JM-Oran-2022 / Football (Gr.A/2e journée) : Algérie-Maroc (0-2)    Sortie de la 50e promotion à l'Ecole de Commandement et d'Etat-major de Tamentfoust à Alger    JM / Tir Sportif : 159 tireurs en lice à partir de mercredi    JM/Boxe : Houmri bat le Marocain Assaghir et passe en demi-finale    Voyage à travers l'histoire des monnaies anciennes des pays participant aux JM Oran-2022    Aménagement des horaires de travail de 07h00 à 15h00 pour les wilayas du sud du pays    Zones franches: dispositif administratif flexible et cahier des charges rigoureux pour garantir la transparence    Salon de l'Enseignement supérieur: vers l'instauration d'un enseignement de qualité pour l'édification d'une économie du savoir    Industrie pharmaceutique :196 unités de production locale de médicaments et de dispositifs médicaux    187e anniversaire de la bataille de Mactaâ: pour rappeler l'héroïsme de l'Emir Abdelkader    Santé: une "grande importance" accordée à l'application des protocoles thérapeutiques en oncologie    Migrants africains tués par la police marocaine: l'OIM et le HCR expriment leurs "plus vives inquiétudes"    Des températures caniculaires, mardi et mercredi, sur des wilayas du Sud du pays    Les colons attaquent encore Al-Aqsa    Les anciens ministres Ould Abbes et Barkat condamnés à 6 et 4 ans de prison ferme    Conseil de la nation présentation du projet de loi définissant les règles générales applicables aux zones franches    Coup d'envoi de la 13e édition    Deux dossiers retenus pour la présidence de la FAF    JM: la présence de jeunes de la communauté nationale établie en France, très importante    CN: le président de la Commission des AE reçoit le président du Groupe d'amitié France-Algérie    Festival européen de musique: le groupe "Travel Diaries" enflamme le public    OL : Aouar ne va pas prolonger son contrat    Sétif: Trois morts dans un incendie de forêt    Examens du BEM: Un taux de réussite de 55,98%    Face aux séismes    Exportations hors hydrocarbures: L'objectif de 7 milliards de dollars accessible    Football: Algérie-Maroc, aujourd'hui à 17h00: Les Verts pour la confirmation    Alger: Incendie dans le parc de l'ETUSA, 16 autobus détruits    A l'initiative de Mohamed Afane: La maison d'Oran d'Yves Saint Laurent retrouve une nouvelle vie    Des contrats menacés par le blocus pétrolier    Plus de 30 villageois dont des enfants tués    La base constitutionnelle seule au menu    Tosyali décroche le trophée    Echos d'un procès figé    Bâtonnat d'Alger: au boulot    Plus de peur que de mal    La réussite au BEM fêtée avec faste    Le FFS dérange les forces occultes    Comme une lettre à la poste    Peut-on réussir la transition?    37 médaillés des JO de Tokyo participent aux JM    Riga débarque    Comment l'émigration a lutté contre l'OAS    C'est parti pour la 13e édition    Karima et Yousra enchantent le public    Alerte Algérie : le prisonnier d'opinion Mohamed Azouz Benhalima est en danger    Le mouvement des réformes (1986-1991), précurseur du Hirak    Carnage à Melilla ou l'épouvantail de l'immigration    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Livre / L'édition algérienne : Des projets en vue
Publié dans Info Soir le 10 - 05 - 2016

Initiatives n Pour voir le secteur du livre sortir du marasme, prendre son envol et l'industrie devient davantage professionnelle et durable, l'Onel compte accorder la priorité à la formation.
Lors d'une conférence au sujet de l'Union générale des commerçants et artisans algériens (42 rue Larbi Ben M'hidi), Mustapha Kalab Dhabih, le président de l'Organisation nationale des éditeurs de livres (ONEL), a dévoiler les objectifs de l'Onel – le syndicat a été créé en 2014 et est « une force de proposition contribuant à la promotion de la profession » – et son programme d'activités annuel 2016.
C'est ainsi que le syndicat, qui se veut « une organisation professionnelle de représentation et de défense des intérêts des éditeurs algériens du livre, ainsi qu'un espace démocratique de concertation sur les enjeux liés à la profession d'éditeur de livre, aujourd'hui, en Algérie », compte « s'associer à l'élaboration des textes d'applications de la loi sur les activités du marché du livre adoptée en 2015 », car, à ce propos, l'Onel regrette qu'elle n'a pas été consulté par le ministère de la culture pour le projet de loi concernant le livre, appelant à plus de transparence. «L'Onel avait demandé au ministère de la Culture de consulter les organisations syndicales au lieu de se limiter à quelques éditeurs pour l'élaboration des textes d'application, pour éviter les carences qui entachent la loi sur le livre et pour laquelle le syndicat n'avait pas été consulté », a dit Mustapha Kalab Dhabih, qui espère que, à l'avenir, le ministère de la culturel prendra en considération les avis de ‘ensemble des professionnels du livre et les associera à sa politique visant à développer au sens efficace du terme l'industrie du livre.
Mustapha Kalab Dhabih, par le biais e l'Onel, espère « réaliser un saut qualitatif en faisant plus d'efforts dans cette direction». Pour voir le secteur du livre sortir du marasme, prendre son envol et que l'industrie devient davantage professionnelle et durable, l'Onel compte accorder la priorité à la formation. C'est ainsi qu' « un programme complet sera réalisé en collaboration avec différents partenaires, programme intégrant des cycles de formation », explique-t-on. De même que l'Onel est amené à inscrire sa présence dans les différentes manifestations culturelles, scientifiques et économiques. «Il est important que l'ONEL participe aux importants rendez-vous nationaux et internationaux, d'une part, et l'organisation de manifestations propres à l'ONEL, d'autre part », estime-t-on. Le but, lorsqu'il s'agit de la participation internationale, est l'échange d'expériences et est de « conclure des accords dans le domaine de la formation, des moyens modernes de diffusion dont les réseaux sociaux, et le transfère de technologie», souligne-t-on. L'Organisation nationale des éditeurs de livres, qui espère prendre part à l'organisation du prochain Salon international du livre d'Alger, appelle à l'organisation d'un salon national du livre, à l'organisation de rencontres intellectuelles, à la création de différents prix de récompenses, de salons régionaux…, tout comme que l'ONEL nourrit l'ambition de mettre en place un annuaire de la production des éditeurs algérien, la création d'un réseau de librairies avec le concours des collectivités locales et de l'Ansej, la traduction d'ouvrages, la sensibilisation à l'édition du livre électronique… L'ONEL prévoit, par ailleurs, la publication d'une revue périodique (électronique et sur papier). Avec le Snel (Syndicat national des éditeurs), l'Onel porte à deux le nombre d'organisations représentant les professionnels du livre. L'Onel s'assigne la mission d'«assurer la représentation» de ses membres auprès des institutions publiques et des partenaires algériens et étrangers. 


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.