Ali Ghediri condamné à quatre ans de prison    Abdelkader Bensalah inhumé au cimetière d'El-Alia    AADL: Près de 22.000 souscripteurs n'ont pas téléchargé les ordres de versement    Rencontre Gouvernement-Walis: A la recherche d'un appui local solide    La facture s'alourdit pour le royaume: Le Maroc joue et perd    Managers de joueurs en Algérie: Un métier pour desservir le football    Feux de forêts: 8 blessés transférés à l'étranger    Selon les spécialistes: Les vaccinations contre la grippe saisonnière et le Corona ne s'opposent pas    Trois individus arrêtés pour vols    La pointure du monde    La sculpture est-elle « maudite»?    Une autoroute qui a emporté d'indélicats cadres...    Les violences des supporters s'accumulent    Brèves Omnisports    Nouvelle enveloppe pour l'achèvement des travaux    Les raisons du processus inflationniste    À quand le vrai bonheur?    La carte de la transition    Le président Saïed prend «des mesures exceptionnelles»    Une vingtaine de pays de l'UE proposent de reconduire Tedros    Les films hollywoodiens à l'affiche    La meilleure résidence d'accompagnement à l'écriture!    Du chant chaâbi à Dar Abdellatif    Deux passeurs arrêtés    Les milliards pleuvent...    La presse en deuil    Le FFS contre-attaque    40 Nouveaux forages fonctionnels dans 20 jours    Trois morts sur les routes    La crème de nuit !    Solidarité made in Ooredoo L'opérateur qatari a offert    La pluralité syndicale et le mammouth UGTA    Vers une hausse des salaires    Pétrole : le juste prix ?    Une inauguration, puis rien !    Le séparatisme est un crime en démocraties modèles !    Formation en écriture cinématographique    Réouverture des cinémathèques aujourd'hui    Avoir le minaret aux trousses    Le FFS reporte son 6e congrès national à une date ultérieure    "Je paie ma candidature à la présidentielle"    L'Isacom dénonce l'arrestation de militants sahraouis    Vers la résiliation du contrat de l'entraîneur tunisien    Ali Larbi Mohamed signe pour quatre saisons    La sélection algérienne boucle son stage d'évaluation    L'Algérie ferme son espace aérien au Maroc    La France déchirée?    Pas trop de choix pour le CRB, l'ESS, la JSK et la JSS    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'Unesco désavoue Israël
Patrimoine culturel palestinien
Publié dans Horizons le 15 - 10 - 2016

L'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (Unesco) a réitéré, vendredi dernier, sa position sur le patrimoine culturel palestinien d'Al-Qods, malgré les vives réactions de l'occupant israélien qu'elle considère comme la puissance occupante de la Palestine.
Dans une déclaration rendue publique vendredi après-midi, la directrice générale de l'Unesco, Irina Bokova, a réitéré que « la vieille ville d'Al-Qods est la ville sacrée » des trois religions monothéistes, ne reconnaissant ainsi aucune territorialité israélienne sur cette ville. « C'est au titre de cette diversité et de cette coexistence religieuse et culturelle que la ville a été inscrite sur la Liste du patrimoine mondial de l'Unesco », a-t-elle expliqué. Jeudi, un projet de texte soumis par sept pays arabes, dont l'Algérie, visant la sauvegarde du patrimoine culturel de la Palestine et du caractère distinctif d'Al-Qods-Est, a été approuvé et sera proposé au vote formel en plénière mardi prochain. Le document a été adopté en commission avec 24 voix pour, six contre (dont les Etats-Unis) et 28 abstentions (dont la France). Pour la DG de l'Unesco, « le patrimoine d'Al-Qods est indivisible » et nier, occulter ou vouloir effacer l'une ou l'autre des traditions revient à mettre en péril l'intégrité du site, contre les raisons qui justifièrent son inscription sur la Liste du patrimoine mondial. Le projet, présenté par l'Algérie, l'Egypte, le Liban, le Maroc, Oman, le Qatar et le Soudan, a réaffirmé que « les deux sites palestiniens d'Al-Haram al-Ibrahimi à Al-Khalil et la mosquée Bilal Bin Rabah font partie intégrante de la Palestine ». L'Unesco a vivement déploré le fait qu'Israël, la puissance occupante, n'ait pas cessé les fouilles et travaux menés constamment dans Al-Qods-Est, en particulier à l'intérieur et aux alentours de la Vieille-Ville, lui demandant de nouveau d'interdire tous les travaux. Elle a réaffirmé que « la Rampe des Maghrébins fait partie intégrante de la mosquée Al-Aqsa, Al-Haram Al-Sharif et est indissociable de celle-ci, condamnant fermement » l'escalade des agressions israéliennes et les mesures illégales prises à l'encontre du département du Waqf palestinien et de son personnel et limitant la liberté de culte et l'accès des musulmans au site sacré de la mosquée Al-Aqsa. Elle a demandé également à la puissance occupante de « respecter le statu quo historique et de mettre immédiatement un terme à ces mesures illégales ». Vendredi, Israël a annoncé suspendre sa coopération avec l'Unesco en réaction du vote.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.