L'ancien député Tliba jugé en appel    Droits de l'Homme: Alger condamne la résolution du Parlement européen    Talaie El Hourriyet: «La crise économique est antérieure à la crise sanitaire»    300 médicaments en rupture de stock: Le syndicat des pharmaciens accuse les distributeurs    Décès du Professeur Tarek Bouktir, enseignant-chercheur à l'université Sétif 1    Détresse dans les airs    Aïn El Turck: Des bouchers dénoncent la concurrence des revendeurs de viande de l'abattage clandestin    DROIT DE VIVRE ET DE RESPIRER    110 civils tués dans une attaque terroriste au Nigéria    Football - Ligue 1: Des promesses et des imperfections    JSK - Youcef Bouzidi nouvel entraîneur: Retour à la case départ !    Education: Grève aujourd'hui dans les écoles    Décès de 4 personnes à l'intérieur d'une voiture à Skikda: La mort causée par asphyxie au dioxyde de carbone    Tebessa: Ils détournaient l'argent d'une personne décédée    Quand la société néglige son autre moitié    Les journaux absents chez les buralistes    L'Algérie remet les pendules à l'heure    L'Intersyndicale monte au créneau    Le nombre reste au-dessus de la barre des 1.000 cas    La France face à ses contradictions    Le Dinar poursuit sa dégringolade    Schalke : Bentaleb indiscipliné à cause de ses origines selon un ex international allemand    Covid-19: Djerad préside un conseil interministériel consacré à l'évaluation de la situation épidémiologique    Le PA rejette la résolution du PE sur la situation des droits de l'Homme en Algérie    L'armée sahraouie poursuit ses attaques contre des positions de l'armée marocaine    Sahara occidental : l'ONEC réitère son soutien à la lutte du peuple sahraoui    AADL 2 : plus de 63.000 souscripteurs dans 33 wilayas ont fait le choix du site    Boukadoum reçoit le nouvel ambassadeur d'Italie en Algérie    Plus de peur que de mal pour Aribi    L'APN prend part à un workshop régional sur le rôle des Parlements arabes dans la protection des droits des personnes âgées    Electricité: l'ouverture du réseau national aux producteurs indépendants du solaire recommandée    TRIBUNAL DE TIPASA : Report du procès d'Abdelkader Zoukh au 8 décembre    Le procès en appel d'Ould Abbas et Said Barkat reporté    Zelfani limogé    Le Mouloudia aurait pu faire mieux    Ligue 1 : la JS Saoura et l'ES Sétif affichent déjà leurs ambitions    Le Chabab à la conquête de l'Afrique    Un protocole sanitaire pour une reprise universitaire sécurisée    La scène artistique bataille pour survivre au confinement    YouTube, le CNC et Arte s'allient pour promouvoir la culture en ligne    La demande d'appel de Johnny Depp rejetée    Montée de tensions entre Téhéran et Tel-Aviv    Malek, un jeune chanteur en "vogue"    LSDA de Sidi Abdellah lourdement impactée : «Un calendrier de paiement est proposé aux abonnés»    Tiaret : 2322 logements attribués    L'APW-Jeunes de Béjaïa : Une expérience unique à l'échelle nationale    LE DECOMPTE DES MORTS    Arènes d'Oran: La rénovation des tribunes en phase d'achèvement    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





« Les cartes de paiement électronique en cours de distribution »
Selon le directeur d'Algérie Poste
Publié dans Horizons le 18 - 12 - 2016

Six millions de cartes de paiement électronique sont en cours de distribution et opérationnelles, selon le directeur général d'Algérie Poste, Abdennacer Sayah. Ce dernier était hier l'invité du forum économique d'El Moudjahid. Il a annoncé, en outre, la distribution d'un autre lot de sept millions de cartes en 2017. « A la fin de l'année prochaine, nous atteindrons les 15 millions de cartes électroniques qui seront en plus interbancaires », a-t-il affirmé, précisant qu'Algérie Poste compte 20 millions de comptes CCP. Tout en rappelant que la carte permet le retrait d'argent, le paiement électronique des factures et l'achat en ligne de certains produits, Sayah a signalé qu'elle ne pourra pas être utilisée dans les distributeurs avant la fin du mois de janvier 2017. Les détenteurs de la carte peuvent l'utiliser déjà au niveau des guichets des bureaux de poste, mais pas au niveau des distributeurs, a-t-il précisé. Nous attendons que les anciennes cartes électroniques soient toutes remplacées par les nouvelles. A la fin du mois de janvier prochain, les anciennes cartes ne seront plus opérationnelles », a-t-il ajouté. Selon lui, « 20.000 demandes d'attribution de cartes électroniques sont enregistrées quotidiennement ».
Mode d'emploi de la carte
A partir du mois de janvier prochain également, les nouvelles cartes seront interbancaires. Le client peut utiliser la sienne dans des distributeurs bancaires et les clients des autres banques peuvent recourir aux distributeurs d'Algérie Poste. Le projet sera lancé très prochainement avec le ministère délégué de l'Economie numérique et de la Modernisation des systèmes financiers », a-t-il annoncé. Evoquant le mode d'usage de la carte, l'invité du forum a expliqué que ses utilisateurs auront à payer un abonnement de 350 DA tous les deux ans. Un débit de 30 DA sera effectué sur les opérations de retraits n'excédant pas 8.000 DA. « S'agissant des retraits effectués sur les distributeurs, le débit sera de 30 DA même si le montant dépasse les 8.000 DA », a précisé Sayah. Parlant des distributeurs, il a annoncé que 9.000 sur les 12.000 répartis à travers le territoire national sont approvisionnés et contrôlés. Les détenteurs de cartes électroniques pourront retirer jusqu'à 50.000 DA via les distributeurs.
Grâce à une application intégrée sur le site web d'Algérie Poste, les clients peuvent trouver les distributeurs fonctionnels et approvisionnés. Interpellé sur les détournements de fonds au niveau des bureaux de poste, il a assuré qu'ils ont diminué en 2016 par rapport aux années précédentes. Ils sont estimés cette année, selon lui, à 80 millions de dinars contre 200 les années précédentes. « Nous avons renforcé notre système de sécurité. A chaque opération de retrait, nos clients reçoivent immédiatement un sms les avertissant de l'opération », dit-il. Il a relevé, par ailleurs, qu'Algérie Poste n'est plus en situation déficitaire, comme c'était le cas en 2014. « Grâce à la réduction de nos charges, nous avons pu combler le déficit et réalisé un excédent net de plus de 5 milliards de dinars. Notre chiffre d'affaires est en hausse, d'entre 3 à 4% en 2016 et 2017. En 2020, la situation financière d'Algérie Poste sera stable », a-t-il conclu.
Farida Belkhiri
Bureaux de poste : Plus de problème de liquidités
Les bureaux de poste, selon Sayah, ne connaissent plus de problèmes de liquidités depuis deux ans. « Les longues files devant les guichets seront réduites grâce à l'e-paiement », a-t-il assuré
F.B.
Courriers postaux : Le recours au traçmail pour bientôt
Le courrier est le « point noir » des services postaux, a reconnu le DG d'Algérie Poste. « Nous avons un grand problème de traçabilité. Le système de traçmail que nous allons bientôt installer permettra d'établir une feuille de route du courrier. Nous serons en mesure d'informer nos clients », a-t-il expliqué. Enfin, il a fait part de la signature d'une convention entre Algérie Poste et la SNTF pour l'acheminement du courrier par voie ferroviaire.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.