Touggourt/campagne labours-semailles: plus de 200 ha consacrés à la céréaliculture    Le Premier ministre présente lundi la Déclaration de politique générale du gouvernement à l'APN    Bousculade mortelle dans un stade en Indonésie: l'Algérie présente ses condoléances    Affaires religieuses: renforcement du référent national    Près de 6000 bouteilles d'huile saisies en 24 h    Nice : Le petit pont de Atal sur Neymar (Vidéo)    Des partis mauritaniens passent en revue avec une délégation sahraouie les développements de la question sahraouie    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès la République des Seychelles    La promotion des cultures stratégiques dans les zones sahariennes passe par la prise en charge des difficultés    Armée sahraouie: de nouvelles attaques contre les forces d'occupation marocaines dans le secteur d'El-Bekari    Le mouvement de la "Tunisie en avant" exprime son soutien au droit du peuple sahraoui à l'indépendance    Mawlid Ennabaoui: campagne de sensibilisation sur les produits pyrotechniques    8e édition du Prix littéraire Mohammed Dib: "la short list" dévoilée    Naissance de l'Association algérienne de l'anglais pour la science et la technologie    "Saint Augustin, un symbole de l'attachement à la patrie, à la paix et au dialogue"    Un mouvement de foule dans un stade en Indonésie provoque 174 morts    Man City : Guardiola évoque son avenir    CHAN Algérie-2022: le compte à rebours enclenché pour la 7e édition    Grazie Meloni !    Algérie-Union européenne: Dialogue de haut niveau sur l'énergie le 10 octobre    Trabendisme mental !    Développement du tourisme: Les voyagistes pointent les insuffisances    Les syndicats évoquent une forte surcharge: Une rentrée scolaire «très difficile et complexe»    Réparties sur six sites d'habitat précaire: Plus de 8.000 constructions illicites recensées à Es-Sénia    EHU 1er Novembre: Plus de 200 participants aux journées régionales de néphrologie    Assainissement du foncier industriel: Des instructions pour récupérer les assiettes non exploitées depuis plus de 6 mois    Ligue 2- Centre-Ouest: Un quatuor aux commandes    Ligue 1: Suspense à Bechar, Oran et Sétif    Une sérieuse alerte    Un expert américain porte l'estocade    Pays pauvre du Sahel en proie aux violences terroristes    Gazprom suspend ses livraisons à l'italien Eni    Une hausse prévisible    L'Etat à la rescousse des travailleurs    La contre-attaque par les chiffres    «La confiance du peuple a un coût»    «Le consensus est une exigence historique»    Tension sur le lait infantile    Der Zakarian s'explique pour Belaïli    Les Algériens fixés sur leurs adversaires    De Ciné Gold à la résidence d'Yves Saint Laurent    «La vie d'après» décroche El Kholkhal d'or    Mouloudji prend part    Attaché à ses principes, le FFS place l'intérêt suprême du pays au-dessus de toute autre considération    Mouvement dans le corps des Secrétaires généraux des wilayas    Sommet arabe d'Alger: Le compte à rebours a commencé    Le diagnostic doit être prématuré    LA VIE... ET LE RESTE    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le patron d'ExxonMobil à la tête du département d'Etat
Etats-Unis
Publié dans Horizons le 13 - 12 - 2016

Ce sera finalement le patron du géant pétrolier ExxonMobil, Rex Tillerson, qui succédera au démocrate John Kerry au poste stratégique de secrétaire d'Etat, l'un des tout derniers qui n'a pas été encore pourvu dans la nouvelle administration du président élu, Donald Trump, conforté par le recomptage de près de trois millions de bulletins de vote dans le Wisconsin en sa faveur. L'option confirmée par un communiqué officiel, se précise davantage avec le retrait de l'ancien maire de New York, Rudy Giuliani, et de l'ancien gouverneur du Massachusetts, Mitt Romney.
Le profil traduit une fidélité de longue date qui unit les deux hommes, mais également de profondes relations d'affaires tissées avec le président russe, Vladimir Poutine, qui l'a décoré, en 2013, de l'ordre de l'Amitié. Serait-ce la confirmation du changement de cap plaidant pour un rapprochement avec Moscou ? Tous les signes avant-coureurs d'un choix stratégique confirment une normalisation à pas calculés clairement esquissée, depuis l'élection de Trump, lors des entretiens téléphoniques entre les deux Présidents. Les deux parties ont fait savoir qu'ils s'étaient engagés à travailler à une « collaboration constructive » dans un large éventail de « questions, notamment les menaces et les défis auxquels font face les Etats-Unis et la Russie, les problèmes économiques stratégiques et les relations historiques entre les Etats-Unis et la Russie qui ont débuté il y a 200 ans ». Il est aussi convenu de se mobiliser pour « combattre le terrorisme et l'extrémisme » et d'œuvrer au règlement de la crise en Syrie.
Cette convergence a incité Poutine à se déclarer prêt à rencontrer son homologue américain à tout moment, après la formation de son gouvernement. A un peu plus d'un mois de l'arrivée du républicain Trump à la Maison Blanche, une redéfinition des relations entre Moscou et Washington semble se dessiner. Mais cette orientation, qui a soulevé une levée de boucliers dans son propre camp, annonce une nouvelle épreuve au Congrès appelé à confirmer ou à rejeter par vote cette nomination. Elle intervient également dans un contexte tendu marqué par les accusations de la CIA sur les interférences russes dans l'élection américaine, réfutée par le nouveau président, jetant le discrédit sur le service de renseignements à la réputation entachée par les rapports erronés sur les liens entre Saddam Hussein et Al-Qaïda. « Pourquoi cela n'a-t-il pas été publié avant l'élection ? », a-t-il écrit sur Twitter. Autre sujet brûlant : la brouille sino-américaine relancée de plus belle par les déclarations de Trump, jugées inquiétantes par Pékin, menaçant de ne plus reconnaître la « Chine unique ».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.