Banque d'Algérie: Nouvelle opération de rafraîchissement de billets de banque    Sahara occidental- EUCOCO 2018: La communauté internationale et l'Union européenne interpellées    L'Algérie défend l'idée d'une organisation continentale «indépendante»: L'Afrique aux Africains    CIA: Le prince ben Salmane a ordonné le meurtre de Khashoggi    Cancer de la thyroïde: Le nombre de malades augmente de plus 20% en Kabylie !    Maïssa Bey «Nulle autre voix»: Une femme qui veut être libre    Ses recettes iront pour l'acquisition de matériels: Gala de solidarité avec les aveugles de Boukhalfa    VIOLENCES BAB EL OUED (ALGER) : 10 policiers blessés et 30 personnes arrêtées    TRIBUNAL DE KSAR CHELLALA (TIARET) : Le procureur de la République agressé    LE MINISTRE AISSA S'INSURGE ! : Les salafistes décrètent la fête du Mawlid, Haram    Le trumpisme : entre ruptures et continuité    Les 4 samedis    Débit minimum à 2 méga et baisse des prix    La succession du Nigeria est ouverte, l'Algérie en outsider    Les Aiglonnes renoncent au boycott    Air Algérie s'explique et appelle les grévistes «à la raison»    Plusieurs annonces au Sénat    Y a-t-il un avion dans le pilote ?    Beda sur le front    La répudiation politique est-elle l'ADN du FLN ?    Un merveilleux «Safar» à travers l'art    Réouverture «au premier trimestre 2019»    Sakta brise le silence    Nouvelles d'Oran    Blida : Réalisation future de locaux commerciaux pour les jeunes    L'ornière de la violence    Produits pyrotechniques : Les douaniers procèdent à d'importantes saisies    «Ce pays qui n'a jamais voulu de moi, je l'aime pourtant !»    Le projet de la loi de finances adopté par l'APN    Bouclé hier par les forces de l'ordre: Nuit de rares violences à Bab El-Oued    Le service de maternité du CHUO saturé: 1.200 hospitalisations et 800 accouchements en un mois    En marge de l'ouverture de la salle omnisports à Sidi El Bachir: Remise des clés à 50 policiers bénéficiaires de logements LSP à Gdyel    Lunetterie: Plus de 700.000 articles contrefaits saisis en 2017    Ligue 1 : PAC 2 CABBA 0: A sens unique    EN - Mohamed Farès forfait: Belmadi face aux aléas    Ligue 2: Gros chocs à Biskra et Chlef    La folie des sénatoriales    Europe - Brexit : pour le meilleur et pour le pire    Ould Abbès dégagé ?    Aïn Temouchent: Baba Aroudj a sa stèle    Violence aux stades : El Habiri au chevet des policiers blessés à l'issue du match MCA-USMBA    Consolidation de la démocratie participative    L'Onu lève ses sanctions    30e anniversaire de la proclamation de l'Etat de Palestine : M. Bouteflika réitère le soutien "indéfectible" de l'Algérie au peuple palestinien    Enigme et interrogations    France Football: Ahcène Lalmas au top des 10 icônes oubliées du foot africain    Il entamera sa rééducation dans quelques jours    Prévention des risques d'inondations à Alger: Un plan préventif de la SEAAL pour contrôler plus de 60 points noirs    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le barrage de Sidi Abdelli à l'arrêt
Ressources hydriques
Publié dans El Watan le 19 - 06 - 2008

En raison d'une faible pluviométrie (203 millimètres de septembre 2007 à avril dernier), représentant un déficit de 133,4 millimètres par rapport à la normale, un programme d'urgence vient d'être mis en place, révèle M. Lattab.
« Cela fait une semaine que l'approvisionnement, à partit du barrage de Sidi Abdelli, est rompu. La contenance du barrage s'est réduite à 2,5 millions de mètres cubes en raison de la forte sécheresse, alors qu'il est en mesure d'emmagasiner jusqu'à 106 millions de mètres cubes », explique-t-il. Concernant le barrage Sarno, d'une capacité de 21 millions de mètres cubes, il demeure inexploité depuis plusieurs mois. Sarno ne contient actuellement que 200 000 mètres cubes, signale le directeur de l'Hydraulique, et présente un taux d'envasement élevé. La rareté des ressources en eau risque d'affecter principalement les localités situées sur le couloir Ben Badis- Sidi Bel Abbès, englobant les localités de Lamatar, Hassi Zahana, Tessala, Aïn Kada, Sidi Yacoub et le chef-lieu de wilaya. Il se trouve, fait remarquer notre interlocuteur, que 60% de la population de la wilaya sont concentrés dans ce couloir où « la ressource est plus rare », dit-il.
L'eau se raréfie
Afin de remédier à cette situation, des actions à court terme ont été entreprises, à savoir le raccordement du complexe hydrique de Sidi Abdelli au barrage de Beni Bahdel (Tlemcen). « L'interconnexion des deux infrastructures hydriques devrait dégager un volume d'eau évalué à 13 000 mètres cubes », selon les services de l'hydraulique. Le barrage de Sidi Abdelli, avant son arrêt, alimentait la partie ouest de la wilaya, à hauteur de 17 000 mètres cubes. Outre la réalisation de forages d'urgence (20 000 mètres cubes), la ville de Sidi Bel Abbès a bénéficié de la réalisation de deux grands réservoirs (2 x 10 000 mètres cubes), l'un du côté de Bousen et l'autre sur la route de Telagh, afin de « parer au plus urgent ». D'après le directeur de l'Hydraulique, ce dispositif sera accompagné de mesures restrictives qui toucheront essentiellement la ville de Sidi Bel Abbès, laquelle sera alimentée en eau potable 1 jour sur 3.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.