Italie : Rome maintient son projet de budget, rejeté par Bruxelles    2ème session du dialogue de haut niveau Algérie-UE : Détermination commune à approfondir les relations    Entre appuis et critiques : Avis mitigés sur le PLF 2019 à l'APN    Conférence sur la Libye Ouyahia prend part à Palerme à une réunion restreinte    14e journée de la Ligue 1 (match décalé): L'USMA tient en échec le MCO (0-0) et creuse l'écart    Décès :La légende de la bande dessinée américaine Stan Lee n'est plus    Début du stage des Eperviers à Lomé    Atal dans l'équipe type de la 13e journée    Dernière mission d'inspection de la CAF au Cameroun avant la décision finale    Refus des visas par les consulats français en Algérie    «La wilaya doit s'intégrer dans la stratégie nationale du développement écologique»    Lancement des premières récoltes de safran    Augmentation des ventes de bonbonnes de gaz à 30.000 unités/jour dans 3 wilayas de l'ouest du pays    Ouahab Aït-Menguellet, le P/APC de Tizi Ouzou, annonce sa candidature    Dans la littérature et l'Histoire    Décès de la légende américaine Stan Lee    Selon le FMI : Le PIB de l'Algérie s'établirait à 188 mds de dollars    Liste des logements sociaux à Tlemcen: Les protestataires ne décolèrent pas    Artisanat à Guelma: Plus de 18.000 emplois créés dans le secteur    Conférence de Palerme pour la Libye: Un énième échec    Commission de discipline de la LNF: L'audience du président de la JS Kabylie, Mellal, reportée au 19 novembre    Ligue 1 Mobilis: La JSK se relance, le MCA à l'arrêt    ESCROQUERIE VIA INTERNET : Deux réseaux de faussaires neutralisés sur Oued Kniss    Remaniement ministériel en Tunisie : Youssef Chahed obtient la confiance du parlement    Trop de soutiens, on veut des candidats !    Sun Tzu au secours du Parti communiste    Le bon dos des «migrants»    Conférence sur la Libye : Ouyahia aujourd'hui à Palerme    Stabilité régionale : Le rôle de l'Algérie mis en avant    La sécurité régionale au menu du dialogue de haut niveau    Benflis s'en félicite    Jil FCE optimiste    Le Premier ministère dénonce une «odieuse manipulation»    Les candidats du FLN et du RND choisis, HMS temporise    Comment faire sortir le Salon du Palais    Le «cœur blanc» de Salima Souakri    El Djedouel et le savant Cerbère du poète Seddik Souir    Ouargla : Sensibilisation sur le montage de projets Ansej    Cas de rougeole : Des enquêtes épidémiologiques menées    Accrochages, tirs de roquettes et raids aréiens : Ghaza est de nouveau en guerre    Il signe une 4e passe décisive à Man City : Mahrez sermonné par Fernandinho !    Equipe nationale: Début de stage dans une ambiance détendue    «Coup de force» contre Bouhadja: Les députés RCD reviennent à la charge    Incertitudes    RDC : Fayulu candidat-surprise de l'opposition, tensions pré-électorales en vue    14 membres du PKK "neutralisés" par l'aviation turque    Ouyahia parle de "manipulation"    Exposition à Alger d'Arezki Larbi du 17 novembre au 1er décembre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Pluralité des thématiques cartographiées
Publication - « Atlas historique de l'Algérie » de Karim Chaïbi
Publié dans Horizons le 04 - 03 - 2013

« Atlas historique de l'Algérie » est le titre d'un ouvrage publié récemment aux éditions Dalimen. C'était un projet que son auteur Karim Chaïbi avait lancé après l'ouvrage « De Sitifis à Sétif » paru en 2010. Ce travail inédit a été livré en juin aux éditions Dalimen dans lequel la région de Sétif est particulièrement bien documentée. Il relate l'histoire de notre pays depuis la préhistoire à nos jours avec de nombreuses cartes, toutes originales inédites. Dans cette optique, l'auteur de cet ouvrage dira : « Ce travail s'appuie sur une documentation bibliographique vers laquelle j'invite le lecteur soucieux d'étendre ses connaissances à un thème particulier. Cet atlas ne prétend pas épuiser les sujets qui ont pu faire cet atlas ne prétend pas épuiser les sujets qui ont pu faire l'objet d'une représentation cartographiée. Les textes de quelques dizaines de lignes ont pour but d'éclairer le lecteur sur les événements marquants de la période. Cependant, l'un des défis majeurs de cet atlas aura été de proposer des fonds en relief sur lesquelles le récit historique prend une toute autre compréhension. La réalité du paysage de l'Algérie, et notamment ses nombreuses montagnes, devait être dessinée sur ces cartes où la géographie crée également de l'histoire. Obstacles naturels, massifs refuges, forêts et oasis sont autant d'éléments qui devaient figurer sur les cartes, lorsqu'ils ne gênaient pas leur compréhension. C'est ainsi que plusieurs cartes topographiques furent utilisées pour des cartes régionales, tandis que le fonds général du territoire algérien et nord-africain a entièrement été dessiné ». Cet atlas multiplie les perspectives, confronte les angles de visions et les jeux d'échelle (internationale, nationale, régionale, locale), afin de localiser, de représenter, le plus justement possible, une Algérie plus que jamais plurielle, construite par la juxtaposition de mondes divers, ouverts ou cloisonnés. Au plus près du vécu. On y découvrira une histoire imprévisible et tourmentée, conflictuelle et mobile, avec des frontières vivantes, mouvantes. D'autres cartes visualisent les paysages, les terroirs, les institutions, les coutumes, les activités économiques, les villes, les croyances, les cultures, afin de mettre en valeur l'infinie richesse de multiples Frances marquées du sceau de la diversité. Cet Atlas, fruit d'une somme impressionnante de reconstitutions historiennes, offre par la pluralité des thématiques cartographiées, le moyen de rendre compte et de visualiser la profusion des activités, des vies, des institutions, des événements qui ont construit, au fil des siècles d'une histoire en perpétuel mouvement. Karim Chaïbi est né à Lyon en 1972. Guide interprète national en France (monuments historiques) depuis 1999, Karim Chaïbi a étudié les langues et l'histoire-géographie à l'université Lumière Lyon II. Pendant son cursus, il découvre l'Algérie en 1992 et explore toutes les régions de l'Est jusqu'en 1995, particulièrement les sites romains et les Aurès. L'insécurité des montagnes d'Algérie l'éloigne alors du pays de ses origines vers le Moyen-Orient, notamment vers la Syrie, où il effectue sa première recherche (maîtrise) sur le site antique de Doura Europos (synagogue). A partir de 2000, Karim Chaïbi enseigne au collège l'histoire et la géographie pendant deux ans tout en retournant en Algérie. Il reprend alors l'exploration des montagnes, notamment autour de Sétif, ville à laquelle il consacre son premier ouvrage « De Sitifis à Sétif » (édition Dalimen), paru en 2010. Afin de réaliser l'atlas historique de l'Algérie à l'occasion du cinquantenaire de l'indépendance de l'Algérie, l'auteur s'est formé à la cartographie en autodidacte, et a exploité cartes, archives et travaux universitaires de référence.
Samira Sidhoum
« Atlas historique de l'Algérie » de Karim Chaïbi, Editions : Dalimen, pages : 267, prix public : 2.200 DA


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.