Barça : Iniesta cite les trois joueurs clés pour remporter le Clasico    Le Hirak maintient la pression    Acquittement pour 32 activistes    Nouvelles révélations du parquet d'Alger    L'option du rationnement écartée ?    1 600 plaintes déposées en 10 ans    Pas de retour à la retraite proportionnelle «pour le moment»    Instauration de taux de redevance réduits    Nouveau rendez-vous manqué    Pour qui sonne le glas ?    Décès du prince Philip    Duel entre gauche et droite pour le second tour    Chengriha réclame la décontamination des sites    Regroupement en tête    Charef Eddine Amara, candidat unique    Le devoir de réagir    Le Chabab en quarts    Halilhodzic n'aime pas les journalistes    Djabou, le retour    Une femme arrêtée à Tiaret    Du tabac à chiquer saisi par les douanes    Démantèlement d'un réseau de dealers et saisie de plus de 2 kg de kif traité    Le film Their Algeria de Lina Soualem en compétition au 11e Festival du film arabe de Malmö    Hommage à l'insurgé de la Soummam    Adel Djassas décroche le prix Mohamed-Khadda    Plus de 300 toiles exposées    .sortir ...sortir ...sortir ...    Assemblée élective de la Fédération algérienne de football : Belmadi réaffirme sa "neutralité"    Opéra d'Alger : Ouverture des inscriptions aux ateliers de danses et de musique    Les walis soumis à une évaluation périodique    Statut de la magistrature et composition du CSM: Deux Comités de révision des lois installés    LA MAUVAISE SACRALISATION DE L'ADMINISTRATION    Un organisme marin toxique et mortel: Présence de la méduse «la galère portugaise» sur les côtes oranaises    Tlemcen: Plaidoyer pour une «communauté d'entrepreneurs»    Allégations d'agression sexuelle sur un mineur: De graves accusations contre six individus     Le Palais des expositions en fête    «Elles sont profondes et particulières»    Grave escalade à nos frontières    «Le pire des cauchemars» dans les hôpitaux de Manille    Les marchés flambent    8700 logements sociaux distribués    Il est reprogrammé pour octobre prochain!    Visions abstraites du monde    L'APLS poursuit ses attaques contre les forces d'occupation marocaines    Alimenter la mémoire collective pour empêcher sa paralysie !    Pourquoi voulait-on piéger Hanoune ?    La note de Ouadjaout    La thyroïde, apprendre à la connaître    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Oum El Bouaghi : Un manque avéré en cadres
Publié dans El Watan le 28 - 01 - 2008

Côté infrastructures, le secteur de la jeunesse et des sports se porte plutôt bien. Il est même à l'abri du besoin. La wilaya d'Oum El Bouaghi a bénéficié de nombreuses réalisations sportives.
Au cours de l'année 2007, deux stades omnisports ont été inaugurés, l'un au chef-lieu de wilaya pour un coût de 34 milliards de centimes, et le second à Aïn M'Lila pour 29 milliards. Certes, les deux infrastructures ont connu d'énormes retards dans la réalisation, mais il n'en demeure pas moins qu'avec leur inauguration, beaucoup de problèmes ont été solutionnés. Ainsi, la wilaya dispose désormais de trois stades omnisports, le troisième étant implanté à Aïn-Beïda, depuis plus de vingt ans. Toujours au cours de l'année écoulée, Oum El Bouaghi a réceptionné une piscine semi- olympique couverte au chef-lieu de wilaya. Cette dernière, disposant d'eau chaude, est déjà opérationnelle, et ce au profit des nageurs de la région. Le DJS, Yazid Zouaoui nous a confié que cette dernière réalisation a nécessité une enveloppe de 132 MDA (millions). Durant les trois dernières années, 25 stades mateco ont été entrepris à travers le territoire de la région. De même ont été réceptionnés 4 aires de jeu (football), à Ouled Zouaï, Ouled Gacem, Fourch, en plus de l'aménagement du stade municipal de Aïn Fakroun. En outre, Boughrara Saoudi, Henchir Toumgheni, Souk Naâmane et Dhalâa ont bénéficié chacune d'un complexe sportif de proximité (CSP), ce qui permettra aux jeunes de ces petites localités de s'entraîner dans diverses disciplines. Une auberge de jeunesse, d'une capacité de 50 lits, a vu le jour au chef-lieu de wilaya, ce qui peut contribuer, dans une large mesure, à des échanges sportifs et culturels avec les autres wilayas. Ainsi, les jeunes en déplacement pourront être hébergés à moindre frais et tisser des liens d'amitié avec les sportifs des autres régions. Le DJS a, au cours de notre entretien, énuméré tous les projets dont a bénéficié le secteur de la jeunesse et des sports. Ainsi, dans le cadre du programme des Hauts-Plateaux, Aïn Beïda disposera d'une piscine couverte de 25 m. D'autre part, plusieurs maisons de jeunes, il en existe une dizaine au niveau de la wilaya, bénéficieront d'opérations d'aménagemens et de rénovation. Les enfants des quartiers à forte concentration humaine ne seront pas en reste, puisqu'ils disposeront d'aires de jeux avec toboggans, balançoires etc., et l'OPGI y contribuera dans une certaine mesure. Concernant les stades municipaux des trois grandes localités, à savoir Aïn M'lila, Oum El Bouaghi et Aïn Beida, des opérations de revêtement synthétique seront effectuées pour les deux premières, et un aménagement pour la dernière. Une même opération touchera le stade Méziani, l'un des plus anciens de la région. Contrairement aux moyens matériels, celui ayant trait à l'encadrement ne suit pas, il est en deçà de la demande exprimée. Effectivement, la wilaya souffre grandement du manque de cadres spécialisés et d'éducateurs. A l'heure qu'il est, l'encadrement sportif est assuré par 81 personnes, alors que celui de la jeunesse, il ne dispose que de 80 éducateurs, toutes disciplines confondues. Selon Y. Zouaoui, les besoins seraient de 130 postes à pourvoir, tant en techniciens supérieurs sportifs, qu'en éducateurs spécialisés. Il est fort probable que le ministère de la Jeunesse et des Sports débloquera, cette année, de nouveaux postes budgétaires, ce qui réduira le déficit en cadres. A rappeler que la wilaya dispose de trois équipes qui évoluent en inter-région, section football, à savoir A.S Aïn M'Lila, U.S Chaouia et l'U. S . M Aïn Beida. Dans d'autres disciplines, le CR Aïn M'Lila évolue en première division, section volley ball, alors qu'en basket ball, deux joueurs ont été convoqués pour jouer en équipe nationale . « La nouvelle politique, entreprise par le secteur, est toute en faveur des jeunes sportifs de la région, et ce dans le but de les occuper utilement en mettant à leur disposition infrastructures et équipements adéquats », a conclu le DJ S de la wilaya.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.