Des milliers de manifestants se dirigent vers la Place des martyrs    Fin du délai de dépôt des candidatures aujourd'hui    Khalifa Haftar loue les services d'une firme de lobbying américaine    Un terroriste capturé à Tamanrasset    Boumerdes : intoxication de 41 élèves à Chaâbet El Ameur    Les algérois manifestent malgré la répression    MCO - Mekkaoui: «Prendre au sérieux ce match du NAHD»    Lancés dans le bain avec succès, Louizini et Djahdou représentent l'avenir du club    CSC - El Amri: «Face à l'USMA, on respectera l'éthique»    Le Botswana lève l'interdiction de chasser l'éléphant    Indonésie: sept morts dans des affrontements post-électoraux    Huawei prépare son propre système d'exploitation    Norvège: le chômage a son plus bas niveau en mars    Le rebond économique mondial compromis par la guerre commerciale    VENDREDI 14ème : Une transition pour rouvrir l'espace-nation algérien obstrué    Le Front Polisario regrette la démission de Horst Kohler    L'Algérie certifiée exempte de Paludisme par l'OMS    Un éveil populaire pour une Algérie disruptive (Partie 1)    14e vendredi de marche : Le peuple dit non à l'élection du 4 juillet    Football : Le gouvernement Bedoui veut s'attaquer à la violence dans les stades    En bref…    L'ES Tunis veut prendre une option face au WA Casablanca    Annaba : Le wali interdit un iftar collectif en présence de maître Bouchachi    Probium et l'Are-Ed, deux associations qui marquent la Journée mondiale de la biodiversité    Cher futur Président, je te veux…    Etudiants : Hirak, Ramadhan et examens    En bref…    Haizer : Deux exclus de logements sociaux entament une grève de la faim    Le trip de l'amour et ses revers    La presse a toujours été le souffre-douleur des régimes…    L'Encre de la liberté de Hocine Redjala : Un film documentaire sur la liberté d'expression en Algérie,    Edition du 24/05/2019    Le Soudan à l'heure d'une révolution incertaine    Des centaines de travailleurs et travailleuses de Rouiba-Réghaïa demandent à Sidi Saïd de dégager    Gaïd Salah nie toute «ambition politique»    Le FCE sous l'influence des résidus de l'ère Haddad ?    Le procès de Kamel El Bouchi reporté au 19 juin    Mustapha Djallit sera désigné manager général du club    Le duel jusqu'au bout !    L'ONU et l'UA dénoncent les ingérences en Libye    ACTUCULT    Pari gagné !    Au cœur de la violence intégriste    La nuit du conte pour rallumer l'âtre de grand-mère    552 centres d'examen et 3.830 encadreurs: Plus de 33.000 candidats attendus aux examens de fin de cycle primaire    Elections européennes dans un fort climat eurosceptique    Le tombeau de la chrétienne comme vous ne l'avez jamais vu!    OCDE : L'organisation plus pessimiste sur le commerce mondial et la croissance    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Une tournée de prospection
L'ambassadrice d'Autriche dans la région
Publié dans El Watan le 28 - 02 - 2007

Son Excellence l'ambassadrice d'Autriche, Mme Sylvia Mayer Kajbi, qui effectue une tournée de prospection à l'est du pays, a été hier l'hôte de la chambre de commerce et d'industrie du Rhummel de Constantine (CCIR).
La délégation a été reçue par le président de la CCIR, Larbi Souici, le directeur de cette chambre, Zaoui Hocine, et des représentants de quelques entreprises privées et publiques. La rencontre a débuté par un exposé détaillé des activités de la CCIR suivi d'une énumération de toutes les possibilités qu'offre la capitale de l'Est en matière d'investissements. Les projets inscrits aux différents budgets de la wilaya ont également fait l'objet d'une présentation, notamment les plus importants : le transRhummel, l'autoroute Est-Ouest, le tramway et le téléférique. L'attaché aux affaires commerciales de l'ambassade d'Autriche, Pierre Prunis, après avoir livré un aperçu sur l'objet de la visite de l'ambassadrice à l'est du pays, a déclaré en substance : « Nous sommes ici pour une mission de prospection et d'évaluation des potentialités de cette région de l'Algérie. Nous souhaitons identifier et répertorier les différentes opportunités à même de nous permettre de construire ensemble un partenariat bénéfique pour tous. » Mme Sylvia Mayer Kajbi s'est dite optimiste quant aux possibilités offertes aux uns et aux autres pour trouver un niveau de confiance suffisant pour parvenir à un partenariat sérieux, long et fructueux. L'attaché commercial a présenté une monographie détaillée de son pays et dévoilé les grandes lignes qui définissent l'économie autrichienne, le type et les modalités d'organisation de cette économie. Tout en étayant son intervention par des chiffres, il dira : « Notre économie est tournée à plus de 50% du PIB vers l'exportation. L'organisation de cette économie est divisée en une chambre nationale de commerce qui chapeaute 9 chambres départementales et 80 autres de districts ; les membres de ces chambres, au nombre de 11 600 élus, agissent en lobbies pour l'élaboration de la stratégie nationale en matière de commerce. » Pierre Prunis dira que sur les 35 000 adhérents de ces chambres professionnelles, 30 000 sont des exportateurs. Abordant la question des relations commerciales entre les deux pays, et quant à la balance commerciale, il dira : « L'échange pour l'année 2006 reste en faveur de l'Autriche du fait que les exportations de l'Algérie vers notre pays s'élèvent à 120 millions d'euros, représentant 99% d'hydrocarbures et 1% restant de fruits, notamment les agrumes et les dattes. Par contre, s'élèvant à 126 millions d'euros, les importations consistent en l'achat d'équipements pour l'industrie du plastic, l'agroalimentaire et les systèmes de transformation électrique pour le réseau ferroviaire. » Une partie des acquisitions concerne aussi la fourniture en produits pharmaceutiques, en papier, bois, aluminium, bovins ainsi que l'apport de services d'ingeniering. Son Excellence l'ambassadrice dira à la clôture de cette rencontre : « Je souhaiterais que l'on arrive, autant ici qu'à Vienne, à vous apprendre la valse et apprendre à goûter à toute la quintessence du malouf. ». Il reste à dire que cette rencontre aura permis aux deux parties de détecter toutes les opportunités afin de déblayer le terrain pour une coopération certaine et efficiente.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.