Louisa    L'opposition prépare une deuxième motion de défiance contre Ghannouchi    Trump provoque un tollé politique en évoquant un possible report de la présidentielle    6 personnes tuées dans l'explosion d'un engin artisanal    Aubameyang offre la Cup et l'Europe à Arsenal    Immobile égale le record de Higuain    Alger surprise par la liste de l'UE    L'hommage unanime du métier    À fleur de peau de Meriem Mesraoua au Festival du film de Venise    Lancement aujourd'hui du «Mois du patrimoine immatériel» dédié au costume traditionnel    18 civils tués dans une attaque de Boko Haram    Le Soudan affirme agir pour que Washington le retire de la "liste noire"    Ankara a acheminé plus de 17 000 mercenaires syriens en Libye    L'ADE et la Seaal s'expliquent    Le combat douteux du syndicat    Décès de l'ancien président de la FAF, Saïd Amara    Trois candidats en compétition    La fille des Aurès    Les exploitants demandent le renouvellement de leurs contrats    Le gouvernement prend les devants    8 décès et 515 nouveaux cas en 24 heures    13 vols programmés pour ce mois d'août    Fin de cavale pour le secrétaire particulier de Gaïd Salah    "Le salut est ailleurs que dans la révision de la Constitution"    Talaie El-Houriat réclame des réformes structurelles profondes    "Le 4e art est le produit de luttes engagées"    Moustakbel Oued Sly accède en ligue 2 : Le club engagé dans la voie du professionnalisme    Abbès Morsli, Président du CSA/USMBA : «La saison 2020-2021 s'annonce difficile»    MO Béjaïa : Les dirigeants face à un avenir difficile    Festival international du film de Moscou : Hamid Benamra s'affiche avec Time life    Décès de l'écrivain Daho Tabti : C'était un clairvoyant    Centenaire de l'écrivain Mohammed Dib : Le dictionnaire amoureux de la Finlande    Souk Ahras : Sept communes touchées par les feux    Forêt de Baïnem: collecte de plus de 32 tonnes de déchets depuis le début du confinement sanitaire    Aïd el Adha : Plus de 10.000 commerçants non mobilisés ont assuré l'approvisionnement des citoyens    Manque de liquidité, feux de forêts et perturbations de l'AEP, des actes prémédités    Le Président de la République présente ses condoléances à la famille de Saïd Amara    Nucléarisation rampante    CHEQUES ET LIQUIDITES    El Tarf: Les bureaux de poste toujours sans liquidités    Sidi Bel Abbès: Le nouveau chef de sûreté de wilaya installé    Crise financière: Une question d'argent !    Protection des personnels de la santé: Les nouvelles mesures entrent en vigueur    Aménagement urbain: Un tableau foncièrement noir    Mesurer les distances à l'œil nu    Cinq terroristes éliminés et un autre arrêté en juillet    Le Président de la République préside lundi une réunion du Haut conseil de sécurité    Crise politique en Tunisie : Nabil Karoui sauve la tête de Rached Ghannouchi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Création de trois groupements
Réorganisation du secteur des travaux publics
Publié dans Horizons le 03 - 07 - 2015

Trois groupements seront créés prochainement par le Conseil des participations de l'Etat (CPE), dans le cadre de la réorganisation du secteur des Travaux publics (TP), a annoncé, jeudi dernier, le ministre du secteur, Abdelkader Ouali. Ces groupes seront spécialisés dans l'engineering et les études (bureaux d'études et laboratoires), les infrastructures maritimes et aéroportuaires et la réalisation des routes et ouvrages d'art. Le ministre s'exprimait lors d'une visite de travail aux bureaux d'études et laboratoires relevant de son secteur dans la wilaya d'Alger. Il a souligné que la mise en place de ces groupes va assurer une meilleure cohésion entre les responsables des différentes structures des travaux publics. Le ministre a ainsi tracé la feuille de route de son secteur, toute en insistant sur la formation et l'encadrement. En ce sens, il a instruit les directeurs des bureaux d'études et laboratoires à aller vers des accords de formation dans les contrats de partenariats avec les étrangers. « Il ne faut plus se limiter à des contrats de marché. La formation des formateurs doit être une clause principale dans les contrats de partenariat », a-t-il précisé aux dirigeants des infrastructures inspectées. Il leur a également demandé d'élaborer des listes sur leurs besoins et les profils et les transmettre à l'université. « L'université a un rôle important dans la formation de notre personnel », a-t-il indiqué aux responsables du Laboratoire d'essais maritimes (LEM) ou le taux d'encadrement ne dépasse pas 50%. De ce fait, il a regretté l'inexistence de diplôme dans les sciences de la construction maritime et l'absence d'une école de travaux publics. Sur cette question, il a signalé le lancement d'un centre de métier à Aïn Defla et un autre à Djelfa. Par ailleurs, le ministre a incité les dirigeants à exporter leur savoir-faire vers les marchés africain, maghrébin et même européen, soulignant l'expérience du LEM, spécialisé notamment dans l'aménagement portuaire et l'expertise des ouvrages maritimes, qui a déjà réalisé des études à l'étranger, notamment en France, au Liban, au Bénin, en Nouvelle Calédonie, et la Société algérienne d'études d'infrastructures (Saeti) ayant effectué des études dans plusieurs pays africains.
Lancement de la signalisation sur l'autoroute Est-Ouest le 15 juillet
Lors de la visite des laboratoires d'essais de béton et enrobés au Laboratoire du contrôle des travaux publics (LCTP), le ministre a insisté sur l'entretien du réseau routier. Il a mis également l'accent sur la qualité des travaux. Il a annoncé à l'occasion le lancement de l'entretien de la signalisation verticale et horizontale des routes à partir du 15 juillet prochain. « Cette opération va cibler notamment l'autoroute Est-Ouest ». Il a également exigé un calendrier pour l'analyse de la peinture. « Tous les produits doivent être analysés y compris le béton et la peinture en coordination avec les DTP des wilayas. Les entreprises qui ne respectent pas les normes seront interpellées », a-t-il insisté. En ce sens, le ministre a rappelé que la mission principale de son secteur est l'entretien et la gestion.
Le CTTP absent des chantiers
Au siège du Contrôle technique des travaux publics (CTTP), le ministre a appelé les dirigeants et les travailleurs à assumer leurs responsabilités et préserver l'entreprise de la faillite. « Je suis au courant du dysfonctionnement au sein de cette entreprise. Vous assurez 75% des projets de l'Etat mais vous êtes absents dans les chantiers qui se trouvent seulement à 40 km. C'est inadmissible », a-t-il lancé aux responsables présents.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.