Larbi Ounoughi installé dans ses nouvelles fonctions de P.-dg    Les professionnels de la presse "concernés par le confinement"    Les prix flambent sur les marchés internationaux    Russes et Saoudiens "très, très proches" d'un accord    Rezig: Radiation des commerçants coupables de contravention du registre de commerce    Le Pr Benbouzid n'exclut pas un confinement total    "Confinement total et masque pour tous"    Les officiers-généraux et les officiers supérieurs font don d'un mois de salaire    Décès de Kheddad: le PCF rend hommage à un "Homme d'honneur et de fidélité"    Sahara occidental: le retard dans la désignation d'un envoyé spécial de l'ONU conduira vers un dérapage certain    Man City : Mendy présente ses condoléances à Guardiola    Benbouzid prône le scanner thoracique pour le dépistage du Covid-19    Coronavirus : 103 nouveaux cas confirmés et 21 nouveaux décès en Algérie    LE MINISTRE BELHIMER AFFIRME : Les professionnels de la presse concernés par le confinement    Tribunal de Koléa (Tipasa) : report du procès de Karim Tabou au 27 avril    Belhimer promet "l'assainissement" du secteur de la publicité    SUSPENDUE DEPUIS 22 MARS : Reprise de l'activité de contrôle technique des véhicules    Extension du confinement : nouveaux horaires de travail pour les agences de la BNA    Covid-19: Aboul el-Gheit avertit contre une propagation parmi les Palestiniens détenus    Extension du confinement : travail à mi-temps chez les assurances    BIR EL-DJIR (ORAN) : Arrestation de 9 personnes pour incitation à la violation du confinement    L'Athletico Madrid cible Mandi    L'Inter Milan rêve toujours de Messi    Abdelouaheb Fersaoui condamné à une année de prison    Larbi Ounoughi installé dans ses nouvelles fonctions de P-dg de l'ANEP    L'institut Cervantès d'Algérie lance un concours de photographie    Coronavirus : report du colloque national sur les balcons de Ghoufi prévu initialement à Biskra    Qui veut saborder le projet de fabrication de respirateurs ?    Le journaliste Sofiane Merakchi condamné à 8 mois de prison ferme    Assouplissement des obligations fiscales    Les feuilles de l'automne    L'infrangible lien…    Un député français saisit le procureur de Paris    3 personnes interpellées    Plusieurs pépites disponibles en un clic !    …CULTURE EN BREF …    Une fresque poétique sur un père et sa fille    Cisjordanie occupée : Les colons profitent du confinement pour annexer des terres palestiniennes    Impact du COVID-19 sur le marché pétrolier en Afrique : Des pertes colossales et des risques latents    Moyen-Orient : L'Iran exhorte l'UE à s'opposer aux sanctions américaines    Centre de regroupement des équipes nationales d'Aghribs : Le projet à l'arrêt depuis une année    CS Constantine : L'entraîneur égyptien Khaled Ghanim convoité    MO Constantine (DNA-Est) : Un parcours exemplaire    Acheminés par des avions de l'ANP: Une première commande d'équipements de protection réceptionnée    LA MUE HUMAINE    La couronne, la bavette et la muselière    Tlemcen: La culture se met au virtuel pendant le confinement    Des députés français demandent la régularisation des sans-papiers    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





« Sonita » et « I, Daniel Blake » séduisent jury et public
Clôture du festival international du cinéma engagé
Publié dans Horizons le 09 - 12 - 2016

« Le Professeur du violon », un long métrage du Brésilien Sergio Machado, a clôturé, jeudi dernier, la 7e édition des journées du film engagé du festival international du cinéma d'Alger (Fica), à la salle El Mougar. Cet ultime film nous plonge dans le monde de la musique. C'est un mélange de beauté, de magie mais aussi de crainte et de « trac ». Le réalisateur a trouvé un moyen attrayant pour évoquer la délinquance, la violence dans la rue auxquelles sont confrontés les jeunes des bas quartiers. La musique semble être un moyen d'évasion de ces derniers, pour continuer à rêver et surtout à survivre. Le film tend la main aux adolescents confrontés à la délinquance. D'un simple coup d'archet, leurs cœurs s'éveillent à l'espoir. Le film donne une belle leçon de vie. Après une semaine de projections de longs-métrages et de documentaires en compétition et en hors compétition, signés par des metteurs en scène de différentes nationalités, le jury à rendu son verdict. Il a consacré « Sonita » et « I, Daniel Blake », meilleurs films de l'édition. Ce dernier narre les déboires d'un chercheur d'emploi en Grande-Bretagne et un documentaire évoque le sort d'une réfugiée afghane en Iran dont le rêve est de devenir une rappeuse. Sous la contrainte familiale, elle est obligée de se marier. Le jury de la section documentaire a attribué le Grand Prix du genre à « Sonita » de l'Iranien Rokhsarech Ghaemmaghami, pour les valeurs et le courage qu'il véhicule. « Il trace le parcours fragile mais courageux d'une femme. L'implication de la réalisatrice dépasse les frontières géographiques », a souligné le porte-parole du jury, le peintre Denis Martinez. Deux films documentaires ont décroché des mentions spéciales jury. La première est revenue au film hispano-américain, « Hommes invisibles » d'Alfonso Domingo et Jodi Torrent et la deuxième a échu au film colombien « Atentamente » de Camila Rodriguez Triana. Le prix du jury a été décerné au film italien, « Fuoccamare, par-delà Lampedusa » de Gianfranco Rosi. Denis Martinez a expliqué que ces films sont récompensés pour « l'extrême intention accordée aux personnes marginalisées, à la tragédie de notre époque et à la détresse humaine ». « En matière de documentaires, nous avons vu des films qui nous ont passionnés et d'autres qui nous ont questionnés », a-t-il ajouté.
« Un festival-exemple »
Le jury de la section fiction, présidée par Abdelkrim Bahloul, a décerné le Grand Prix au film britannique de Ken Loach, « I, Daniel Blake », lauréat de la Palme d'or au festival de Cannes 2016 et le prix du jury au long métrage yéménite « Moi, Nojoom, 10 ans et divorcée » de Khadidja Al Salami. « Khadidja a fait de sa vie un combat et de son combat, un film », a affirmé le réalisateur. Le public, quant à lui, a décidé de récompenser deux films documentaires et deux autres de fiction. Dans la section documentaire, son choix s'est porté sur « Sontia », réalisé par Rokhsahen Ghhaem Maghami, et « Fiding Fela » de l'Américain Alex Gibney. Dans la section fiction, « I, Daniel Blake », réalisé par Ken Loach, et « Spotlight » de l'Américain Tom MacCarthy ont été récompensés. Le ministre de la Culture qui a assisté à la cérémonie de remise des prix, a estimé que « cette édition a été une totale réussite dans l'organisation et le choix des films ». Le festival, qui a réussi à se tenir sans grande enveloppe budgétaire, est une belle leçon pour les autres festivals. Il a prouvé qu'on pouvait solliciter d'autres ressources financières sans trop compter sur le budget de l'Etat. C'est un exemple à suivre », a-t-il affirmé. Les films projetés, selon lui, « répondaient aux objectifs du festival. Ils sont des plus récents, lauréats de prix internationaux mais véhiculent des valeurs humaines », a-t-il estimé. Pour Mihoubi, « ce festival donne une belle image du cinéma en Algérie ».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.