Tebboune présente ses vœux au peuple algérien    Football / Ligue 1 algérienne : le NC Magra et le RC Arbaâ se neutralisent (0-0)    Sahara occidental: de Mistura à Moscou pour rencontrer Lavrov    Formation professionnelle: plus de 300.000 nouvelles places pédagogiques à la prochaine rentrée    Pneumologie : faire bénéficier l'Algérie de l'expérience de sa diaspora    Fédération algérienne de football (FAF) : "Le nouveau DTN sera connu au plus tard mi-décembre"    Cérémonies et activités religieuses à travers les différentes mosquées à l'occasion du Mawlid Ennabaoui    Man United : Ten Hag voit du positif dans la prestation de Ronaldo    Le président palestinien Mahmoud Abbas souligne l'importance du prochain Sommet arabe d'Alger    «Les engagements du Président concrétisés à 80%»    L'Algérie plébiscitée pour représenter l'Afrique au Bureau de l'Assemblée générale de la Conférence mondiale sur la justice constitutionnelle    Foot/ équipe nationale : "Belmadi va prolonger son contrat jusqu'au Mondial 2026"    Belaabed appelle les enseignants à s'acquitter de leurs rôles et contribuer à la promotion du système éducatif    Batna : réalisation d'une station mobile de transformation d'électricité "avant mars prochain"    Armée sahraouie: nouvelles attaques contre les forces d'occupation marocaines dans les secteurs d'Aousserd et Mahbes    Opéra d'Alger: le spectacle "Djazair zinet el bouldane" présenté au public    14e FIBDA : Rencontre à Alger avec Frédéric Ciriez, auteur du roman graphique, "Frantz Fanon"    Le processus de réforme auquel s'est engagé le Président Tebboune en vue du renouveau est désormais une réalité palpable    Des groupes organisés à l'origine de la spéculation illicite et la pénurie de certains produits alimentaires de large consommation    Benabderrahmane: Le Gouvernement oeuvre à trouver des solutions aux problèmes soulevés par les députés dans le cadre d'une approche participative    Visite de courtoisie chez Goudjil    L'Etat frappera d'une main de fer    Le Gouvernement œuvre à des solutions radicales    Chadli Bendjedid a consacré sa vie au service de son pays et de sa relance    Le SG de l'ONU rend hommage à l'Algérie    Tebboune adresse une invitation au président du Conseil de direction présidentiel au Yémen    L'Algérie gagne quatre places    Saisie de 7.143 unités de produits pyrotechniques    Algérie-Pays-Bas: Informer le citoyen sur le bon usage des fonds publics    162 médicaments en voie d'épuisement: «Le stock couvre moins d'un mois de besoins»    El-Bayadh: La nouvelle secrétaire générale de la wilaya installée    Oran: 29 harraga interceptés au large d'Arzew    À propos de l'homme qui promenait son âne    In memoriam Octobre 88    Embrouille    Tiaret: L'hippodrome «Kaïd Ahmed» plongé dans le noir    Algérie-Etats-Unis: Des relations «fortes et grandissantes»    Face aux déclarations incensées des néocolonialistes: Notre méfiance se doit d'être de mise    Comment oublier que nous avons été colonisés ?    L'UGTA se rebiffe    Le président Tebboune félicite les enseignants    Le MSP menace d'une «motion de censure»    Alerte à l'instabilité!    Fin imminente des travaux    Goudjil instruit la délégation parlementaire    Une semaine chargée pour l'ANP    La culture amazighe en deuil    Promotion ou restriction des mobilités?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



A quoi joue Baha Eddine Tliba ?
Agitations autour du 5e mandat du président Bouteflika
Publié dans El Watan le 06 - 02 - 2018

Qu'est-ce qui fait courir le député du FLN, Baha Eddine Tliba ? Ecarté pratiquement de toutes les instances de son parti et privé de la vice-présidence de l'Assemblée populaire nationale (APN), il tente de braquer à nouveau les projecteurs sur lui à travers la brèche du 5e mandat.
Alors que cette question n'est pas tranchée, le député de Annaba s'agite pour l'imposer comme seule thématique politique pour l'année en cours. Ayant annoncé, au début du mois de janvier dernier, la création d'une coordination pour soutenir le 5e mandat, l'homme a donné, dimanche dernier, les noms des personnalités qui feront partie de cette instance. Dans une déclaration à la presse, Baha Eddine Tliba donne des noms d'anciens ministres, Premiers ministres et d'ex-chefs de gouvernement, dont Abdelmalek Sellal, Abdelaziz Belkhadem, Abdelkader Ouali, El Hadi Ould Ali, Hamid Grine.
Il cite même les noms du président de l'APN, Saïd Bouhedja, et du secrétaire général de l'UGTA, Abdelmadjid Sidi Saïd. Mais il semble que les personnalités citées n'ont même pas été consultées, suscitant ainsi leur indignation. Le premier à avoir démenti ses contacts avec Tliba est l'ancien chef de gouvernement, Abdelaziz Belkhadem.
Dans une déclaration à notre confrère El Khabar, l'ex-ministre d'Etat affirme qu'il n'était pas «au courant de l'existence de cette coordination pour le 5e mandat». «Je n'ai aucune idée sur cette initiative et je n'ai rencontré personne à ce sujet», déclare-t-il. C'est donc un premier démenti cinglant pour Baha Eddine Tliba qui a, visiblement, mis toutes les personnalités citées dans une grande gêne.
Dans une déclaration à TSA, le secrétaire général du FLN, Djamel Ould Abbès, s'en lave aussi les mains. Il affirme que son parti «n'a mandaté qui que ce soit pour lancer cette coordination». Le patron du FLN considère, peut-être, les agissements de Tliba comme une désobéissance, car ils interviennent moins d'une journée après «avoir interdit à tous ses militants de parler du 5e mandat». Selon lui, «seul le chef de l'Etat est en mesure de décider s'il veut briguer une autre mandature».
Mais le député de Annaba ne se remet pas en cause. Il laisse même entendre «qu'il y a des personnes qui le contactent en catimini pour intégrer la coordination». «Ceux qui nous dénoncent actuellement veulent être les premiers à annoncer le 5e mandat», lance-t-il, pour justifier cette agitation.
Cette question du 5e mandat devient un véritable casse-tête pour les partisans du maintien en poste de l'actuel chef de l'Etat. En novembre dernier, l'avocat et ancien président de la CNPPDDH, Farouk Ksentini, a reçu une gifle de la Présidence, lorsqu'il avait affirmé que le président Bouteflika voulait briguer un 5e mandat.
«J'ai rencontré la semaine dernière (début novembre, ndlr) le président Abdelaziz Bouteflika. Nous avons discuté pendant une heure. C'est la quatrième fois que je le rencontre cette année. Je le connais depuis plus de 30 ans. J'ai constaté qu'il a un grand désir de se représenter pour un 5e mandat», affirme-t-il.
La présidence de la République a rendu public un communiqué qualifiant les propos de Ksentini «d'affabulations». «Un certain nombre de déclarations rapportées par la presse électronique et quotidienne, hier samedi 18 novembre et aujourd'hui dimanche 19 novembre 2017, stipulent que le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, aurait accordé une audience à Me Farouk Ksentini, qui aurait abordé avec lui des questions ayant trait à la situation actuelle ainsi que les perspectives futures.
La présidence de la République dément, catégoriquement, autant la véracité de l'audience que celle du contenu qui lui est accolé et considère qu'il s'agit là de pures affabulations», précisait la Présidence dans ce communiqué.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.