La Sûreté nationale participe à une campagne de don de sang    Danemark: Laudrup allume l'UEFA !    Tottenham: Levy sème le doute sur un potentiel départ de Kane !    Reprise du pompage de l'eau au barrage de Boussiaba    La direction du tourisme table sur une meilleure gestion des plages    BRÈVES...    Le deux poids, deux mesures de l'Anie !    Les textes d'application enfin ficelés    Le Liberia remplace le Burundi    Cap sur le championnat    Euro 2020 : Le programme du jour    Timor oriental soutient, l'alliance des partis sud-africains condamne    Tensions sur fond de corruption    Un réseau de passeurs démantelé    Bengrina au-dessus des lois ?    Ouverture aujourd'hui des «Nuits du cinéma égyptien» en Algérie    Leçons d'un scrutin    Des Verts imbattables !    "CETTE SELECTION VA ME BOOSTER"    Pétition pour le retrait de confiance au ministre de l'Intérieur    L'Opep table sur une accélération de la reprise de la demande    Les membres officiellement désignés    Le hadj autorisé pour 60 000 Saoudiens vaccinés    Béjaïa : Difficile d'atteindre le 1% de votants    "Le taux de participation ne m'intéresse pas"    Déroulement du scrutin, vote de personnalités politiques et taux de participation à la Une de la presse    Le visa ou la harga    Arrêtées jeudi et vendredi: Plusieurs personnes libérées    L'impératif de l'investissement pour le G7    Députés, mécaniciens et plombiers    Pour préserver le cadre de vie et l'environnement de leurs quartiers: Des commerçants revendiquent des lieux pour l'entreposage de cartons    Gdyel: De nouvelles infrastructures pour la prochaine rentrée scolaire    Djamel Belmadi: «On a eu ce qu'on voulait»    Chambre de commerce et d'industrie de l'Oranie: Un séminaire pour le lancement de la 2ème promotion MBA Corporate    L'Algérie nouvelle, alea jacta est !    Les travaux de restauration des Arènes achevés: Des activités culturelles et sportives après la levée du confinement    La mission du futur gouvernement : Mettre en état un Etat qui était dans tous ses états (1ère partie)    Un casse-tête appelé «salles des fêtes»    Un Shopping Maul    93 millions de dollars à économiser    Un adolescent tué par des soldats sionistes en Cisjordanie    L'ONU constate une baisse des attaques    Le Président du Timor oriental réitère le soutien à la cause sahraouie    L'abécédaire de l'âme en peinture    Le cinéaste russe ne défendra pas son film    La force du côté obscur des salles!    Le FLN aspire à contribuer à l'édification des institutions de l'état    Un nouveau gouvernement formé au Mali    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





« L'équipe nationale d'athlétisme B créée »
Handisport-Zoubir Aichaine, directeur technique
Publié dans Horizons le 23 - 12 - 2016

Une décision qui permettra, selon le cadre de la Fédération algérienne de la discipline, de bien organiser la préparation autour de deux sélections. « Outre la sélection A composée des médaillés olympiques et mondiaux, cette sélection B servira d'antichambre à la première sélection. Nous sommes en fin de mandat. De ce fait, notre budget a été consommé presque dans sa totalité. Nous devons donc rationaliser nos dépenses en attendant le début du nouveau cycle olympique. Pour le moment, les athlètes se regroupent de manière permanente au niveau du territoire national », explique-t-il.
Ancien technicien et connaisseur de la spécificité d'un athlète invalide, Aichaine a estimé que le handisport algérien ne cesse d'assurer une constance dans les résultats depuis quatre joutes olympiques. « Il faut savoir que l'Etat ne cesse d'apporter un soutien financier et matériel au handisport. Nous avons pu rester sur notre lancée, et ce, en dépit du renouvellement successif des effectifs. Cela n'a pas empêché nos champions et championnes de s'illustrer malgré le manque d'expérience chez la plupart d'entre eux ». La volonté d'acier des athlètes a, selon Aichaine, suffi pour écrire en lettres d'or le nom de l'Algérie dans le palmarès paralympique et même mondial. « Ce qui nous permet à chaque fois d'espérer un avenir radieux pour nos sportifs. Le fait de représenter les couleurs nationales les rend encore plus redoutables et réguliers ». Dans le même ordre d'idées, notre interlocuteur a voulu remercier tous les techniciens qui, selon lui, ont fait un travail magnifique. « Nous avons un staff technique élargi et étoffé. Ce sont des personnes qui maîtrisent la particularité sportive et humaine d'un athlète du handisport. Le résultat est là, car nous sommes arrivés une nouvelle fois à atteindre nos objectifs. Cela n'a pas été le cas chez plusieurs grandes nations réputées pour leur tradition dans le paralympisme », souligne-t-il. Conscient de la difficulté de la mission de l'athlétisme algérien lors des Mondiaux 2017 de Londres, Aichaine a précisé qu'il est contre l'engagement de Abdelatif Baka dans les épreuves du 1500 mètres des valides. « C'est un jeune athlète sur une courbe ascendante. Je pense qu'il changera d'avis, surtout que son programme d'entraînement sera excessivement chargé. J'ajoute qu'il ne faut pas comparer sa course aux courses des valides. Il y a des courses rapides et rarement des courses tactiques. Donc, le chrono peut parfois descendre en dessous de 3 minutes et 33 secondes. Ce qui demandera un effort titanesque de notre athlète pour le réaliser. Cela va automatiquement se répercuter sur son chrono en épreuves de handisport », explique-t-il.
« L'attitude de Mouloud Nora est insensée »
Le judoka Mouloud Nora restera pour longtemps la grosse déception de la délégation algérienne paralympique. Le médaillé paralympique en 2008 à Pékin et le vice-champion paralympique en 2012 à Londres, est passé complètement à côté à Rio de Janeiro où il a raté le podium. Un échec qui a été suivi de déclarations fracassantes de l'athlète. Ce dernier a tiré à boulets rouges sur la FAH, soulignant qu'il n'a pas été pris en charge convenablement. Pour Aichaine, des précisions doivent être données sur un champion qui a été le plus privilégié de tous les membres des équipes nationales. « Je n'ai toujours pas compris pourquoi Nora s'est exprimé d'une telle manière. Sans me jeter des fleurs, c'est l'athlète que j'ai le plus aidé et assisté depuis qu'il a rejoint l'équipe nationale de judo. Pour qu'il ose dire qu'il a été victime de bureaucratie, je dis que le problème est chez lui. Il a d'ailleurs été à maintes reprises dénoncé dans des rapports. Sur le plan préparation, il a eu la plus grosse enveloppe ainsi que la plus longue période payée par la FAH, à savoir 287 jours en 2016. J'espère qu'il saura comment repartir du bon pied », a-t-il souhaité.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.