Vaste mouvement dans le corps des magistrats    Le PAD tire à boulets rouges sur le pouvoir    Les 4 samedis    La part des problèmes et celle des priorités !    Les mains de l'intérieur !    27 migrants morts    MCA-GSP, enfin le retour aux sources !    Ciccolini fier d'entraîner les Rouge et Noir    Zakaria Draoui fait son come-back    Pas de compensations financières pour les agriculteurs    Effondrement total de 3 habitations et d'autres lézardées    Fermeture de près de 5 400 commerces à Alger    5 août 1934 : du lieu-dit des pogroms au fantasme de la «tolérance»    Banni de Twitter pour antisémitisme, le rappeur Wiley défend ses publications    Moula Moula et d'autres contes, premier recueil du conteur Seddik Mahi    Le wali d'Annaba retire sa plainte contre Mustapha Bendjama    La soif à quelques kilomètres du barrage de Boussiaba    Amar Chouaki, nouveau directeur général    Mouad Hadded s'engage pour deux saisons    L'ES Sétif saisit la présidence de la République    Hodeifa Arfi, 2e recrue    Des pays émergents risquent l'insolvabilité    Un militant du hirak placé sous mandat de dépôt    Belkecir, Zendjabil et les réseaux de la drogue    Plus de 17 000 consultations effectuées à l'EHU d'Oran    L'alimentation en eau potable perturbée    L'université de Skikda adopte un protocole sanitaire    L'Algérie envoie quatre avions humanitaires à Beyrouth    21 morts dans une attaque dans le nord du pays    19 morts et 53 000 sinistrés    L'artiste peintre Hadjam Boucif n'est plus    "Tu n'as pas seulement été mon avocate, mais une grande sœur"    Lire en Algérie, dites-vous !    Le président Michel Aoun évoque «la négligence» ou «un missile»    L'opposition irritée par la candidature de Ouattara à un troisième mandat    Aïn Charchar (Skikda) : La pastèque se cultive dans la zone d'activité industrielle    Production de la pomme de terre à Tébessa : Des prévisions pour plus de 1,3 million de quintaux    US Tébessa : Le président Khoulif Laamri n'est plus    Judo : Mustapha Moussa nous a quittés    Mohamed Belkheiria, premier condamné à mort exécuté    Djezzy: Hausse des investissements et des revenus    El Tarf: Trois pistolets automatiques et des munitions saisis    El Tarf: Deux morts par noyade    Après Mme Dalila, Mme Maya, voilà Mme Sabrina : «arnaque-party ?»    «Celia Algérie» sollicite l'intervention du wali de Blida: Le blocage de l'usine de Beni Tamou perdure    Algérie-France: L'écriture d'une histoire commune, mission «non souhaitable»    JUSTICE : Vaste mouvement dans le corps des magistrats    NOUVEAU CHEF D'ETAT-MAJOR DE LA GN : Le général Yahia Ali Oulhadj installé dans ses fonctions    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Nouvelles espèces de poissons d'eau douce projetées dans le Sud
Développement de l'aquaculture
Publié dans Horizons le 23 - 05 - 2016

Une nouvelle expérience aquacole portant ensemencement de nouvelles espèces de poissons d'eau douce sera projetée à travers les bassins d'irrigation agricole du sud du pays dans le cadre du développement de l'aquaculture dans ces régions, a déclaré, dimanche dernier à l'APS, à In Salah (wilaya de Tamanrasset), le président de la chambre inter-wilayas de la pêche et de l'aquaculture, basée à Ouargla. Intervenant en marge d'un atelier dédié à la fabrication des aliments de poissons d'eau douce, Omar Chekhar a fait savoir que la chambre entend, au titre de son programme visant le développement de l'aquaculture dans le sud du pays, ensemencer d'autres espèces de poissons d'eau douce dans les plans d'eau et bassins d'irrigation agricole pour diversifier et garantir les revenus aux agriculteurs ayant opté pour l'intégration de l'expérience aquacole dans les activités agricoles. Il s'agit d'une dizaine d'espèces à lâcher, dont la carpe, la sandre et le tinfoil, pour consolider les résultats « encourageants » obtenus de l'élevage des espèces aquacoles du tilapia du Nil, poisson-chat et crevette royale, a-t-il fait savoir . L'association de développement aquacole Tidikelt d'In Salah a réalisé, ces dernières années, des résultats « probants » en matière de reproduction de l'espèce poisson-chat avec un effectif éclos de 10.000 alevins, dont un important lot a été écoulé auprès des aquaculteurs de différentes régions du pays, a ajouté Chekhar. La chambre de la pêche envisage, au regard des résultats « encourageants » obtenus par l'association précitée, de mettre en place une nouvelle écloserie d'alevins dans la région d'In Salah, dotée des équipements nécessaires pour le développement de ce segment aquacole à retombées socioéconomiques positives pour la région, a-t-il ajouté.
Des intervenants lors de cet atelier, notamment promoteurs de cette expérience d'intégration de l'élevage du poisson d'eau douce dans les activités agricoles, ont mis l'accent sur la nécessité de trouver des alternatives locales aux aliments de poisson importés, avant d'appeler à ensemencer de nouvelles espèces de poissons d'eau douce, élaborer un glossaire (atlas) des plantes locales à exploiter en tant qu'aliments nutritionnels aux poissons. Initiée par la Chambre inter-wilayas de la pêche et de l'aquaculture (Ouargla), en coordination avec la direction déléguée des services agricoles d'In Salah et l'association d'aquaculture Tidikelt, cet atelier, qui a eu pour cadre l'Institut national spécialisé de formation des corps des affaires religieuses et des waqfs, s'est déroulé en présence des cadres du secteur de la pêche, des agronomes et des fellahs de la région.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.