Saïd Bouhadja n'est plus    Le membre du BP du PT acquittée à Jijel    Sonelgaz menace    179 milliards de créances impayées    Images d'ailleurs, regards d'ici    «Nous avons un groupe homogène»    Aït Abdeslam «out» contre le CABBA et le MCO    22 pays dont l'Algérie confirment leur participation    Entre avancées et entraves    Recensement de plus de 17 690 sites archéologiques depuis 2016    Kambozia Partovi, grande figure du cinéma iranien, est mort de la Covid-19    Les techniciens de cinéma exigent la reconnaissance    L'ONU confirme la poursuite des affrontements avec le Maroc    Kaboré en tête des résultats partiels    L'UNFA réitère son soutien à la femme sahraouie    Naissance de l'Association des journalistes algériens solidaires avec le peuple sahraoui    "Certains juges préfèrent leurs convictions à la loi"    Le verdict attendu pour le 1er décembre    Neuf communes bientôt alimentées à partir du barrage de Koudiate Acerdoune    Programme des rencontres    JS Kabylie : décès de l'ancien latéral Rezki Maghrici    Les Algériens ont une image mitigée de l'UE    De nombreux établissements scolaires paralysés    Les pompiers reprennent leur bâton de pèlerin    Incertitudes autour de l'Opep et de ses alliés    Noureddine Tounsi incapable de comparaître devant le juge d'instruction    "La sécurité, c'est mieux !"    Les livres, gouverneront-ils un jour ?    "Puentes", des ponts culturels entre l'Algérie et l'Espagne    "La création en banlieue : un art de combat ?" en débat    AEP : l'ADE multiplie les forages à Boumerdès    Boukadoum entame une visite à Abuja    Nouvelles de Tlemcen    Programme de 300 logements sociaux de Aïn El Turck: Un chantier qui traîne depuis presque une décennie    LA CORDE ET LE NŒUD COULANT    Sûreté de wilaya: 10.000 infractions aux mesures préventives en 15 jours    Football - Ligue 1: Sur fond de certitudes et d'inconnues    Licence professionnelle: Des contretemps pour la DCGF    Tébessa - Electricité et gaz : des mises en garde contre les raccordements illicites    Les angles de l'ingérence    Douze autres pays concernés: Les Emirats suspendent l'octroi des visas aux Algériens    Tlemcen: Deux nouveaux directeurs à la tête de l'urbanisme et du logement    Une médaille pour nos revers !    Démantèlement d'un réseau de passeurs à Oran    Le gouvernement entretient le suspense    Diego maradona s'èteint à 60 ans    Chanegriha et Djerad présentent leurs condoléances à la famille du défunt    Musée Public National des Antiquités d'Alger : Acquisition de nouvelles pièces archéologiques    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Des cadres d'Air Algérie auditionnés
Contrat d'affrètement du DC8 qui s'est écrasé au Mali
Publié dans Horizons le 05 - 08 - 2014

L'enquête judiciaire sur le crash au Mali de l'avion affrété par Air Algérie a été confiée par le parquet de Sidi M'hamed à la section de recherches relevant du groupement territorial de la Gendarmerie nationale d'Alger. En effet, le procureur près le tribunal de Sidi M'hamed a chargé la GN de l'enquête, après 72 heures du crash, afin de faire toute la lumière sur cette catastrophe aérienne, selon le commandement de la GN. L'équipe est composée d'enquêteurs spécialisés de la brigade de lutte contre la criminalité financière et économique, qui ont déjà entamé les investigations. Quatre dossiers feront l'objet d'une enquête approfondie. Le premier est lié à la conclusion du contrat de location de l'avion appartenant à la compagnie espagnole Swift Air, affrété par Air Algérie, et sa conformité à la réglementation. Le deuxième est technique. Il concerne l'appareil, notamment son état. Les enquêteurs de la GN vont également se pencher sur le troisième dossier qui a trait au vol AH5017, à savoir les circonstances, l'horaire et les conditions, avant et après son décollage du Burkina Faso. Quant au quatrième dossier, il concerne la liste globale des passagers, par nom et prénom, sexe et numéro du siège. Le procureur près le tribunal de Sidi M'hamed, en sa qualité de directeur de l'enquête judiciaire, suit de très près l'évolution de cette enquête, un rapport est transmis quotidiennement à ses services. Des cadres gestionnaires au niveau de la compagnie Air Algérie ont été auditionnés par les enquêteurs de la brigade de lutte contre la criminalité financière et économique, alors que d'autres ont reçu des convocations pour se présenter ces jours-ci au siège de la brigade à Bab Djedid, à Alger. Par ailleurs, un rapport d'expertise sera transmis aux enquêteurs par les experts de la GN, toujours sur le site du crash, sur les restes mécaniques de l'appareil collectés.
Des familles des victimes soumises aux tests ADN de référence
Par ailleurs, sur réquisition du procureur près le tribunal de Sidi M'hamed, les familles des victimes du crash ont été soumises à des tests ADN de référence au niveau de l'Institut national de criminologie et criminalistique de la GN à Bouchaoui (Alger). Il s'agit des proches des victimes habitant à Alger, Tlemcen et Oued Souf. Elles seront soumises aujourd'hui aux analyses génétiques pour complément d'enquête.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.