Présidentielle : le président de l'ANIE accomplit son devoir électoral    Bureaux de vote fermés, urnes saccagées    Les citoyens hostiles au vote de plus en plus nombreux dans les rues d'Alger    Brèves    L'Algérie condamne "avec la plus grande force" l'attaque contre l'armée au Niger    Préserver cette institution de solidarité entre générations    Un an de prison dont 3 mois fermes contre le dessinateur «Nime»    Nouveaux pourparlers de paix à Juba entre rebelles et Khartoum    Vers le report des 32es de finale de la Coupe d'Algérie    Atal opéré avec succès    MCO : La voie royale pour les Oranais    Résiliation du contrat du gardien de but Salhi    Casoni viré, Mekhazni-Meguellati pour l'intérim    Ligue-Présidents de club professionnel : Le bras de fer éternel    Une enveloppe pour la chaufferie et les cantines scolaires    Projet de traduction des plus importants écrits algériens en langue française    ACTUCULT    Est-ce un constat amer ou un brûlot ?    Exportation de 460 000 tonnes de ciment    Eric Zemmour sera jugé le 22 janvier prochain    Bangkok en haut du classement    Fin de la phase aller le 21 décembre    Cinq morts dans une attaque des shebab    165 foyers raccordés au gaz naturel    La frontière algéro-tunisienne ne sera pas fermée    La circulation routière fortement perturbée    Air Algérie contrainte d'installer une cellule de crise    Reconduction d'un programme algéro-américain    Un boycott inédit en perspective    Le triptyque de l'édification de la citoyenneté    Ouverture de plusieurs ateliers et clubs artistiques et pédagogiques    Trois auteurs présentent leurs nouveautés au public    Présidentielle: la presse nationale évoque un scrutin "historique" fondateur de "l'Algérie nouvelle"    COP25 sur le climat : La protection de la nature cherche sa place    Présidentielle du 12 décembre : ouverture des bureaux de vote    FAF - Coupe d'Algérie - 32èmes de finale: ASAM - JSK et CSC - NCM en tête d'affiche    Formation professionnelle : S'adapter aux évolutions    Constantine: Plus de 8.400 capsules de psychotropes saisies en moins de 10 jours    Dans la nuit de la prison d'El-Harrach    Maroc: Une pétition déposée au Parlement pour l'abrogation de lois "liberticides"    Relizane : Près de 6.400 employés dans le cadre du DAIP concernés par la confirmation    Polémique au Mali : Le chef de la Minusma à Kidal serait sur le départ    Afrique du sud : La Sud-Africaine Zozibini Tunzi est Miss Univers 2019    Gabon : L'opposant Jean Ping dénonce la " monarchisation de la République "    Tunisie : Les parlementaires doivent être à la hauteur de leur responsabilité    La voie de la vérité historique    Oran : L'ex-directeur de l'agence foncière de Bir El-Djir condamné à 3 ans de prison ferme    Patrimoine immatériel du sud: Des Hauts plateaux aux Oasis, la chanson saharienne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les attributaires de logements AADL-CNEP reviennent à la charge
Ain Témouchent
Publié dans El Watan le 28 - 03 - 2018

Comme ils ont pris l'habitude de le faire épisodiquement, des attributaires parmi les 1104 bénéficiaires de logement AADL de Témouchent et El Maleh sont revenus, hier, à la charge devant le siège de la wilaya.
Ce sont des demandeurs dont les dossiers ont été satisfaits par le versement de logements CNEP au titre du programme AADL. 972 de ces logements sont situés à Témouchent et 132 à El Maleh. Ils sont fin prêts à être habités par les bénéficiaires, dont la liste est affichée depuis 6 mois, selon les protestataires, sauf que les travaux de VRD en tertiaire (aménagements extérieurs) n'ont pas encore été réalisés.
Contactés sur cette situation, les services concernés indiquent que la prise en charge de ces travaux ne relève pas d'eux et que ce cas n'est pas isolé, puisqu'il se pose à l'échelle nationale. Les travaux avaient été gelés par le ministère des Finances. Il est cependant curieux que ce même ministère ait levé le gel sur pratiquement tous les programmes de construction et que sur celui-ci, pour des travaux dont le coût est dérisoire comparé à celui qui a été déboursé pour ce millier de logements, le gel reste maintenu.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.