Le FLN sauve les meubles    La Chine veut contrer la remontée des prix    Hanoï, la capitale confinée    Les matchs de la JSK face au CRB et à l'USMA fixés    Carapaz et Szilagyi au sommet pour la première journée    Vaste programme de sensibilisation contre les incendies    Soin douceur et anti-âge pour les mains    À l'origine d'une crise !    La Cantera, il était une fois Bab-El-Oued, nouvel ouvrage de Mahdi Boukhalfa    Le clan de Oujda, Saadani ou Cheb Khaled, qui a donné les numéros de téléphone aux Marocains ?    La FIJ et le SNPM interpellent le Maroc    Nourine suspendu par la FIJ    Na Hussein Dey : Les Nahdistes s'enlisent    Sensibilisation sur la rationalisation de la consommation de l'énergie électrique    Une passerelle numérique vers les services d'assistance sociale    Sûreté nationale: Intelligence et lutte contre cybercriminalité    MC Oran: Encore une saison ratée !    Des tests techniques pour un meilleur débit d'Internet    Mystérieuse tentative d'assassinat du président malgache    Une autre forme de normalisation ?    Chlef: La tomate industrielle veut éviter les «invendus»    Les langues maternelles au chevet de l'Education : les conseils de la Banque mondiale !    Les grandes sociétés américaines sont-elles au-dessus des lois ?    Naïveté et réalité du monde    Belazri retenu comme juge de ligne    Melih et Sahnoune officiellement engagés    Benchabla passe en 8es de finale    208 migrants secourus en 48 heures    Affrontements avec la police à Sydney    L'Exécutif sur les chapeaux de roue    Une délégation chinoise arrive en Algérie    Le retour au confinement de nouveau abordé    Rym Feroukhi sur le podium    Quand la joie se transforme en deuil    Où est l'Etat?    Le paiement en ligne est opérationnel    Tebboune installera officiellement le nouveau gouvernement    L'ambassade d'Algérie en France porte plainte contre RSF pour diffamation    Ce que veulent les Américains au Mali et en Libye    Des endroits féeriques à visiter    L'Unesco n'inscrit finalement pas Venise sur cette liste    Abdelmalek Boussahel n'est plus    Des bourses attribuées à des chercheurs algériens    TRÊVE SANITAIRE À TIZI OUZOU ET À BEJAIA    LE SNAPO PLAIDE POUR UNE VACCINATION DANS LES OFFICINES    Il a rencontré jeudi le responsable de l'ANIE : Tebboune met le cap sur les locales    Il avait repris hier à 73,80 dollars : Le pétrole fait du surplace après avoir recouvré ses pertes    Quelle cyberstratégie pour l'Algérie?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Rentrée scolaire - 24 932 établissements scolaires pour 8.239.000 élèves : Des nouveautés pour la modernisation de la pédagogie
Publié dans Horizons le 10 - 09 - 2011

Photo : Slimene S.A. 8.239.000 élèves reprendront demain le chemin de l'école. Ils sont plus nombreux que l'année dernière. Les effectifs ont augmenté de plus de 3,4%, tous cycles confondus. L'école algérienne accueillera 273.000 nouveaux élèves.
Plus de 8 millions d'élèves sont attendus aujourd'hui au niveau national au titre de la rentrée scolaire 2011-2012, et ce, dans les trois paliers de l'enseignement. L'effectif global des élèves inscrits pour cette année est de 8.239.000. Caractérisée par des actions d'adaptation du système éducatif et des améliorations destinées à relever la qualité de l'enseignement et le rendement de ce système, l'année scolaire verra la poursuite de la mise en œuvre de la modernisation de la pédagogie et de la gestion administrative. Le ministre l'a souligné lors de la récente conférence nationale des directeurs de l'Education, d'autant plus que les nouveautés introduites au titre de la nouvelle année scolaire profitent à l'amélioration non seulement du rendement pédagogique, mais également des conditions de travail du corps enseignant. Ainsi, la rentrée cette année sera également marquée par le nouvel aménagement horaire dans le cycle primaire qui permettra l'allègement de la journée scolaire tout en prévoyant des espaces horaires permettant d'exercer des activités périscolaires. S'agissant des supports pédagogiques, près de 60 millions de manuels scolaires seront mis à la disposition des élèves de l'ensemble des cycles scolaires. Le manuel scolaire est distribué, à titre gratuit, à plus de 50% des élèves. Concernant la prime de scolarité, instituée par le président de la République depuis la rentrée scolaire 2000-2001, elle est destinée à 3 millions d'élèves nécessiteux.
Comme chaque année, l'enseignement primaire connaîtra une hausse de 96.000 élèves, le moyen de 8500 élèves et le cycle secondaire général et technologique à 78.500 élèves. Des effectifs en nette évolution, d'où la nécessité de déployer les moyens humains et matériels à l'effet d'assurer un encadrement à la hauteur des objectifs fixés par la réforme du système éducatif dont la mise en œuvre entame sa huitième année. Pas moins de 632.402 enseignants prendront en charge cette année les élèves des trois cycles de l'institution éducative dont 406.285 pour l'encadrement pédagogique et 226.117 pour l'encadrement administratif.
La réalisation de nouvelles infrastructures permet la prise en charge progressive du problème de la surcharge des classes. 250 écoles primaires, 113 collèges et 81 lycées seront réceptionnés à l'occasion, totalisant ainsi 240.000 nouvelles places pédagogiques. Selon le ministre du secteur, le taux d'encadrement par cycle au niveau national est en baisse. Le nombre d'élèves par enseignant est de 23,54 au primaire, 20,97 au moyen et 16,10 au secondaire.
Pour rappel, le parc infrastructurel est constitué de 24.932 établissements scolaires : 17.994 écoles primaires, 5040 collèges et 1898 lycées. Caractérisée par des actions d'adaptation du système éducatif et des améliorations destinées à relever la qualité de l'enseignement et le rendement de ce système, l'année scolaire verra la poursuite de la mise en œuvre de la modernisation de la pédagogie et de la gestion administrative. Le ministre l'a souligné lors de la récente conférence nationale des directeurs de l'éducation, d'autant plus que les nouveautés introduites au titre de la nouvelle année scolaire profitent à l'amélioration non seulement du rendement pédagogique, mais également des conditions de travail du corps enseignant. Il cite entre autres, l'aménagement du volume horaire des élèves du cycle primaire, lequel prévoit des espaces horaires permettant aux concernés des activités périscolaires.
FORMATION DES FORMATEURS
Engagé par le département de l'éducation avec le concours de l'université de la formation continue, le programme de qualification de l'encadrement pédagogique des enseignants se poursuivra cette année. Il le sera au profit des enseignants n'ayant pas un niveau universitaire, exerçant en majorité dans le cycle primaire. Pour les responsables du secteur, c'est la seule alternative pour améliorer le rendement pédagogique et hisser l'école algérienne aux normes universelles. Contrairement aux années précédentes, le recrutement se fait sur la base d'une licence de spécialité dans les différents cycles et à partir de l'année en cours, le diplôme de Master est exigé pour le recrutement dans l'enseignement secondaire.
La nouvelle année scolaire sera marquée par la mise en œuvre d'une série d'actions, telles que la promotion des séries mathématiques et techniques mathématiques, de l'activité de lecture et de la remédiation pédagogique, la mise à niveau des établissements scolaires n'ayant pas obtenu de bons résultats aux examens de fin d'année. Cette année sera celle de l'application des statuts particuliers et la régularisation des personnels. La semaine dernière, lors d'une réunion avec les directeurs de l'éducation, le ministre a mis l'accent sur l'importance de l'accueil et l'orientation des élèves et de leurs parents afin de créer un climat de confiance et d'entente entre les composantes du système éducatif.
CONSOLIDATION DES MESURES DE SOUTIEN À LA SCOLARISATION
L'Etat consolidera les différentes mesures prises en faveur du soutien à la solidarité scolaire. Une politique visant la réduction des disparités sociales et de la déperdition scolaire au moyen, pour une enveloppe financière de 40 milliards de dinars. Trois millions d'élèves bénéficieront cette année de la prime de scolarité instituée par le président de la République au profit des élèves issus de familles démunies.
Le ministre a, d'ailleurs, exhorté les directeurs de l'éducation à veiller à la bonne distribution de la prime dès les trois premiers jours de la rentrée. Même instruction pour la distribution ou la vente des livres scolaires, les cantines, le transport et la santé scolaires. Cette année 50%, des élèves bénéficieront de la gratuité des manuels scolaires. Il a insisté sur l'ouverture des cantines scolaires immédiatement après la rentrée scolaire de manière à permettre aux élèves de poursuivre leur scolarité et contribuer à réduire le taux d'échec scolaire.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.