NOS RIZIERES PLETHORIQUES    Tourisme: Des travailleurs contractuels en appellent à Tebboune    Le Coronavirus et nous, acte 3: Sur-urbanisation effrénée, exodes ruraux hémorragiques, mode alimentaire globalisé et crises sanitaires mondialisées et récurrentes (Suite et fin)    Sous la pandémie couve le nouveau monde    Jeux méditerranéens 2021: Les JM d'Oran officiellement reportés à 2022    Education: Les vacances scolaires prolongées au 19 avril    Bouée de sauvetage?    Dépistage du coronavirus: Les carences pointées du doigt    Covid-19 : Rapatriement des Algériens bloqués en Turquie dans deux ou trois jours    Président Tebboune : l'Algérie a été la première à prendre les mesures contre le coronavirus    Coronavirus: Une aide de 130 millions USD proposée à l'Algérie par la BM et le FMI    Ouverture d'un compte courant postal de solidarité pour les dons    L'armée se tient prête pour une"éventuelle intervention"    Les médecins cubains très sollicités face au coronavirus    L'Algérie face à un casse-tête    Des sanctions prévues…    9 nouveaux décès et 132 cas supplémentaires    Griezmann interrogé sur la polémique Benzema/Giroud    L'infrangible lien…    Le Président de la République s'entretient par téléphone avec son homologue turc    Les feuilles de l'automne    UNIVERSITE DES SCIENCES ET TECHNOLOGIES D'ALGER : Reprise des cours le 5 avril via une plateforme numérique    COVID-19 : Ouverture d'un CCP de solidarité pour les dons    Aïcha Zinaï claque la porte du CNDH    Propagation du covid19-ANP: des instructions sur les dispositions préventives    Un navire battant pavillon des Iles Marshall impliqué dans le pillage des richesses sahraouies    Sahara Occidental: 139.000 t de poissons congelés exportés illégalement par le Maroc en 2019    Lancement des premières journées virtuelles du court métrage    Coronavirus: Feghouli fait un don pour un hôpital d'Istanbul    Le report des jeux méditerranéens d'Oran officialisé    Pétrole: le prix du Brent en hausse grâce à la reprise de la demande chinoise    "L'état de santé de Karim Tabbou s'améliore"    Déclaration    Vers une contribution financière et matérielle de la FAF    TV-6 de l'EPTV récupère des journalistes de Dzair TV    Une exposition virtuelle en temps de confinement    Une ode aux victimes de la décennie noire    L'Italie espère de bonnes nouvelles la semaine prochaine    LFP - Arrêt des compétitions: De redoutables conséquences pour les clubs    GMS Mercedes-Benz à l'arrêt    Hyundai GMI Al Djazair fermé temporairement    Zoubida Assoul parle de l'état de santé de Tabbou et Nekkaz    Covid-19 : Contribution financière du groupe parlementaire RND au Conseil de la Nation pour endiguer la pandémie    Covid-19 : un lot de 10.000 livres remis aux résidants des hôtels de confinement    N'ASSUME SES MISSIONS Aïcha Zinaï claque la porte du cndh    Musique- Bob Dylan : Sortie d'une nouvelle chanson    LES VIES LIEES    Et si le passé parlait ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les souscripteurs à la formule AADL2/Cnep dans l'expectative
AIN TEMOUCHENT
Publié dans Liberté le 12 - 02 - 2018

Il va sans dire que d'après les concernés, des noms et prénoms des inscrits et qui portaient des numéros de plus de 20 000 se sont retrouvés parmi les 8000 inscrits qui prétendent au bénéfice de logements qui ont changé de formule, passant ainsi de la formule AADL2 à celle de AADL/Cnep sans avoir informé l'ensemble des souscripteurs.
Les souscripteurs du programme des 1104 logements AADL2 de l'année 2013 montent ces derniers jours au créneau en interpellant les responsables de l'agence afin de revoir la liste des bénéficiaires, et ce, après avoir constaté que l'ordre chronologique des inscriptions n'a pas été respecté. Il va sans dire que d'après les concernés, des noms et prénoms des inscrits et qui portaient des numéros de plus de 20 000 se sont retrouvés parmi les 8000 inscrits qui prétendent au bénéfice de logements qui ont changé de formule, passant ainsi de la formule AADL2 à celle de AADL/Cnep sans avoir informé l'ensemble des souscripteurs concernés, dans la mesure où certains seulement ont été invités à signer des engagements portant sur ce transfert. Cette méthode sélective a été dénoncée, car considérée comme injuste surtout qu'elle fut apprise, d'après eux, via les réseaux sociaux alors qu'ils sont en quête d'une réponse convaincante de la part des responsables de l'agence. Lors de la session en plénière de l'APW le sujet a été abordé de nouveau, sachant que ce point relatif à la révision de l'ordre chronologique des souscripteurs a été soulevé devant le ministre de l'Habitat à l'occasion de sa récente visite dans la wilaya de Aïn Témouchent, et ce, au même titre que l'aménagement extérieur de la cité des 972-Logements AADL/Cnep à Aïn Témouchent et celle des 132- Logements à El-Malah où les bénéficiaires se sont engagés à participer à cette opération avant de se rétracter. Mme Ouinez Labiba, wali de Aïn Témouchent, a tenu à rappeler que l'ordre chronologique des souscripteurs ne se fait pas au niveau local et qu'elle a pris l'attache avec tous les responsables centraux concernés et même le ministre. Aux dernières nouvelles, les 241 souscripteurs dont les noms ne sont pas portés sur la liste des bénéficiaires et qui se sont engagés à opter dans la formule AADL/Cnep seront retenus dans le nouveau programme des 900 logements puisqu'il y a eu l'affichage que de 700 bénéficiaires seulement. De son côté, Khatir Belmadani, directeur du logement de la wilaya, a tenu à rappeler que plusieurs réunions ont été tenues avec les responsables de AADL et de la Cnep pour tenter de cerner ce problème en ce qui concerne le programme des 1104 logements où il y a eu un accord de principe avec les bénéficiaires pour un montage financier pour prendre en charge l'aménagement extérieur avant qu'ils ne se rétractent. "Ce qui nous oblige de saisir par écrit le ministre pour une intervention de la Cnep pour les travaux d'aménagement. En ce qui concerne l'ordre chronologique des bénéficiaires", a tenté d'expliquer M. Khatir. Au sujet de l'ordre chronologique, ce dernier, qui a confirmé le glissement de noms de certains souscripteurs classés entre 21 000 et 22 000 sur la liste des bénéficiaires parmi les premiers inscrits, a précisé que lors d'une réunion présidée par le SG de la wilaya, il a été décidé de soumettre le problème à la direction générale de l'AADL qui a visé et approuvé la liste avant de la transmettre à la direction générale de la Cnep.
M. LARADJ


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.