Tebboune reçoit le ministre d'Etat ougandais chargé de la coopération régionale    Rencontre régionale sur les catastrophes: la proposition algérienne pour un mécanisme régional inscrite en marge des travaux    Le soutien de Bruxelles au processus mené par l'ONU au Sahara occidental exprimé    Championnat arabe de gymnastique artistique: la sélection d'Egypte séniors messieurs sacrée en individuel général et par équipes    Le Président Tebboune distingué par l'Union arabe des engrais    APN: reprise du débat autour de la Déclaration de politique générale du Gouvernement    Gymnastique/Championnat arabe: le staff technique satisfait des performances des algériens    Justice: installation des nouveaux président et commissaire d'Etat du Conseil d'Etat    Vous pouvez retirer votre ordre de versement    Verdict confirmé pour Saïd Bouteflika    Pluies sur plusieurs wilayas de l'intérieur du pays à partir de mardi    Accidents de la circulation: 28 décès et 1275 blessés en une semaine    Tir d'un missile balistique Nord-coréen: Tokyo, Séoul, Washington et Bruxelles condamnent    Un cas psychiatrique!    Conseil des ministres: L'importation des tracteurs agricoles de moins de 5 ans autorisée    Défis africains de la COP 27    Ligue 1 (6ème journée): Première victoire de la JSK et du MCO    Valse des entraineurs: C'est l'esprit amateur qui prévaut    Championnat arabe des clubs de judo «minimes»: Les jeunes du CSA Nour Bir El Djir s'illustrent    Revente en l'état: Le nombre des importateurs est passé de 43.000 à 13.000    Sommet arabe d'Alger: Les attentes palestiniennes    Hygiène, informel, constructions illicites, stationnement anarchique...: Le wali «sermonne» les élus de l'APC d'Oran    Dernière ligne droite avant la mise en service du téléphérique: Des essais sur tronçon de près de 1.900 mètres    Pour ramassage de déchets plastiques: Un véhicule saisi et trois personnes interpellées    Une «pré-COP» en terre africaine se tient à Kinshasa    Belaïli met les points sur les «I»    Le CRB confirme    Belatoui espère un véritable départ    Une délégation ouest-africaine à Ouagadougou    Bientôt le dénouement?    Les députés relèvent l'absence de chiffres    Les challenges de 2023    Washington dissipe les nuages    Les coupures d'eau exacerbent les habitants    La menace invisible    «Le bilan est positif, mais incomplet»    «La colonisation n'a pas été un long fleuve tranquille»    Pourquoi Caritas n'exerce plus en Algérie    Une figure historique majeure    L'ANP œuvre sans relâche à la sécurisation des frontières et à la préservation de la souveraineté territoriale du pays    Elections communales partielles à Bejaia: la gestion participative domine la campagne    L'invitation des artistes étrangers pour des spectacles fixée par décret    De l'engeance des «pourboireux»    Naissance de l'Association algérienne de l'anglais pour la science et la technologie    "Saint Augustin, un symbole de l'attachement à la patrie, à la paix et au dialogue"    Trabendisme mental !    Une sérieuse alerte    Mouvement dans le corps des Secrétaires généraux des wilayas    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Produits de consommation
1151 infractions recensées
Publié dans El Watan le 08 - 07 - 2007

Pas moins de 1151 infractions aux règlements régissant l'étiquetage des produits alimentaires ont été recensées, en 2006, par les services de contrôle et de la répression des fraudes des régions et des wilayas, ainsi que par les différents intervenants au niveau des frontières.
Ces infractions, qui représentent 3,72% de l'ensemble des violations au code du commerce constatées sur l'ensemble du territoire national, ont été, en partie, à l'origine des 4000 cas d'intoxication recensées durant la même année. Selon M. Kolli de la direction générale de la régulation et de l'organisation des activités au ministère du Commerce, « une nouvelle réglementation en matière d'étiquetage est appliquée depuis juin 2006, bien que son existence date de décembre 2005 ». Une rencontre nationale a été organisée hier à Alger par le ministère du Commerce, afin de débattre du dispositif contenu dans cette réglementation rendue applicable par le décret n° 05-484 du 22 décembre 2005 relatif à l'étiquetage et à la présentation des denrées alimentaires. Le ministre du Commerce, El Hachemi Djaâboub, a indiqué à cette occasion, que les opérateurs qui ne respectent pas les règles d'étiquetage profitent de la « désorganisation qui règne sur le marché, du phénomène de la contrefaçon et du marché informel » pour écouler leurs produits. Tout en ciblant les « importateurs véreux » qui ont pris l'habitude de fourguer aux consommateurs des produits dangereux et impropres à la consommation, le ministre annoncera que « désormais, tout produit ne répondant pas aux normes d'étiquetage, trouvé sur le marché, fera l'objet d'une enquête » pour déceler les éventuelles complicités qui ont permis sa mise en vente. Il est à noter que la loi régissant ce registre stipule qu'à l'exception de certains produits, tels que le lait en poudre, sucre blanc, semoule de blé dur (qui nécessitent un étiquetage un peu particulier), les produits doivent être présentés aux consommateurs munis d'un étiquetage informatif faisant corps avec l'emballage, comportant dans la langue arabe, accessoirement dans une autre langue, plusieurs mentions apposées de façon lisible, visible, indélébile. Il s'agit des mentions précisant la dénomination commerciale du produit, la liste des composants et ingrédients, la date de fabrication, la date limite de consommation et d'utilisation et les conditions particulières de conservation et de stockage. Le produit doit également, au moment de l'arrivée au pays, avoir une durée de vie encore égale à 50% de la durée de conservation, le nom et l'adresse de l'importateur et du fabricant, une marque commerciale déposée et, si nécessaire, un mode d'emploi ou conditions particulières d'utilisation.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.