Oran: la perturbation dans l'alimentation en eau potable bientôt réglée    Environnement: Boudjemaa se félicite du lancement de l'Initiative nationale de restauration du barrage vert    Les Iraniens aux urnes vendredi pour élire un successeur à Hassan Rohani    Euro 2020 : la Belgique renverse le Danemark    L'Algérie se dirige vers l'accession à l'OMC    Bac 2021: 5.084 détenus attendus dimanche prochain    Signature d'un mémorandum d'entente entre trois établissements touristiques publics pour une saison estivale 2021 réussie    Coronavirus: 382 nouveaux cas, 245 guérisons et 7 décès    Real Madrid: Benzema salue son "frère" Ramos    Euro 2020 : Une triste première dans l'histoire de la sélection allemande    Le Wali de Bechar limogé    Sahara occidental: "la position de Madrid n'a pas changé et ne changera pas"    «Le RND est une partie de l'Alliance présidentielle»    La surprenante révélation de Kaïs Saïed    Les Verts pour leur résurrection    Le Graët ne désespère pas pour une revanche Algérie-France !    L'ESS face à l'écueil Bordjien, derby indécis à Alger    Coudées franches pour Tebboune    Baadji: "le peuple algérien a barré la route à ceux qui voulaient faire échouer les élections"    Plus de 900 kg de produits avariés saisis et détruits    Vers le pass sanitaire    Journée mondiale de l'enfant africain: le ministère de la Culture trace un programme artistique riche    Première édition des Journées nationales du cinéma amateur    Mounia Meddour membre du jury d'«Un certain regard» du Festival de Cannes    Le festival national culturel des musique et danse diwane délocalisé à Aïn Sefra    Le Britannique Karim Khan élu procureur général    Le MSP pose ses conditions    Une production de près de 165 000 quintaux de céréales prévue    Lancement de la campagne de vaccination    Le procès de l'affaire Sonatrach 1 renvoyé sine die    Une subvention de Mobilis    Ultime chance de reprise    La Palestine de nouveau sous les bombardements    HISTOIRE D'UN HOMME D'EXCEPTION    Vibrant hommage à Josette et à Maurice Audin    Monologue de l'Algérien irreprésentable    Acheter la rumeur et vendre la nouvelle !    L'Onplc s'unit à la Gendarmerie nationale    Alger «nettoyée» de Daesh    Plusieurs opérations menées par l'ANP    Plus de 13.000 bénéficiaires convoqués    Le Makhzen sombre dans l'agonie    Un soldat nigérien tué, deux soldats français blessés    Dégel furtif au bord du lac Léman    Ça traîne!    "Notre victoire, c'est celle de l'Algérie nouvelle"    Cabale médiatique contre l'Algérie    L'APN fait tomber les peaux mortes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Une nouvelle vision pour l'UFC
Conférence nationale des universités
Publié dans Horizons le 17 - 12 - 2016

L'enseignement à distance que devra assurer cette université « de la deuxième chance » sera sanctionné par des licences, des masters et même des doctorats. « Le moment est venu pour ouvrir ce dossier dans le cadre d'une nouvelle vision. L'avenir, c'est l'enseignement à distance et l'utilisation des technologies de l'information. La présence non obligatoire aux cours constitue un atout devant contribuer à la réduction des ressources financières, d'autant qu'en ces temps de crise, on ne pourra pas bâtir de nouvelles universités », a soutenu le ministre.
Pas de demande pour l'ouverture d'universités privées
A quand la création d'universités privées ? Hadjar a fait savoir que le gouvernement n'a reçu « aucune demande dans ce sens ». Il a rappelé que le texte consacrant l'ouverture de l'enseignement supérieur date de 1998. « Je n'ai pas ramené une nouvelle loi. Cette dernière répond à un cahier des charges précis auquel quelques modifications ont été introduites. Nous avons levé quelques ambiguïtés », a t-il déclaré en faisant remarquer que cette décision est valable également pour les étrangers. Plus explicite, Hadjar a souligné que les prétendants à la création d'universités privées doivent respecter « des cautions de garantie ». Ces établissements universitaires doivent compter au maximum 10% de l'effectif enseignant. Ce sont les universités publiques qui assumeront le gros des besoins. Il a affirmé ensuite qu'il n'y a aucune crainte concernant la fuite des enseignants vers le privé. Abordant les mouvements de protestation observés par le corps enseignant, le ministre a trouvé « étrange » que de nombreuses actions de protestation interviennent en même temps. Il a, toutefois, reconnu le caractère objectif et légitime de quelques revendications, tout en qualifiant certaines de ces dernières « d'inexécutables ». Il a cité, à titre d'exemple, la revendication d'une garantie de retraite après 32 ans de service. Le ministre a insisté sur l'importance du dialogue en tant « qu'instrument stratégique de protection contre les conflits afin d'éviter sa propagation ».
Les nouveautés de la prochaine rentrée
En ce qui concerne la prochaine rentrée universitaire, Hadjar a fait savoir qu'elle sera l'année de la poursuite des réformes. Il sera question d'instaurer le système d'orientation alternative, la réduction des vœux proposés à l'étudiant de six à quatre, à condition qu'ils contiennent une formation LMD, d'élargir la carte des formations à caractère professionnel et remodeler le calendrier des inscriptions universitaires. Par ailleurs, il a indiqué que les consultations autour du statut particulier de l'université seront achevées en janvier prochain. Les textes d'application concernant la troisième loi d'orientation de la recherche scientifique et du développement technologique ont été élaborés et seront présentés au secrétariat du gouvernement durant le premier trimestre de l'année prochaine. Lors de cette rencontre, des conventions ont été signées entre des universités et des universités de formation continue dans le domaine de la formation à distance.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.