Covid 19 : L'Algérie projette l'exportation du vaccin « CoronaVac » vers les pays africains    Corruption : Hamid Melzi condamné à 5 ans de prison ferme    Bendjemil à la tête d'un directoire    Alex Ferguson compare Ronaldo à une grande figure historique    Tlemcen : La Cacobatph prend des mesures au profit des opérateurs économiques    Khellaf directeur de cabinet de la présidence, Aggoune porte-parole    Bientôt un recensement démographique et économique    Bekkaï veut une révision des prix des billets d'avion pour le Sud    Perspectives prometteuses dans la culture du colza    Dispositif d'aide à l'insertion professionnelle pour plus de 1 000 jeunes    Libye et Mali au menu des discussions de Lamamra avec le SG de l'ONU    L'ultimatum de Mahmoud Abbas à l'Etat d'Israël    Le Premier ministre accuse la France d'un «abandon en plein vol»    Une majorité de femmes au Parlement en Islande    La gauche radicale lance sa campagne à Johannesburg    Le procès en appel ajourné pour absence de certains témoins    L'épreuve des signatures    Le Malien Yacouba Doumbia débarque à Tizi    Les Académiciens en stage à Annaba    Lancement prochain de la réalisation d'une première gazonnière en Algérie    Le sort du RAJ connu ce mercredi    La distribution du livre scolaire pose problème    Les comités de quartiers expriment leurs préoccupations    Il frappe son père à coups de couteau, l'agresseur écroué    Drame en haute mer    Un monodrame algérien sélectionné    Débat avec Saïd Boutadjine    Actuculte    Vaste campagne de nettoiement des sites touristiques à Djanet    Tournoi de Toulon : La sélection algérienne des U20 présente    Forêt de Coca: Un jeune découvert pendu à un arbre    Prises de conscience    Faute de pain, nous mangerons des gâteaux !    Législatives à suspense pour la succession de Merkel    Appel à la participation au dialogue inclusif    L'Algérie crée un dispositif d'information passagers    Les locales de toutes les interprétations    Mohamed Loukal, placé sous mandat de dépôt    La réhabilitation du palais du Bey relancée    Les « solutions » du ministère    La recette du Président    "Une priorité" pour Aïmene Benabderrahmane    Faut-il une nouvelle loi?    Belmadi en mode mondial    Mbappé - Neymar, soirée de mésententes    Au moins 50 morts dans des combats près de Marib    «Ma ville, ma vie, ma bataille...»    Le casting du futur film d'animation se dévoile enfin    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Au coin de la cheminée : Manneken-Pis 5e partie
Publié dans Info Soir le 01 - 08 - 2016

Résumé de la 4e partie n La chair des belles pêches parut au monarque si parfumée qu'il les expédia toutes sur-le-champ.
Quand son assiette fut pleine de noyaux, il s'avisa de la présence de Petit-Pierre. Il le toisa de la tête aux pieds et, fronçant le sourcil :
«Qu'est-ce que tu fais là, manneken ?»
Vous saurez qu'en flamand manneken, qu'on prononce menneke, veut dire petit homme.
«J'attends, sire, répondit le sautériau.
— Quoi ?
— La récompense que Votre Majesté a promise.
— Ah !… comment t'appelles-tu ?
— Petit-Pierre.
— Et que fais-tu de ton métier ?
— Des sabots, sire.
— Mais je ne veux pas devenir sabotière ! s'écria la princesse.
— Oh ! je changerai d'état, mademoiselle, si le mien vous déplaît.
— Et tu apprendras celui de roi ? demanda le monarque.
— Oui, sire, pourvu que Votre Majesté veuille bien me l'enseigner.
— Eh bien ! fieu, tu vas commencer tout de suite ton apprentissage.»
Le roi des Pays-Bas avait le bec plus fin que la conscience délicate. Morceau avalé, comme on dit, n'a plus de goût, et c'est pourquoi il cherchait un prétexte honnête de manquer à sa parole.
Il parla à l'oreille d'un valet qui sortit et rentra bientôt avec une manne où se trouvaient douze petits lapins blancs.
«Ecoute, manneken, dit-il alors au sautériau, les rois ne sont pas autre chose que des bergers ; mais les hommes, sais-tu, sont plus malaisés à conduire que les moutons. Tu vois ces douze petits lapins. Tu vas les aller paître au bois et si, durant trois jours, tu nous ramènes ton troupeau au complet, c'est que tu as des dispositions pour le métier de roi, et que, plus tard, tu pourras tenir notre houlette.»
Un éclat de rire général accueillit ce beau discours. Petit-Pierre vit bien que le monarque se moquait de lui, mais, comme il n'avait point d'autre parti à prendre :
«J'essayerai,» fit-il sans se déconcerter, et, tirant sa révérence, il se dirigea vers le bois, suivi du domestique qui portait les lapins.
Lorsqu'on fut au Trou du Diable, le valet ouvrit le panier, d'où les lapins s'enfuirent dare-dare dans tous les sens.
«Au revoir à vous treize !» dit-il d'un ton goguenard au berger, qui n'eut pas l'air de l'entendre.
Petit-Pierre ne s'amusa point à courir après ses bêtes. Il les regarda fuir tout en busiant et, quand la dernière eut disparu, il reprit lentement le chemin de Boschfort.
A suivre


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.