"Makanch l'vote, diroulna les menottes"    Le P/APC de Mekla suspendu par le RCD    Marche pour la libération des détenus d'opinion    Les proches de Hamrouche ne chôment pas    128 milliards de centimes de créances à recouvrer    Plus de 3 200 demandeurs d'emploi placés depuis janvier    L'étrange décision du ministère de l'Enseignement supérieur    2 000 logements seront réceptionnés à Jijel d'ici décembre    Le centre et le nord du Mali sombrent dans la violence    Vent de révolte contre le pouvoir militaire d'al-Sissi    Amnesty fustige l'usage excessif de la force par la police    Ligue 2: Le programme des rencontres de la 5ème journée    Chérif El-Ouazzani prend deux matches    Al-Badri nouveau sélectionneur    Le labyrinthe    À tout jamais…    L'Algérie 4e en Afrique et 38e au niveau mondial    Les systèmes d'irrigation au cœur de la visite ministérielle    Il sauve 2 vies et perd la sienne    Perturbation en alimentation en eau potable    Plusieurs carences relevées à Ras El-Ma    Ouverture demain    Les problèmes et les enjeux du 6e art en débat    Les luttes citoyennes racontées autrement    Des ONG progressistes soutiennent le "hirak"    En France : quand un anti-raciste noir est accusé de racisme    Réfléchir sur le temps long pour comprendre les enjeux du présent    Une rencontre amicale face à l'Albiceleste pour très bientôt ?    CRB : Plus qu'une rencontre, un classique    Quel Président pour les Algériens ?    En bref…    47 harraga secourus au large d'Oran    Skikda: Protesta des travailleurs d'ALTRO    Pour «menace et destruction de documents officiels»: Le SG du FLN en prison    Tizi-Ouzou, Béjaïa: Protesta des avocats    Amnesty International dénonce le «blocage de l'accès à Alger»    Chlef: Ouverture d'une école privée    Constantine - Six individus arrêtés: Ils ont dépouillé les magasins généraux de l'APC de Constantine    De l'optimisme, de la vie !    Les manifestants maintiennent le cap    Les explications de la DGSN et du parquet    10 postulants ont retiré les formulaires de souscription    Le Royaume-Uni quittera l'Union européenne le 31 octobre    Salon du Sport et de la remise en forme    Décès de l'ancien président Zine el Abidine Ben Ali    Le miroir enchanteur d'une belle époque    L'AMBASSADEUR LEE EUN-YONG REVELE: 2,5 milliards de dollars d'échanges entre l'Algérie et la Corée    AIGLE AZUR : Quatre candidats pour reprendre la compagnie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Création de trois groupements
Réorganisation du secteur des travaux publics
Publié dans Horizons le 03 - 07 - 2015

Trois groupements seront créés prochainement par le Conseil des participations de l'Etat (CPE), dans le cadre de la réorganisation du secteur des Travaux publics (TP), a annoncé, jeudi dernier, le ministre du secteur, Abdelkader Ouali. Ces groupes seront spécialisés dans l'engineering et les études (bureaux d'études et laboratoires), les infrastructures maritimes et aéroportuaires et la réalisation des routes et ouvrages d'art. Le ministre s'exprimait lors d'une visite de travail aux bureaux d'études et laboratoires relevant de son secteur dans la wilaya d'Alger. Il a souligné que la mise en place de ces groupes va assurer une meilleure cohésion entre les responsables des différentes structures des travaux publics. Le ministre a ainsi tracé la feuille de route de son secteur, toute en insistant sur la formation et l'encadrement. En ce sens, il a instruit les directeurs des bureaux d'études et laboratoires à aller vers des accords de formation dans les contrats de partenariats avec les étrangers. « Il ne faut plus se limiter à des contrats de marché. La formation des formateurs doit être une clause principale dans les contrats de partenariat », a-t-il précisé aux dirigeants des infrastructures inspectées. Il leur a également demandé d'élaborer des listes sur leurs besoins et les profils et les transmettre à l'université. « L'université a un rôle important dans la formation de notre personnel », a-t-il indiqué aux responsables du Laboratoire d'essais maritimes (LEM) ou le taux d'encadrement ne dépasse pas 50%. De ce fait, il a regretté l'inexistence de diplôme dans les sciences de la construction maritime et l'absence d'une école de travaux publics. Sur cette question, il a signalé le lancement d'un centre de métier à Aïn Defla et un autre à Djelfa. Par ailleurs, le ministre a incité les dirigeants à exporter leur savoir-faire vers les marchés africain, maghrébin et même européen, soulignant l'expérience du LEM, spécialisé notamment dans l'aménagement portuaire et l'expertise des ouvrages maritimes, qui a déjà réalisé des études à l'étranger, notamment en France, au Liban, au Bénin, en Nouvelle Calédonie, et la Société algérienne d'études d'infrastructures (Saeti) ayant effectué des études dans plusieurs pays africains.
Lancement de la signalisation sur l'autoroute Est-Ouest le 15 juillet
Lors de la visite des laboratoires d'essais de béton et enrobés au Laboratoire du contrôle des travaux publics (LCTP), le ministre a insisté sur l'entretien du réseau routier. Il a mis également l'accent sur la qualité des travaux. Il a annoncé à l'occasion le lancement de l'entretien de la signalisation verticale et horizontale des routes à partir du 15 juillet prochain. « Cette opération va cibler notamment l'autoroute Est-Ouest ». Il a également exigé un calendrier pour l'analyse de la peinture. « Tous les produits doivent être analysés y compris le béton et la peinture en coordination avec les DTP des wilayas. Les entreprises qui ne respectent pas les normes seront interpellées », a-t-il insisté. En ce sens, le ministre a rappelé que la mission principale de son secteur est l'entretien et la gestion.
Le CTTP absent des chantiers
Au siège du Contrôle technique des travaux publics (CTTP), le ministre a appelé les dirigeants et les travailleurs à assumer leurs responsabilités et préserver l'entreprise de la faillite. « Je suis au courant du dysfonctionnement au sein de cette entreprise. Vous assurez 75% des projets de l'Etat mais vous êtes absents dans les chantiers qui se trouvent seulement à 40 km. C'est inadmissible », a-t-il lancé aux responsables présents.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.