ORGANISATION D'UNE SOIREE A ORAN : L'affaire devant le juge d'instruction    DERNIER MEMBRE EN VIE DU GROUPE DES 22 : Le président Tebboune reçoit Othmane Belouizdad    L'OPPOSANT KARIM TABBOU PRIVE D'UN APPEL TELEPHONIQUE : La Cour de Tipasa dément    TOSYALI ORAN : Troisième exportation de 10.000 tonnes de rond à béton vers les Etats-Unis    LA SAISON BAS SON PLEIN A ORAN : Le thon cédé entre 1000 et 1300 DA le kg    TAXES SUR L'IMPORTATION DES VEHICULES NEUFS : Les précisions de Ferhat Ait Ali    PROTECTION CIVILE A MOSTAGANEM : 1339 interventions durant le mois de Ramadhan    MESURES CONTRE LE COVID-19 A TIARET : La police salue la compréhension des citoyens    BECHAR : Démantèlement d'un réseau transnational de trafic de drogues    Le MJS et le COA décidés à travailler dans un "climat de sérénité"    Décès de Abderhamane El Youssoufi: une étoile du Grand Maghreb s'éteint    Diplomate yéménite: "le Maroc n'a aucune souveraineté sur le Sahara occidental"    L'Afrique du Sud alerte le Conseil de sécurité sur les violations marocaines au Sahara occidental    137 nouveaux cas confirmés et 8 décès enregistrés en Algérie    Le massacre des Ouffia à El-Harrach (Alger): un crime qui révèle la barbarie de la France coloniale    Covid19-Championnat d'Algérie: Medouar sceptique sur une éventuelle reprise    Essais nucléaires: une illustration des crimes français contre l'homme et la nature    Affaire d'enregistrement sonore: les présidents de l'USB et du CABBA convoqués    La prison rouge de Ferdjioua (Mila), témoin de la barbarie de la France coloniale    Covid-19: près de 322.000 bénéficiaires de l'allocation de solidarité    Commercialisation des masques: des facilitations pour les chefs d'ateliers de confection    Covid19: Djerad plaide pour l'allègement de la dette des pays en développement    Décès de Guy Bedos: Un artiste épris de justice s'en va    4 médecins et 6 paramédicaux testés positifs au Coronavirus    PLFC 2020: la Commission des finances et du budget de l'APN examine les amendements proposés    Tayeb Zitouni nouveau SG du RND    Le porte-parole du Quai d'Orsay s'exprime    Le Président Tebboune reçoit le moudjahid Othmane Belouizdad    Saâdaoui, l'homme par qui le scandale est arrivé    Le harcèlement des activistes continue    Biskra, la Mitidja du Sud    Le moudjahid Ramdane Leftissi inhumé hier à Skikda    PLFC 2020: traiter les effets de la crise tout en soutenant le pouvoir d'achat    RC Relizane: Un parcours en deçà des prévisions    Non, demain ne ressemblera pas à hier    En hommage aux victimes du Covid-19: Une minute de silence, hier, à l'Institut «Cervantès» d'Oran    La Grèce renforce le contrôle à sa frontière avec la Turquie    Un important dispositif policier dissuade les manifestants    Les pêcheurs de Mostaganem comptent faire le plein    Les feuilles de l'automne    L'infrangible lien…    L'ADE promet de l'eau H24 pour Sétif    Les lecteurs du versant sud de Tizi Ouzou privés de journaux    Je veux partir seul au paradis !    Les victimes algériennes du Covid-19 en attente de rapatriement    Kaïs Saïed : «Il n'y a qu'un seul Président en Tunisie»    Conflit libyen : Comment le GNA a réussi à chasser les mercenaires de Wagner de Tripoli    FAF - Département Intégrité: La FIFA ne se mêlera pas des affaires internes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





« Sonita » et « I, Daniel Blake » séduisent jury et public
Clôture du festival international du cinéma engagé
Publié dans Horizons le 10 - 12 - 2016

Cet ultime film nous plonge dans le monde de la musique. C'est un mélange de beauté, de magie mais aussi de crainte et de « trac ». Le réalisateur a trouvé un moyen attrayant pour évoquer la délinquance, la violence dans la rue auxquelles sont confrontés les jeunes des bas quartiers. La musique semble être un moyen d'évasion de ces derniers, pour continuer à rêver et surtout à survivre. Le film tend la main aux adolescents confrontés à la délinquance. D'un simple coup d'archet, leurs cœurs s'éveillent à l'espoir. Le film donne une belle leçon de vie. Après une semaine de projections de longs-métrages et de documentaires en compétition et en hors compétition, signés par des metteurs en scène de différentes nationalités, le jury à rendu son verdict.
Il a consacré « Sonita » et « I, Daniel Blake », meilleurs films de l'édition. Ce dernier narre les déboires d'un chercheur d'emploi en Grande-Bretagne et un documentaire évoque le sort d'une réfugiée afghane en Iran dont le rêve est de devenir une rappeuse. Sous la contrainte familiale, elle est obligée de se marier. Le jury de la section documentaire a attribué le Grand Prix du genre à « Sonita » de l'Iranien Rokhsarech Ghaemmaghami, pour les valeurs et le courage qu'il véhicule. « Il trace le parcours fragile mais courageux d'une femme. L'implication de la réalisatrice dépasse les frontières géographiques », a souligné le porte-parole du jury, le peintre Denis Martinez. Deux films documentaires ont décroché des mentions spéciales jury. La première est revenue au film hispano-américain, « Hommes invisibles » d'Alfonso Domingo et Jodi Torrent et la deuxième a échu au film colombien « Atentamente » de Camila Rodriguez Triana. Le prix du jury a été décerné au film italien, « Fuoccamare, par-delà Lampedusa » de Gianfranco Rosi. Denis Martinez a expliqué que ces films sont récompensés pour « l'extrême attention accordée aux personnes marginalisées, à la tragédie de notre époque et à la détresse humaine ». « En matière de documentaires, nous avons vu des films qui nous ont passionnés et d'autres qui nous ont questionnés », a-t-il ajouté.
« Un festival-exemple »
Le jury de la section fiction, présidé par Abdelkrim Bahloul, a décerné le Grand Prix au film britannique de Ken Loach, « I, Daniel Blake », lauréat de la Palme d'or au festival de Cannes 2016 et le prix du jury au long métrage yéménite « Moi, Nojoom, 10 ans et divorcée » de Khadidja Al Salami. « Khadidja a fait de sa vie un combat et de son combat, un film », a affirmé le réalisateur. Le public, quant à lui, a décidé de récompenser deux films documentaires et deux autres de fiction. Dans la section documentaire, son choix s'est porté sur « Sonita », réalisé par Rokhsahen Ghhaem Maghami, et « Fiding Fela » de l'Américain Alex Gibney. Dans la section fiction, « I, Daniel Blake », réalisé par Ken Loach, et « Spotlight » de l'Américain Tom MacCarthy ont été récompensés. Le ministre de la Culture qui a assisté à la cérémonie de remise des prix, a estimé que « cette édition a été une totale réussite dans l'organisation et le choix des films ». Le festival, qui a réussi à se tenir sans grande enveloppe budgétaire, est une belle leçon pour les autres festivals. Il a prouvé qu'on pouvait solliciter d'autres ressources financières sans trop compter sur le budget de l'Etat. C'est un exemple à suivre », a-t-il affirmé. Les films projetés, selon lui, « répondaient aux objectifs du festival. Ils sont des plus récents, lauréats de prix internationaux mais véhiculent des valeurs humaines », a-t-il estimé. Pour Mihoubi, « ce festival donne une belle image du cinéma en Algérie ».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.