La déclaration de politique générale du gouvernement n'est pas programmée : Une autre violation de la Constitution !    Les Rouge et Noir éliminés à Khartoum    FLN, acte IV(1). France, la révolution et le «complot» terroriste !    1 339 requêtes reçues en 2018    «Tôt ou tard, le tarif de l'électricité doit être revu»    L'auto-satisfecit algérien    Des formations en vue d'améliorer les systèmes agricoles locaux    Tractations autour d'un sommet    Le FLN part en favori    Trio malien pour JS Saoura-IR Tanger    Votre week-end sportif    Le Raja Casablanca dernier qualifié pour les quarts de finale    Une bonbonne de gaz explose dans un restaurant mobile    Gâteau aux raisins secs    Le Dimajazz est de retour    Tribunal correctionnel: Trois ans de prison requis contre l'ancien DG du CHU d'Oran    Déclaration de politique générale du gouvernement: Ouyahia dément tout empêchement de la présidence    Démission du SG et menaces du RCK: La FAF et la LFP retombent dans leurs travers    Division nationale amateur - Ouest: Le dauphin à l'assaut du leader    Division nationale amateur - Centre: Deux gros chocs à Aïn-Ousera et Arba    La revanche des riches    Défaitisme    Un individu sous les verrous: Chantage sur le Net    Aïn El Turck: Cinq femmes tuées par le monoxyde de carbone    10 familles d'El Djebass relogées    Bouchareb ne va pas durer longtemps    L'histoire à méditer    LE QUOTIDIEN D'ORAN A 24 ANS    La violence politique    Fusillade à proximité d'un marché de Noël à Strasbourg (France)    Mise en garde contre les dangers de la surexposition aux écrans    Saisie de 3, 877 kilogrammes de kif traité et 45 731 comprimés de psychotropes en un mois    2 morts et 3 blessés dans une collision    Coup d'envoi de la première rencontre culturelle «Voix de femmes»    Une ville au passé révolutionnaire    Réminiscences de mots à l'Espaco    Brexit : Theresa May à la peine dans son tour d'Europe pour obtenir des concessions    Commerce : Engagement de l'Algérie dans tout projet pour le développement de l'Afrique    Mondial des clubs: Vers une finale River Plate-Real Madrid    Chine et Etats-Unis … les "nouveaux rivaux"    Inter Partner Assistance Algérie fête ses dix ans en triplant son capital social : Le meilleur est à venir    Bonnes nouvelles pour les souscripteurs AADL    Espérant une amélioration des relations sino-américaines : Les Bourses européennes rebondissent    Energie photovoltaïque: Un potentiel national de près de 2,6 millions TWh/an    Répression meurtrière à la suite de manifestations de l'opposition    Un monument à Soljenitsyne inauguré à Moscou le jourde son centenaire    Kia Al-Djazaïr : remises, GPL et nouveautés au menu    Exception d'inconstitutionnalité : Le principe et sa procédure d'application    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Chronologie des événements depuis le 25 janvier
Publié dans Horizons le 11 - 02 - 2011

Rappel des événements en Egypte, théâtre depuis le 25 janvier d'une révolte contre le régime du président Hosni Moubarak, qui a quitté ses fonctions hier et remis le pouvoir à l'armée. Les violences ont fait environ 300 morts depuis le début du mouvement (ONU et Human Rights Watch).
Janvier 2011
-25 : Début des manifestations qui mobilisent des milliers de personnes. Elles ont été précédées de plusieurs cas d'immolation.
-26 : Des milliers de manifestants dans les rues malgré l'interdiction des autorités. La police fait usage de gaz lacrymogènes, de matraques et même de pierres. Les protestataires jettent des pierres sur les forces anti-émeutes.
-27 : Au moins un millier de personnes arrêtées (officiel). L'opposant Mohamed El Baradei revient au Caire et se dit prêt à mener la transition.
-28 : Des manifestations massives dégénèrent en émeutes faisant au moins 62 morts dans des heurts manifestants-policiers. M. Moubarak demande à l'armée de faire respecter la sécurité et d'appliquer le couvre-feu au Caire, Alexandrie et Suez. Incendies au siège du parti au pouvoir et dans de nombreux commissariats.
-29 : Au moins 33 morts dans des heurts. A Rafah et Ismaïliya, les sièges de la Sûreté de l'Etat attaqués, émeutes dans des prisons. M. Moubarak nomme un nouveau Premier ministre, le général Ahmad Chafic, et crée un poste de vice-président, octroyé au chef des renseignements, le général Omar Souleïmane.
-30 : Des milliers de manifestants au Caire. L'armée boucle le centre-ville avec des chars d'assaut, des avions de chasse survolent la capitale à basse altitude.
- 31 : M. Moubarak forme un nouveau gouvernement. Au ministère de l'Intérieur, Habib el-Adli est remplacé par Mahmoud Wagdi. L'armée s'engage à ne pas faire usage de la force, jugeant les revendications du peuple «légitimes».
Février
-1er : Plus d'un million de manifestants dans le pays. Marée humaine place Tahrir, dans le centre du Caire, occupée par les contestataires. M. Moubarak annonce qu'il ne sera pas candidat à la présidentielle. Les manifestants exigent son départ immédiat.
-2-3 : Des heurts sanglants éclatent place Tahrir, lorsque des partisans de M. Moubarak font irruption. Les manifestants antigouvernementaux repoussent leurs assaillants. Onze morts et 915 blessés.
-4 : Des centaines de milliers d'Egyptiens dans les rues, à l'occasion d'une mobilisation baptisée «vendredi du départ».
-5 : Démission du bureau exécutif du Parti national démocrate (PND), dont fait partie le fils de Moubarak, Gamal.
-6 : Les Frères musulmans se joignent à un dialogue politique national, avec d'autres groupes d'opposition, mais dénoncent l'insuffisance des réformes proposées.
-7 : M. Moubarak promet une hausse des salaires et décide d'une commission d'enquête sur les violences.
-8 : Des centaines de milliers de personnes défilent au Caire et en province, manifestations les plus importantes depuis le début du mouvement. M. Moubarak forme une commission pour amender la Constitution.
-9 : Des violences sanglantes touchent le Sud. Des centaines de manifestants encerclent le Parlement et le siège du gouvernement au Caire. Le pouvoir avertit que l'armée interviendra «en cas de chaos pour reprendre les choses en main».
-10 : M. Moubarak annonce qu'il délègue ses prérogatives au vice-président tout en restant au pouvoir, déclenchant la fureur des manifestants. Le président américain Barack Obama juge que ce transfert de pouvoirs n'est pas «suffisant».
-11 : Plus d'un million de manifestants dans toute l'Egypte. Le président Moubarak quitte ses fonctions et remet le pouvoir à l'armée, provoquant une explosion de joie dans le pays.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.