Bousculade mortelle dans un stade en Indonésie: l'Algérie présente ses condoléances    Le Premier ministre présente lundi la Déclaration de politique générale du gouvernement à l'APN    Affaires religieuses: renforcement du référent national    Près de 6000 bouteilles d'huile saisies en 24 h    Nice : Le petit pont de Atal sur Neymar (Vidéo)    Le mouvement de la "Tunisie en avant" exprime son soutien au droit du peuple sahraoui à l'indépendance    Des partis mauritaniens passent en revue avec une délégation sahraouie les développements de la question sahraouie    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès la République des Seychelles    La promotion des cultures stratégiques dans les zones sahariennes passe par la prise en charge des difficultés    Armée sahraouie: de nouvelles attaques contre les forces d'occupation marocaines dans le secteur d'El-Bekari    Mawlid Ennabaoui: campagne de sensibilisation sur les produits pyrotechniques    8e édition du Prix littéraire Mohammed Dib: "la short list" dévoilée    Naissance de l'Association algérienne de l'anglais pour la science et la technologie    "Saint Augustin, un symbole de l'attachement à la patrie, à la paix et au dialogue"    CHAN Algérie-2022: le compte à rebours enclenché pour la 7e édition    Un mouvement de foule dans un stade en Indonésie provoque 174 morts    Man City : Guardiola évoque son avenir    Ligue 1: Suspense à Bechar, Oran et Sétif    Grazie Meloni !    Algérie-Union européenne: Dialogue de haut niveau sur l'énergie le 10 octobre    Trabendisme mental !    Les syndicats évoquent une forte surcharge: Une rentrée scolaire «très difficile et complexe»    Réparties sur six sites d'habitat précaire: Plus de 8.000 constructions illicites recensées à Es-Sénia    EHU 1er Novembre: Plus de 200 participants aux journées régionales de néphrologie    Développement du tourisme: Les voyagistes pointent les insuffisances    Assainissement du foncier industriel: Des instructions pour récupérer les assiettes non exploitées depuis plus de 6 mois    Ligue 2- Centre-Ouest: Un quatuor aux commandes    Une sérieuse alerte    Les Algériens fixés sur leurs adversaires    Un expert américain porte l'estocade    Pays pauvre du Sahel en proie aux violences terroristes    Gazprom suspend ses livraisons à l'italien Eni    Une hausse prévisible    L'Etat à la rescousse des travailleurs    La contre-attaque par les chiffres    «La confiance du peuple a un coût»    «Le consensus est une exigence historique»    Tension sur le lait infantile    Der Zakarian s'explique pour Belaïli    De Ciné Gold à la résidence d'Yves Saint Laurent    «La vie d'après» décroche El Kholkhal d'or    Mouloudji prend part    Attaché à ses principes, le FFS place l'intérêt suprême du pays au-dessus de toute autre considération    Université: batterie de mesures pour améliorer l'enseignement et la recherche    Mouvement dans le corps des Secrétaires généraux des wilayas    Sommet arabe d'Alger: Le compte à rebours a commencé    Le diagnostic doit être prématuré    LA VIE... ET LE RESTE    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Décès de Abdelkader Djeghloul, conseiller auprès du président de la République : L'Algérie perd un intellectuel engagé
Publié dans Horizons le 23 - 04 - 2010

Le conseiller auprès du président de la République, le sociologue Abdelkader Djeghloul, est décédé jeudi matin à l'âge de 64 ans des suites d'une longue maladie. La dépouille mortelle du défunt est arrivée hier après-midi à Alger. Une cérémonie de recueillement en hommage au défunt a été organisée au salon d'honneur de l'aéroport international Houari-Boumediene, en présence de ses collègues de la présidence de la République, de membres du gouvernement et de plusieurs personnalités nationales, ainsi que de ses amis et des membres de sa famille.
Le défunt sera inhumé aujourd'hui au cimetière de Ben Aknoun après la prière du dohr. Abdelkader Djeghloul était un intellectuel engagé, sa vie durant, mettant son érudition au service de l'université algérienne pendant plus de trois décennies.
Sociologue, anthropologue et psychanalyste, Abdelkader Djeghloul a été l'un des universitaires pionniers qui ont contribué à faire connaître la sociologie et comptait parmi les intellectuels qui ont permis une meilleure compréhension du phénomène sociétal particulièrement durant la période où il animait le Centre de recherche et d'information documentaire en sciences sociales et humaines à l'université d'Oran (CRIDSH). Abdelkader Djeghloul s'était employé toute sa vie à diffuser la connaissance à l'université d'Oran Es-Senia et participait à enrichir le débat social par ses réflexions à travers les médias. Il était devenu non seulement une référence grâce à son talent universitaire mais aussi une plume que les journaux nationaux et étrangers trouvaient utile de consulter pour un avis ou bien de solliciter pour un article. Prolifique, Djeghloul l'était à bien des égards.
Il a irrigué par ses réflexions et analyses, des colonnes avec l'art d'un ciseleur. Il gagna alors en notoriété pour développer encore ses recherches et ses écrits, apportant, avec la sensibilité qui était sienne, une rigueur dans l'analyse des phénomènes sociologiques. Traumatisé par la décennie noire, très affecté par la perte de collègues, traqué comme beaucoup d'autres, il choisit, à contre cœur, un exil heureusement très court pour reprendre encore et encore la réflexion et la plume.
Kader, pour ses intimes, avait aussi, ce qui n'est pas rien, le goût du débat, ne négligeant aucune piste, prêt à rebondir quand il faut pour «croiser le fer» avec politesse et force arguments lorsque le débat l'opposait aux téméraires d'une sociologie éculée. Il était jusqu'à la moelle un intellectuel hors du commun, jalousement accroché au monde universitaire et celui des médias qui représentaient sa deuxième famille. Homme de rigueur et de conviction, il a incarné la nouvelle génération des sociologues ayant à cœur une réalité nationale ouverte sur l'Autre. Un de ses proches amis le confiait à l'APS après l'annonce de son décès. «Abdelkader Djeghloul avait l'âme d'un juste en quête de vérité. Il n'avait pas terminé son travail mais que pourrait-on face à la volonté divine».
Abdelkader Djeghloul laisse de riches éléments biographiques. Il a été l'auteur de plusieurs ouvrages dont «Littérature algérienne», «Eléments d'histoire culturelle algérienne» et «Trois études sur Ibn Khaldoun», publiés par l'Enal en 1984.
Il a été également auteur de huit études sur l'Algérie, publiées par l'Enal en 1986, «Histoire, culture et société» publié par l'Anep en 2004, «Tahar Djaout, fragments d'itinéraires journalistiques» avec comme co-auteur le regretté Mostefa Lacheraf également publié par l'Anep en 2004 et enfin de «Hamdane Khodja à Kateb Yacine» publié par Dar El Gharb en 2004.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.