Essais nucléaires: une illustration des crimes français contre l'homme et la nature    Coronavirus: la COP26 pour le climat repoussée à fin 2021    Affaire d'enregistrement sonore: les présidents de l'USB et du CABBA convoqués    Covid19-Championnat d'Algérie: Medouar sceptique sur une éventuelle reprise    Guerre de libération: des crimes rendus célèbres suite aux aveux de leurs auteurs    La prison rouge de Ferdjioua (Mila), témoin de la barbarie de la France coloniale    Commercialisation des masques: des facilitations pour les chefs d'ateliers de confection    Covid 19-Soirée artistique à Oran: 5 personnes sous contrôle judiciaire    Covid-19: près de 322.000 bénéficiaires de l'allocation de solidarité    Covid19: Djerad plaide pour l'allègement de la dette des pays en développement    EHS EL EULMA : 4 médecins et 6 paramédicaux testés positifs au Coronavirus    Décès de Guy Bedos: Un artiste épris de justice s'en va    PLFC 2020: la Commission des finances et du budget de l'APN examine les amendements proposés    Tayeb Zitouni nouveau SG du RND    Le confinement partiel reconduit jusqu'au 13 juin en Algérie    Le porte-parole du Quai d'Orsay s'exprime    140 nouveaux cas confirmés et 7 décès enregistrés en Algérie    Foot: "l'enregistrement sonore n'est pas un faux", se défend Saâdaoui    Le Président Tebboune reçoit le moudjahid Othmane Belouizdad    Sahara occidental: une ONG dénonce les pratiques illégales des multinationales qui nourrissent l'occupation    Palestine/Covid-19: les portes d'Al-Aqsa ouvriront dimanche prochain    Le moudjahid Ramdane Leftissi inhumé hier à Skikda    Biskra, la Mitidja du Sud    Le harcèlement des activistes continue    CANADA : à 14 ans, elle est élue jeune ministre de l'Environnement à Pointo    Argentine : le nord subit une sécheresse majeure    PLFC 2020: traiter les effets de la crise tout en soutenant le pouvoir d'achat    Rapatriement: Arrivée mercredi à Alger de 300 Algériens bloqués à Londres    Pouvoir et géopolitique - Hirak : jeux et enjeux    RC Relizane: Un parcours en deçà des prévisions    Pour non-respect des mesures de confinement: 8.237 personnes interpellées durant le mois de Ramadhan    Non, demain ne ressemblera pas à hier    En hommage aux victimes du Covid-19: Une minute de silence, hier, à l'Institut «Cervantès» d'Oran    Le Snapo suggère l'utilisation de masques en tissu    Les feuilles de l'automne    L'infrangible lien…    Plus de 21 ha de la forêt de Sidi M'sar à El-Marsa ravagés par le feu    Les pêcheurs de Mostaganem comptent faire le plein    L'ADE promet de l'eau H24 pour Sétif    La Grèce renforce le contrôle à sa frontière avec la Turquie    Un important dispositif policier dissuade les manifestants    Le renouvellement de Sayoud, une priorité    Les lecteurs du versant sud de Tizi Ouzou privés de journaux    Je veux partir seul au paradis !    Les victimes algériennes du Covid-19 en attente de rapatriement    Kaïs Saïed : «Il n'y a qu'un seul Président en Tunisie»    Conflit libyen : Comment le GNA a réussi à chasser les mercenaires de Wagner de Tripoli    FAF - Département Intégrité: La FIFA ne se mêlera pas des affaires internes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Nécessité de valoriser le legs culturel
Tayeb Zitouni à Mostaganem
Publié dans Horizons le 24 - 07 - 2016

Le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni, a insisté, samedi soir, à Mostaganem, sur la nécessité de valoriser le legs culturel et de perpétuer ses hauts faits, ses événements et ses symboles comme repères pour les générations futures.
Dans une allocution en ouverture d'un colloque national sur la poésie (qacida) révolutionnaire, Zitouni a souligné que notre patrimoine culture, dans toutes ses expressions, fait partie de la mémoire populaire, rappelant que la qacida et l'oralité populaire ont joué un grand rôle sur les plans social, culturel et politique traitant des questions de la oumma et plaidant la cause nationale et dans la résistance à l'occupation. « Les poètes populaires ont contribué à la mobilisation des générations à organiser et resserrer les rangs pour combattre le colonisateur et à la sensibilisation du peuple pour la solidarité, l'union et la participation aux résistances et à la guerre de libération », a-t-il ajouté. « Le poète populaire a joué un rôle d'informateur et de mobilisateur au sein des masses, sachant remonter le moral aux moudjahidine. » « Nous avons aujourd'hui tant besoin de relancer cette poésie pour promouvoir notre culture et préserver nos acquis, notre histoire et notre mémoire », a-t-il indiqué.
Tayeb Zitouni a cité, dans ce sens, de grands poètes du genre dont Sidi Lakhdar Benkhelouf et des leaders du théâtre qui ont laissé leur empreinte dans l'histoire de l'art et de la culture algériens, mettant l'accent sur l'importance de relever le défi à l'ère de la mondialisation et de porter plus haut notre culture.
Le ministre a également affirmé que malgré les longues souffrances des affres du colonialisme, synonyme de destruction, de spoliation, d'extermination, d'obscurantisme, l'attachement aux valeurs, à la liberté et à l'honneur s'est transmis d'une génération jusqu'à la génération de novembre dont les efforts ont été couronnés par l'indépendance, « fruit de l'abnégation et de la volonté guidée par la foi ». La rencontre a été mise à profit pour décorer le ministre du « bouclier du mérite » par l'Association algérienne de la poésie populaire, initiatrice du colloque qui enregistre la participation d'une quarantaine de poètes et chercheurs du pays.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.