RECLAME PAR LA JUSTICE : Djemai cède sa place à la tête du FLN    DE TIARET, LE MINISTRE DES TRAVAUX PUBLICS RASSURE : ‘'La ligne ferroviaire, prochainement livrée''    Les citoyens ferment le siège de l'APC    Les employés d'Aigle Azur en Algérie sacrifiés ?    Années du service national et droit à la retraite    Et après ?    Transition toujours mouvementée au Soudan    Le logo officiel présenté aujourd'hui    L'Algérie deuxième, avec 3 or et 1 argent    Les garçons évitent le forfait, les filles toujours dans l'expectative    Slimani passeur décisif    Les partis se positionnent    Béjaïa : le front social en ébullition    Deux morts et deux blessés dans un accident de la route    Pénurie de manuels scolaires    MBC lance une chaîne TV dédiée aux pays du Maghreb    Un festival à Alger pour la promotion des traditions méditerranéennes    Le Sénégal invité d'honneur du 24e Sila    ACTUCULT    L'appel à participation ouvert jusqu'au 15 novembre    "L'oppression nous conduit droit vers une élection illégitime"    Hausse du déficit de la balance commerciale    Suppression de la règle 49/51 : Les Britanniques applaudissent et promettent un programme d'investissement    Une «alliance islamo-nationaliste» pour sauver le scrutin    L'activiste Samir Belarbi arrêté    «Les dernières inculpations des manifestants sont politiques»    Le pétrole en nette hausse    CHAN-2020 : Les 24 joueurs face au Maroc    Belle option pour les Rouge et Noir    Est-il sérieux de parler encore de mobilité ?    Un autre coup de massue pour les Hamraoua    Tébessa: La Protection civile sur le qui-vive    Elections présidentielles: L'Algérie dans une phase cruciale    Attaque contre l'Arabie saoudite: Le pétrole s'affole, les tensions diplomatiques montent    Médicaments: Pour une meilleure traçabilité des Psychotropes    MC Oran: Une défaite qui interpelle    Gestion de l'eau: Les aveux du ministre    Ils seront livrés en novembre prochain: Des instructions pour l'achèvement des 2.800 logements AADL dans les délais    Les lois relatives au régime électoral et à l'Autorité indépendante des élections promulguées au Journal officiel    Bensalah nomme Abderrahmane Bouchahda nouveau DG de l'OAIC    La guerre en Syrie est officiellement terminée    Pour les passionnés de fantastique    Plaidoyer pour la promulgation d'une loi permettant l'acquisition de tableaux    Stabilité et épanouissement de la nation    Ramaphosa veut rassurer les pays africains    Nouveau prix pour la Clio 4 GT Line    Honda présente la Honda e    Enquêtes dans les écoles    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Nécessité de valoriser le legs culturel comme repère pour les générations
Publié dans Algérie Presse Service le 24 - 07 - 2016

Le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni a insisté, samedi à Mostaganem, sur la nécessité de valoriser le legs culturel et de perpétuer ses hauts faits, ses événements et ses symboles comme repères pour les générations.
Dans une allocution en ouverture d'un colloque national sur la poésie (qacida) révolutionnaire, M. Zitouni souligné que notre patrimoine culturel avec toutes expressions fait partie de la mémoire populaire, rappelant que la qacida et l'oralité populaire ont joué un grand rôle sur le plan social, culturel et politique traitant des questions de la oumma et plaidant la cause nationale et dans la résistance à l'occupation.
Les poètes populaires ont contribué à la mobilisation des générations à organiser et resserrer les rangs pour combattre le colonisateur et à la sensibilisation du peuple pour la solidarité, l'union et la participation aux résistances et à la guerre de libération, a-t-il ajouté.
Le poète populaire a joué un rôle d'informateur et de mobilisateur au sein des masses sachant remonter le moral des moudjahidine, a encore évoqué le ministre déclarant "nous avons aujourd'hui tant besoin de relancer cette poésie pour promouvoir notre culture et préserver nos acquis, notre histoire et notre mémoire".
Tayeb Zitouni a cité, dans ce sens, de grands poètes du genre dont Sidi Lakhdar Benkhelouf et des leaders du théâtre qui ont laissé leurs empreintes dans l'histoire de l'art et de la culture algérienne, mettant l'accent sur l'importance de relever le défi à l'ère de la mondialisation et de porter plus haut notre culture.
Le ministre a également affirmé que malgré les longues souffrances des affres du colonialisme, synonyme de destruction, de spoliation, d'extermination, d'obscurantisme et de honte, l'attachement aux valeurs, à la liberté et à l'honneur s'est transmis d'une génération jusqu'à la génération de novembre dont les efforts ont été couronnés par l'indépendance, "fruit de l'abnégation et de la volonté guidée par la foi".
La rencontre a été mise à profit pour décorer le ministre du "bouclier du mérite" par l'Association algérienne de la poésie populaire, initiatrice du colloque qui enregistre la participation d'une quarantaine de poètes et chercheurs du pays.
Les travaux de la rencontre se poursuivront dimanche par la présentation d'une série de communications abordant, entre autres, le rôle de la poésie et des échos populaires durant la guerre de libération nationale.
Le ministre poursuivra, dimanche, sa visite dans la wilaya de Mostaganem par une réception en l'honneur du moudjahid Kella Mohamed dit Abdelaziz et de la veuve du chahid Benroukellah Belhadj, la baptisation de la maison de jeunes à Sidi Ali, la pose de la première pierre de réalisation d'un musée dans la commune de Benabdelmalek Ramdane, l'inauguration du nouveau siège de la direction des moudjahidine et l'inspection du centre de repos pour les moudjahidine à Ouréah.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.