Belfodil parmi les meilleures recrues de la Bundesliga    Facebook supprime trois milliards de comptes    Huawei prépare son propre système d'exploitation    Création d'un comité de surveillance    L'Ukraine en l'espace d'un iftar à Alger    Les Etats-Unis vont envoyer des troupes dans le Golfe    Le gouvernement suspend les pourparlers avec la mission onusienne    Vendredi puissance 14    Hazard sort du silence    La candidature de Berraf acceptée    Qu'en pensez-vous M. le ministre de l'Education nationale?    La violence contre les femmes très présente dans les dramas arabes    La revanche posthume de Ferhat Abbas    Divertissement garanti!    La voie constitutionnelle à mi-parcours    Un Iftar en l'honneur des médias    Le 14e acte avec la présence de Tabbou    Plus de 4.000 commerçants mobilisés à Alger    Haro sur les infractions de change    "Le développement de l'ANP a permis de préserver l'unité de l'Etat"    Le Hirak inébranlable    Fin du délai aujourd'hui    Bensalah exprime l'inquiétude de l'Algérie    Le tour de vis du gouvernement    Des centaines de milliers de manifestants à Alger : « Gaïd Salah dégage ! »    Barça : Messi a mal vécu la défaite face à Liverpool    L'APC DENONCE L'OCTROI ‘'OPAQUE'' DE MARCHES PUBLICS : Le maire d'Oran dans le collimateur    MASCARA : 3 individus arrêtés et des munitions saisies à Ain Farès    Une balle de match pour un titre    Tottenham: Pochettino met fin aux rumeurs    ELECTION PRESIDENTIELLE : Les noms des 77 candidats à la candidature dévoilés    Mémoires anachroniques de l'Andalousie perdue    Premières projections de films documentaires    Un terroriste capturé à Tamanrasset    Khalifa Haftar loue les services d'une firme de lobbying américaine    L'Algérie certifiée exempte de Paludisme par l'OMS    Haizer : Deux exclus de logements sociaux entament une grève de la faim    Football : Le gouvernement Bedoui veut s'attaquer à la violence dans les stades    Probium et l'Are-Ed, deux associations qui marquent la Journée mondiale de la biodiversité    Cher futur Président, je te veux…    Etudiants : Hirak, Ramadhan et examens    En bref…    L'Encre de la liberté de Hocine Redjala : Un film documentaire sur la liberté d'expression en Algérie,    Le trip de l'amour et ses revers    Une révolution «personnalisée»    Edition du 24/05/2019    L'ONU et l'UA dénoncent les ingérences en Libye    Elections européennes dans un fort climat eurosceptique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Nécessité de valoriser le legs culturel comme repère pour les générations
Publié dans Algérie Presse Service le 24 - 07 - 2016

Le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni a insisté, samedi à Mostaganem, sur la nécessité de valoriser le legs culturel et de perpétuer ses hauts faits, ses événements et ses symboles comme repères pour les générations.
Dans une allocution en ouverture d'un colloque national sur la poésie (qacida) révolutionnaire, M. Zitouni souligné que notre patrimoine culturel avec toutes expressions fait partie de la mémoire populaire, rappelant que la qacida et l'oralité populaire ont joué un grand rôle sur le plan social, culturel et politique traitant des questions de la oumma et plaidant la cause nationale et dans la résistance à l'occupation.
Les poètes populaires ont contribué à la mobilisation des générations à organiser et resserrer les rangs pour combattre le colonisateur et à la sensibilisation du peuple pour la solidarité, l'union et la participation aux résistances et à la guerre de libération, a-t-il ajouté.
Le poète populaire a joué un rôle d'informateur et de mobilisateur au sein des masses sachant remonter le moral des moudjahidine, a encore évoqué le ministre déclarant "nous avons aujourd'hui tant besoin de relancer cette poésie pour promouvoir notre culture et préserver nos acquis, notre histoire et notre mémoire".
Tayeb Zitouni a cité, dans ce sens, de grands poètes du genre dont Sidi Lakhdar Benkhelouf et des leaders du théâtre qui ont laissé leurs empreintes dans l'histoire de l'art et de la culture algérienne, mettant l'accent sur l'importance de relever le défi à l'ère de la mondialisation et de porter plus haut notre culture.
Le ministre a également affirmé que malgré les longues souffrances des affres du colonialisme, synonyme de destruction, de spoliation, d'extermination, d'obscurantisme et de honte, l'attachement aux valeurs, à la liberté et à l'honneur s'est transmis d'une génération jusqu'à la génération de novembre dont les efforts ont été couronnés par l'indépendance, "fruit de l'abnégation et de la volonté guidée par la foi".
La rencontre a été mise à profit pour décorer le ministre du "bouclier du mérite" par l'Association algérienne de la poésie populaire, initiatrice du colloque qui enregistre la participation d'une quarantaine de poètes et chercheurs du pays.
Les travaux de la rencontre se poursuivront dimanche par la présentation d'une série de communications abordant, entre autres, le rôle de la poésie et des échos populaires durant la guerre de libération nationale.
Le ministre poursuivra, dimanche, sa visite dans la wilaya de Mostaganem par une réception en l'honneur du moudjahid Kella Mohamed dit Abdelaziz et de la veuve du chahid Benroukellah Belhadj, la baptisation de la maison de jeunes à Sidi Ali, la pose de la première pierre de réalisation d'un musée dans la commune de Benabdelmalek Ramdane, l'inauguration du nouveau siège de la direction des moudjahidine et l'inspection du centre de repos pour les moudjahidine à Ouréah.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.