«Repêchage» de listes électorales    Seuls 16% du programme national achevés    Des entreprises mises en garde par Tebboune    Plus de 730 commerçants mobilisés pour la fête de l'Aïd el-Fitr    48e anniversaire de création du Polisario: une expérience pionnière dans la lutte ayant déjoué les visées de l'occupant marocain    Amine Makboul appelle les régimes qui normalisent avec l'entité sioniste à revoir leurs politiques    Libye : après le conflit fratricide, la paix est-elle de retour ?    «La Minurso doit revenir à sa mission originelle : le référendum»    «Il n'y a aucune mise à l'écart de joueurs et personne ne me dicte mes choix»    Les Belouizdadis ne décolèrent pas    Sablés aux beurre, amandes et noisettes    Le désarroi des parents d'élèves    Bilan de la vaccination contre le Covid-19    Transport terrestre : intensification des dessertes durant les derniers jours du mois de ramadhan    15 000 livres pour les zones d'ombre    Démocratie en construction ?    Creusement continu du déficit budgétaire    Retour de l'homme du professionnalisme    7 décès et 184 nouveaux cas    Rabah Karèche passera l'Aïd derrière les barreaux    Pour la libération des détenus    L'instruction du dossier de Lounès Hamzi reportée    Prémices d'un retour à la case départ    La mauvaise leçon    Les souscripteurs dans l'expectative    Convention de partenariat et de coopération entre le ministère des affaires religieuses et les SMA    Appel à plus de soutien aux réfugiés sahraouis    REVISION À LA HAUSSE DES PENSIONS DE RETRAITE    Jean-Claude Fournier revient avec deux ouvrages historiques    "Comptabilité générale et analyse financière", de Mohamed Zaâtri    Réconciliation des téléspectateurs avec les productions algériennes    Bouira : Situation alarmante au barrage Koudiet Asserdoune    Faire des prochaines élections un "moyen pour le changement"    Education nationale: Calendrier des examens de fin de cycle pour les trois paliers    Le Conseil de la Nation condamne les brutalités de l'entité sioniste contre les civils palestiniens à Al Qods    Ahmed Hafsi. Moudjahid à Skikda : L'humilité d'un brave    USM Alger: La confiance retrouvée    Boukadoum s'entretient avec son homologue iranien    Zidane peste contre l'arbitrage    Salah vers le PSG?    Ibra sort blessé à 5 semaines de l'Euro    L'Iran confirme les pourparlers avec l'Arabie saoudite    Des candidats indépendants encombrants    Une «révolution» à ne pas rater    Hirak : la nouvelle donne    La force est à la loi    «N'oublions pas l'ombre des massacres du 8 mai 1945»    «Je suis engagé pour mon devoir...»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





ADONIS DE ROSSI, UN FAVORI LOGIQUE
Les courses à zemmouri
Publié dans Horizons le 04 - 01 - 2017

Il va falloir se triturer les méninges pour démêler l'écheveau de l'épreuve du pari Quinté de la réunion hippique, aujourd'hui à l'hippodrome Emir Abdelkader de Zemmouri, qui réunira au rond de présentation treize trotteurs français sur la distance de 2300 Mètres, composée de trois échelons de départ distants de 25 Mètres.
Les plus titrés, comme d'habitude s'élanceront du dernier échelon où 50 mètres les sépareront de ceux du premier échelon. Une épreuve qui s'annonce des plus complexes, car nous sommes en présence de chevaux aux performances en dents de scie et dont la régularité n'est pas leur principale qualité. Ce qui rajoute à la difficulté de pouvoir s'appuyer sur des bases de jeux. En outre, leurs dernières prestations n'obéissent à aucune logique, tantôt parmi les premiers, tantôt dans le mou du classement et très souvent complètement à côté de leur sujet. C'est pourquoi, très souvent il suffit qu'un cheval en disgrâce vienne mettre son grain de sel à l'arrivée, pour que les rapports P.M.U s'envolent. Mais cela est le propre des courses de Sulky, dont nos amis turfistes en raffolent.
Encore une fois et logique oblige, il faudra ratisser large dans ce cas de figures, car une arrivée pimentée n'est pas à exclure. Ainsi, de Skywalker numéro 01 dans le classement au numéro 13, Always d'Arnon, tous les concurrents peuvent franchir la ligne d'arrivée en étant dans la bonne combinaison, même si le pensionnaire de l'efficace entraîneur Sa. Sahraoui, Adonis de Rossi, présente le plus d'arguments pour épingler à son tableau de chasse ce prix Opaline Noire, ouvert aux chevaux de 3 ans et plus trotteurs français n'ayant pas totalisé la somme de 300.000 Da en gains et places depuis le 01.04.2016 à ce jour, recul de 25 mètres par tranche de 120.000 Da reçus en gains et places depuis la même date d'effet de la condition.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.