LE SILENCE TUE ENCORE PLUS LES ENFANTS YEMENITES    Renouvellement des membres du Conseil de la Nation : Le collège électoral convoqué pour le 29 décembre    Louisa Hanoune fustige les partisans de la «continuité»    Un élu de l'APW pour représenter le FLN    Ould-Abbès passe la main    La sous-traitance représente 10% de l'activité    Marchés pétroliers : La surabondance annonce-t-elle une mauvaise année ?    Un dialogue pour désamorcer la crise    La démission surprise d'Ould Abbès    Libye, la quadrature du cercle    Jamal Khashoggi, Ankara enfonce Riyad par petites doses    Votre week-end sportif    Violences dans les gradins du 5-Juillet    Le Mouloudia a mal de ses recrues estivales    Campagne d'information pour expliquer le projet    Plus de 33 000 pétards saisis à Djimla    Des dizaines de villageois de Souk-Lekhmis bloquent le CW15    Six millions d'Algériens sont diabétiques    Zombies-Land !    Logements sociaux : Les recalés des listes des bénéficiaires protestent    Assassinat par la DST en novembre 1954 de Kacem Zeddour Mohammed-Brahim Une affaire d'Etat    WA Tlemcen: Biskra, un cap important pour le Widad    USM Bel-Abbès: Un exploit qui en appelle d'autres    Le pétrole, toujours    Ce n'est pas Trump le problème mais l'Amérique qui l'a élu    Europe: «Brexit or not Brexit ?»    Le FFS dénonce: Le projet de loi de finances 2019 «présenté de façon expéditive»    Présidentielle : on se perd en conjectures !    Skikda: Saisie de kif, 8 arrestations    Suite aux nombreuses opérations de relogement: Des terrains combinés de proximité pour les nouveaux pôles urbains    Lycée Dergham Hanifi: La police sensibilise les élèves sur les dangers de l'Internet    FLN: Ould Abbès démissionne    EN - Les Verts dès demain à Lomé: Belmadi mobilise ses troupes    France 1914-1918 : centenaire de l'Armistice, le 11 novembre    Le virus des primaires    Est-il Halal de prier à la grande mosquée d'Alger ?    Hamas plonge Israël dans une crise politique    Situation économique et sociale alarmante dans la wilaya de Khenchela :    Bedoui : " L'Algérie est sur de bons rails vers un lendemain meilleur "    Les assiettes foncières inexploitées seront mises à la disposition des porteurs de projets    Des otages druzes libérés portent en triomphe Bachar el-Assad    FLN : Ould Abbès "débarqué"    Arnaud Montebourg nouveau président de l'Association    2e édition du prix Cheikh Abdelkrim-Dali à Alger    L'étape d'Alger a coûté 5 MD    «Nous allons à Lomé pour la gagne»    L'échec programmé de Rome    Disney : Les exploits des super-héros font les affaires de Mickey    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Commune de Ouled Khelouf (Mila) : La population otage des luttes partisanes
Publié dans El Watan le 14 - 06 - 2008

La commune de Ouled Khelouf, qui vit au rythme des blocages se succèdant d'un mandat à l'autre, est l'exemple édifiant des localités où les élus s'entendent sur tout, sauf sur l'intérêt public.
La guerre de leadership que se livrent, par formations politiques interposées, les 9 élus issus des élections locales du 29 novembre dernier, n'a pas connu son épilogue, en dépit de l'arrêté de substitution n° 170/2008 du wali déléguant la gestion de l'APC de Ouled Khelouf au chef de daïra de Tadjenanet. Près de 8 mois après l'intronisation du maire FLNiste, Abdelali Sekhri-Zeggar, qui, pour rappel, s'est succédé à lui-même, les divergences autour de la mise sur pied de l'instance exécutive communale font rage, et les locataires de l'Hôtel de ville ne semblent manifestement pas aller dans le sens d'un compromis, reléguant ainsi aux calendes grecques les nombreuses aspirations citoyennes. Pilotée par de notables personnalités de la région, la dernière tentative de réconciliation des représentants du peuple, initiée en date du 29 mai dernier, a capoté au motif que « le P/APC a renié ses engagements en faisant le dos rond à la réunion prévue à cette même date, et à l'issue de laquelle, les postes-clés de l'exécutif, précédemment et consensuellement arrêtés, devraient être consignés sur un procès-verbal et notifiés à qui de droit », a indiqué l'élu FNA de l'opposition, Tounsi Kasmi. « Nous nous sommes présentés à l'heure mentionnée sur les convocations (9h) et avons attendu jusqu'à 11h15, mais face à l'absence prolongée du P/APC, nous avons avisé la gendarmerie nationale, après avoir en vain essayé de trouver un huissier de justice », a-t-il ajouté. Aux dires des cinq membres dissidents donc, les tractations et les pourparlers concernant la composition de l'instance exécutive, telle qu'acceptée par les deux parties en conflit, ont convergé vers la désignation de Tounsi Kasmi (FNA) à la tête de la 1ère vice-présidence, Mokhtar Chouchane (FLN) comme 2e vice-président, Derradji Lemouadaâ (MSP), chargé de la délégation de Hassi Bargoug et le RNDiste, Abdelkrim Benseghir qui officiera, conformément aux dispositions de l'article 53 du code communal. Interpellé à ce juste propos, l'édile considère que l' « objectif des préalables avancés par ces co-élus n'est que surenchère, si ce n'est une tentative de mainmise sur les postes stratégiques de la commune afin de servir des intérêts partisans ou encore perpétuer le statu quo au profit de groupes occultes ». En somme, et malgré les démarches jusqu'ici entreprises pour concilier les positions des uns et des autres, la crise, que cachent mal des influences intéressées tapies tant dans l'administration de tutelle que parmi les appareils partisans, n'est pas près de connaître un dénouement heureux.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.