Le Front Polisario déplore l'"inaction" et "le silence" du Conseil de sécurité    Conférence Opep+ : une véritable opportunité pour réaliser la stabilité du marché pétrolier    Revue El Djeïch: une cohérence totale entre le Président de la République et l'ANP    Yémen: cessez-le-feu unilatéral pour prévenir une propagation du Covid-19    Real Madrid: le rétropédalage de Kroos sur la baisse des salaires    94 nouveaux cas confirmés et 30 nouveaux décès en Algérie    Report du jugement et proposition de procès à distance    M.Belhimer adresse ses condoléances "les plus attristées" à la famille du défunt Mohamed Baghdadi    Real : Zidane et Benzema ont poussé pour la baisse de salaire    Coronavirus: mise en oeuvre de mesures exceptionnelles de sauvegarde des entreprises    Foot / Covid-19 : les joueurs de l'Académie de Khemis Miliana passent au E-learning    Le Général Rachedi nommé directeur général adjoint de la Sécurité intérieure    Serie A : Le président de la Sampdoria demande la fin de saison    Le journaliste Mohamed Baghdadi n'est plus    L'Adra lance une cagnotte    Lourd impact financier pour Air Algérie    L'Apoce dénonce le chantage des commerçants    Ali Mecili ou l'initiateur de l'organisation de l'opposition    La FIFA contre les championnats à blanc    "Avec le Ramadhan, la reprise de la compétition devient de plus en plus difficile"    Belaïdi : "Je m'entraîne le matin en forêt"    Renouvellement à distance des contrats d'assurance    2 morts dans le crash d'un hélicoptère de l'armée    Suspension de la rotation des Casques bleus    Ben Mohamed, poète "Mes seules angoisses sont alimentées par la situation politique du pays"    Lancement d'un concours national de scénario    Le vécu d'une femme à l'écriture miraculeuse    «Nous sommes tous dans le même bateau»    Test de dépistage du Covid-19 : L'hôpital Mustapha se lance dans le diagnostic    Covid-19, chauve-souris ou pangolin ?    Nassira Benharrats. Ministre de l'Environnement et des Energies renouvelables : Nous assistons les entreprises agréées pour accélérer la collecte»    Covid-19 en Europe : Le confinement commence à payer mais gare au relâchement    L'ONU condamne les bombardements d'un hôpital à Tripoli    Le permafrost, un milieu peu connu    Malgré des débits supplémentaires : Facebook tourne au ralenti    Confinement culturel et solidaire sur les réseaux sociaux : Un artiste par jour avec la galerie Le Paon    Lutte contre le coronavirus: L'Armée prête à toute éventualité    Mila: Plus de 3 quintaux de viande blanche saisis et détruits    Bouira: Collecte de sang aux malades    LA TERRE TOURNE EN ROND    Le temps qui passe: Le temps relatif    Sa composition, son organisation et sa mission définis au JO    JOURNEE MONDIALE DE LA SANTE : Le Président Tebboune rend hommage au secteur de la santé    Covid19-Foot: le payement des frais d'engagement et amendes ajourné    Coronavirus ou pas, le régime algérien réprime    Mohamed Kaïdi remplace Mohamed Bachar    Youcef Gamouh ou le reflet dans l'art de siffler    Théâtre régional de Tizi Ouzou : Diffusion de spectacles en ligne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«Je suis inquiet de l'absence d'un comité d'organisation des JM 2021»
Amar Addadi. Président du CIJM
Publié dans El Watan le 20 - 02 - 2018

Le président du Comité international des Jeux méditerranéens, Amar Addadi, a animé hier au Centre de presse de l'OCO Mohamed Boudiaf, une conférence de presse au cours de laquelle il a évoqué les préparatifs pour les trois prochaines échéances qui seront organisées sous l'égide de l'instance qu'il gère depuis cinq mandats.
En présence du président du COA, Mustapha Berraf, et du secrétaire général de la Confédération africaine de boules, Mohamed Yacine Kafi, M. Addadi a d'emblée fait une rétrospective sur les raisons du report des JM de Tarragona qui étaient prévus en 2017. Selon le conférencier, «le report est dû à des raisons politiques et le retard dans l'adoption de la loi de finances pour dégager le budget nécessaire pour l'organisation des Jeux. Aujourd'hui tout va bien, une équipe compétente (dont certains faisaient partie du Comité d'organisation des JO 1992) est chargée de l'organisation des JM 2018. Je suis convaincu de la réussite de l'évènement.
Les Espagnols disposent d'une grande expérience dans l'organisation des grandes manifestations sportives. Les infrastructures existent et tout est en place». Pour M. Addadi, les JM 2018 vont battre tous les records en nombre de pays et d'athlètes participants. «Il y aura 26 pays au lieu de 24 après l'intégration du Kosovo et du Portugal. Il y aura aussi la participation de 6000 personnes dont 4000 athlètes issus de 30 disciplines après le rajout du triathlon et du water-polo en plus des sports pour handicapés». Le président du CIJM annoncera en outre que la date limite des inscriptions pour les athlètes devant participer aux JM 2018 est fixée au 9 avril prochain et que ces derniers doivent remplir au préalable un formulaire de consentement pour les règles anti-dopage.
Concernant les chances de réussite de ces JM 2018 qui coïncident avec le déroulement du Mondial de Russie, le conférencier souhaite que «le Mondial 2018 ne va pas éclipser les JM de Tarragona». Amar Addadi a également parlé brièvement de la préparation des Jeux de la Plage qui auront lieu en 2019. La troisième partie de la conférence de presse de Amar Addadi a été réservée aux JM 2021 qui auront lieu à Oran. Le conférencier affirme avoir un sentiment mitigé concernant la préparation de cet évènement, le deuxième en Algérie après les JM 1975 d'Alger.
D'un côté, il est très satisfait par rapport aux projets réalisés à Oran, ainsi que l'adhésion populaire pour la réussite des JM 2021 : «Je suis agréablement satisfait par tout ce qui se fait à Oran en terme d'infrastructures et la construction des complexes et du village méditerranéen, ainsi que l'adhésion populaire pour accueillir l'évènement avec beaucoup d'enthousiasme», a déclaré M. Addadi en substance. D'un autre côté, en sa qualité de président du CIJM, le conférencier est inquiet du retard observé dans la mise en place du comité d'organisation, trois ans après la désignation d'Oran comme ville hôte des Jeux.
«Cela fait 30 mois que les membres du CIJM attendent l'installation du comité d'organisation pour pouvoir entamer sérieusement le travail de préparation des JM 2021. A ce jour, il n'y a aucun interlocuteur pour demander le programme de planification pour le valider afin qu'il soit officiel et exécutoire», a expliqué M. Addadi tout en affirmant que ce retard est pour le moment rattrapable.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.