Coronavirus: 197 nouveaux cas 161 guérisons et 3 décès    Le Président Mahmoud Abbas achève sa visite en Algérie    Foot: les dettes des clubs professionnels dépassent les 1.000 milliards de centimes    LDC : Le programme des matchs de ce mardi    Légère baisse de la production d'agrumes    Les Benhamadi condamnés    12 militaires et "des dizaines de terroristes" tués    Une Association sahraouie tient l'ONU pour responsable des crimes marocains    Le SG de l'ONU condamne "fermement"    Le dossier sera traité jeudi prochain    Seules deux femmes siégeront à l'APW de Béjaïa    Le procès de Chakib Khelil aura lieu le 20 décembre    En souvenir d'Omdurman    Belmadi quatrième    Plusieurs routes bloquées dans l'est du pays    Tentatives de relance des projets d'amélioration urbaine    Des exploitations agricoles privées d'électricité    "l'industrie musicale vit sa plus mauvaise période"    Importation de véhicules neufs : Les opérateurs dans l'expectative    Grippe saisonnière : Les pharmaciens autorisés à pratiquer la vaccination    Nouvelles de Mostaganem    Une bureaucratie remplace une autre !    Khalfallah Abdelaziz. Moudjahid et auteur : «Notre histoire doit être engagée contre l'amalgame et la déformation...»    Tout dépendra encore des recours    Le RND remporte la présidence de l'APW    L'armée d'occupation israélienne assiège une ville dans le Nord de la Cisjordanie    Le détail qui échappe à Charfi    Séminaire des chefs de mission et des délégués techniques    Purée de courgettes à la menthe    Du gluten dans votre shampooing    Kaïs Yaâkoubi satisfait    Retrouvailles inédites à Doha !    A Tierra met le cap sur Annaba    Et la relance socio-économique ?    Au bled de cocagne !    Le 11 décembre à l'Institut «Cervantès» d'Oran: Conférence en ligne sur des monuments historiques d'Oran    Le renvoi révélateur?    Aziza Oussedik en paisible retraite    Les points à retenir du Conseil des ministres    L'axe incontournable de la relance    Le bras de fer continue !    L'interaction Tamazight et l'informatique    Un riche parcours et des réalisations    7e édition des Journées du cinéma amateur    10 milliards de dollars octroyés à de faux investisseurs    L'Algérie octroie 100 millions de dollars à la Palestine    Les talibans nient les accusations d'«exécutions sommaires»    Mort du combattant anti-apartheid, Ebrahim Ismail Ebrahim    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La fièvre du mercredi soir
Djs Kaufman, Gold et Tall maîtres de cérémonie disco
Publié dans El Watan le 05 - 02 - 2008

La fièvre de la musique disco s'est emparée du Studio Stars de l'hôtel Sheraton d'Alger, mercredi dernier. Une nuit retenue par les Dj Eric Kaufman, Thomas Gold et Tall. C'était « show » comme soirée placée sous le slogan : « Liberté, toujours ! » Un événement à la folie furieuse goupillé par la juvénile et dynamique équipe de Pro Events Entertainment.
La nouvelle enseigne « lumineuse » du crew (équipe) Pro Events Entertainment, faisant dans l'organisation d'événements musicaux en matière d'électronica, house et surtout dans le djing (deejeeing), a désormais élu domicile, pour ne pas dire résidence (dans le jargon des Dj), au Studio Stars de l'hôtel Sheraton. Pour étrenner cette nouvelle adresse musicalement parlant, la fine équipe s'est distinguée en affichant sa différence. La trouvaille ? Un teasing (technique publicitaire et de consommation par message subliminal) qui disait : Le 31 décembre (2007) n'était pas pour nous ! Aussi, ce curieux message a engendré un quiproquo. Mehdi Sahnoun, gérant de Pro Events Entertainment, nous relatera l'anecdote et le coup médiatique qui a beaucoup fait parler de lui à travers une campagne d'affichage dans la capitale : « C'était un teasing à travers un affichage et une bannière sur internet qui annonçait : ‘‘Le 31 décembre n'était pas pour nous !'' Certains ont cru que c'était des tracts politiques ou islamistes contre la fête de fin d'année. En fait, c'était pour dire qu'on allait organiser un événement après le réveillon et pas avec les autres à la même date fixe...C'était drôle et grisant ! Une agréable surprise, bien sûr, avec le cachet caractéristique de Pro Events Entertainment. » Ainsi, la soirée du « re-réveillon »( un remake, quoi !) a embrayé avec un tour de chauffe de DJ Tall alias Mehdi Sahnoun, mixant à Miami et New York, revisitant des titres comme The Way I are du producteur américain Timbaland et la nouvelle sensation rn'b, Keri Hilson, Don't stop the music de Rihanna ou encore Zina de Raïna Raï en version electro-house-dance. Aux premières notes du hit de la formation de Sidi Bel Abbès, la piste de danse est envahie. Le raï fédère toujours ! L'actualité de DJ Tall est la sortie prochaine d'un single intitulé Feel It chez un label international et qui commence à bien tourner et marcher chez des Dj sur les places musicales du monde. C'est que Tall est un DJ algérien), vraiment grand et on ne le sait pas. Cependant, avec le passage de l'invité de marque, le DJ français Eric Kauffman, le mixeur par excellence de la musique disco. Pedigree : résident au Club Méditerrannée, Palace, Gibus, L'Appalooza, le Kit Kat, l'Etoile, l'Escapade, l'Enfer, le Papagayo, Le Queen... DJ Eric Kauffman, qui a signé notamment la compilation Disco Queen (Emi Virgin Indépendance Records) ou encore 2 Dope'n'dash ; My Girlfriend is a robot (Basic Traxx), retiendra la nuit fauve en offrant une party à tout casser... la baraque. Une disco super... sonique et nostalgique au grand bonheur des clubbers ayant investi le dancefloor en s'éclatant à fond la forme et en appliquant à la lettre le succès fou des Bee Gees : You should be dancing ( Vous devriez danse) et Let's all chant (Allons-y chantons) de Michael Zager Band. Le Studio Stars, est devenu, le temps d'une nuit, le Club 54 (la fameuse discothèque new-yorkaise). Et la faune noctambule ne se fera pas prier. Elle se déchaînera sur les hits disco à l'image...et au son de Funky town de Lipps Inc, What a feeling d'Irène Cara, Super nature de Cerrone, Hot stuff de la queen du disco, Donna Summer, Gimme Gimme de Abba (dont le sample a été emprunté par Madonna sur le titre Hung Up), Born to be alive de Patrick Hernandez, YMCA de Village People ou encore sur Knock on wood d'Amii Stewart (déjà interprétée par Ottis Redding avec Carla Thomas dans les années sixties). L'autre performance à souligner et à saluer est celle du DJ Thomas Gold ayant joué non pas du « piano debout » mais des platines debout avec DJ Tall. Du son électro-house pianistique, synthétique, dance et soul. Le profil des clubbers est formé essentiellement de jeunes cadres dynamiques, étudiants au fort pouvoir d'achat et d'étrangers (résidents de l'hôtel) en quête de bon plan, de détente et de divertissements. « Nous avons dévoilé qu'on pouvait ramener de la bonne clientèle et organiser un événement de qualité à l'hôtel Sheraton. Deux Dj de renom pour le prix d'un. L'essentiel dans ce que nous faisons, c'est de proposer des spectacles et des soirées irréprochables tout en respectant le choix et les goûts du public. Il s'agit de donner une bonne image de nos prestations et par conséquent, être crédible vis-à-vis du public et des partenaires. Nous avons une clientèle fidèle qui nous suit », nous dira Mehdi Sahnoun, gérant de Pro Events Intertainment. Au chapitre des projets, Pro Events Entertainment prévoit pour l'année 2008, d'autres soirées animées par de grands Djs internationaux et un concert-événement(3000 personnes) pour le 4 juillet. Et comme dirait U2 : « Discothèque » ! Enfin, la célébration de Kool And The Gang !

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.