Palestine: l'artillerie israélienne bombarde deux sites au Nord de la bande de Ghaza    Après des tensions avec Madrid et Berlin, le Maroc en brouille avec Téhéran    Manchester United: Cavani officiellement prolongé    Chelsea : Kurt Zouma sur le départ ?    Logements : 70% des projets parachevés ou en cours de réalisation, selon le ministère de l'Habitat    Barça : Piqué envoie une pique au Real Madrid    Campagne d'information sur les services en ligne    Les enjeux d'une option    « Il faut relancer le bâtiment »    Les marches soumises à autorisation    La siesta    «La question sahraouie est une question de décolonisation»    Elle est où la fusée ?    Des chefs de partis chez Charfi    Suppression de l'essence super au plomb dès octobre prochain    "ON N'EXPORTE PLUS DEPUIS LA FERMETURE DES FRONTIÈRES"    Résultats    Une bonne préparation pour les éliminatoires du Mondial    7 décès et 204 nouveaux cas    Le Bayern champion pour la neuvième fois consécutive    Ruée vers l'Espagne    DJERAD VEUT ASSEOIR LES BASES DU DIALOGUE SOCIAL    Les établissements scolaires relativement perturbés    Ftirate    Prévention aléatoire    IL ETAIT LA VOIX GRAVE DE LA RADIO    Législatives : rencontre entre l'ANIE et des représentants de 18 partis politiques    Tizi Ouzou : Des hôtes de marque au village le plus propre    Université d'El Annasser à Bordj Bou Arréridj : Il y a 150 ans, la révolte d'El Mokrani    Arts plastiques à Guelma : Vers la renaissance de l'association Bassamate    Edition : Un ouvrage sur l'organisation traditionnelle kabyle    Ethique: Quels remèdes pour l'administration et l'entreprise publiques ?    Quand l'Egypte séduit la France    Le procès du terroriste «Abou Dahdah» reporté    Programme de modernisation de la ville: Des études pour l'aménagement des sites touchés par le relogement    Acter la consécration de l'état national    Une vingtaine de civils tués dans une attaque terroriste    La pandémie inquiète de plus en plus    La procureure de la CPI reçoit des ministres afghans    La frénésie s'empare de Béjaïa    La JSK confirme encore    L'éviction de listes charme l'opinion    Le front El Moustakbel sur les starting-blocks    L'autre star du Ramadhan    Les trois lauréats dévoilés    Divas d'Oum Kalthoum à Dalida    Mohammed Dib : un écrivain monumental    Le nouveau cap d'Alger    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le second tour reporté à jeudi prochain
Elections du barreau d'Alger
Publié dans El Watan le 02 - 02 - 2008

Le deuxième tour des élections du conseil du barreau d'Alger a été reporté pour jeudi prochain en raison d'anomalies constatées dans la confection des listes électorales.
En effet, certains candidats ont découvert que leurs noms ne figuraient pas sur la liste électorale, de même qu'un décalage a été constaté entre les noms des candidats et les numéros qui leur ont été attribués. Le second tour devra révéler les noms des 29 membres du conseil de l'Ordre des avocats d'Alger, après que deux candidats (liste Sellini) ont déjà passé le cap du premier tour, à savoir le bâtonnier sortant, maître Sellini avec 1248 voix, en compagnie du maître Khiar avec 1240 voix. Au second tour, 5 listes électorales parrainées par maîtres Sellini, Bouchachi, Lakhlef, Chorfi et maître Ablaoui, en plus d'une vingtaine de candidats indépendants, se disputeront les 29 sièges à pourvoir. Jeudi dernier, à la cour d'Alger, maître Sellini a tenu à défendre son score au 1er tour, estimant que les critiques émises par ses adversaires « jettent le discrédit sur la corporation ». Maître Bourayou, même liste, a expliqué la victoire de maître Sellini par la faveur des jeunes avocats (stagiaires). « N'oubliez jamais ce qui a été fait ! La critique est facile », a tonné maître Bourayou à l'égard des candidats qui contestent les résultats du premier tour et jugent comme étant négatif le bilan du bâtonnier sortant. Pour maître Bourayou, « le système de défense ne peut se résumer aux élections, mais c'est un combat de tous les jours ». S'agissant de la loi régissant la profession d'avocat, maître Sellini a annoncé que l'Etat a pris l'engagement de concrétiser cette revendication portée par l'ensemble de la corporation. Il faut souligner que cette loi date de 1991, un contexte dans lequel la corporation ne comptait pas plus de 7000 avocats au niveau national, alors qu'ils sont actuellement à plus de 20 000. Pour maître Benbelkacem, candidat indépendant, cette loi est devenue « obsolète et archaïque ». Il suggère l'élaboration d'une nouvelle loi qui puisse répondre aux mutations de la profession d'avocat et correspondre aux standards internationaux. Maître Bourayou, de son côté, déplore les tentatives de la tutelle qui voudrait introduire le délit de défense et fonctionnariser la profession d'avocat. Selon certains candidats, la mouture de la nouvelle loi est déjà sur le bureau du ministre Tayeb Belaïz.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.