeports, car la fermeture de TLS Alger est prévue pour le 1er mai 2018. Dépassé cette date, les passeports déposés à TLS qui n'auront pas été récupérés pourront l'être au consulat général de France à Alger.
S'agissant de la prise de fonctions de VFS global, elle est prévu le 7 janvier 2018, l'ouverture de la plateforme informatique qui permettra la prise de RDV se fera à partir du 9 avril 2018, date de l'ouverture du centre VFS à Alger. Au niveau d'Alger, l'interruption du dépôt des demandes de visa sera limitée à 6 jours, soit du 1er au 9 avril 2018. Alors que la prise de RDV sur internet sera, quant à elle, assurée sans interruption sur le site de TLS contact pour les RDV jusqu'au 29 mars.
Par ailleurs, pour les visas étudiants qui font l'objet d'une procédure particulière, l'ambassadeur rappelle que les candidats doivent passer le test de connaissance du français (TCF), puis soumettre leur projet d'études en France à l'examen de Campus France et du service de coopération de l'ambassade de France. Toutefois, la sélection de leur candidature par Campus France ne signifie pas l'attribution d'office d'un visa. Leur demande doit ensuite être examinée par les consulats sur la base des critères consulaires.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.