La Revue nationale volontaire sur la mise en œuvre des ODD présentée par l'Algérie à New York    Duel au soleil des Pharaons    Concentration maximale chez les Verts    Les Verts se remettent au travail    Mesures légales pour relancer la production    Mahdjoub Bedda placé sous mandat de dépôt    Juventus: De Ligt explique son choix    Eliminatoires de la CAN 2021: L'Algérie connait ses adversaires    Bahloul échoue aux élections du conseil exécutif de la CAF    Des noms et des questions    Sit-in devant la cour d'Alger pour la libération des détenus : La solidarité s'élargit    Trump accusé de racisme par le Congrès    Printemps arabe et trêve estivale    Collectif d'avocats : «Les quatre enfants du général Hamel sont libérés, les détenus d'opinion encore sous mandat de dépôt»    A la conquête de la seconde étoile !    Vendredi particulier en Algérie et au Caire    Baccalauréat 2019 : Les résultats connus aujourd'hui    Relogement de 71 familles    Arrestation de plusieurs malfaiteurs dans différentes localités    Arrestation de trois étudiants en flagrant délit de chantage    Révolution populaire : mémoire, identité et avatars constitutionnels    ACTUCULT    La mise en œuvre de l'Accord d'Alger sur le Mali toujours «en cours»    Pour une nouvelle gouvernance locale autour de pôles régionaux    Des personnalités conduiront le processus    La protection de l'enfance, «une responsabilité collective»    Brèves de Boumerdès    Oran : Un vaste réseau de trafiquants de véhicules démantelé    Le Forum civil pour le changement dévoile ses treize personnalités    La sonelgaz dévoile un nouveau modèle de consommation    Concours Cheikh Abdelhamid Benbadis    Bouira retrouve son ambiance nocturne    Village Sahel (Bouzeguène) : Ouverture, demain, du Festival Raconte-arts    Des habitants tirent la sonnette d'alarme: Oran impuissante face aux chiens errants !    Doit-on s'inquiéter du mode de gouvernance de Sonatrach ?    Transition, débat politique et euphorie footballistique : mobilisations collectives et fluidité politique    A quand le «provisoire» de ce «gouvernement» ?    Des points de vente pour l'approvisionnement des boulangers: 33 minoteries fermées à Oran    Chlef: Du nouveau pour les chemins communaux    La footballisation des esprits ou la défaite de la pensée    Algérie : «Pour enchaîner les peuples, on commence par les endormir»*    L'épuration ou le crime d'« indignité nationale »    Banques : Wells Fargo accroît son bénéfice, la marge d'intérêts sous pression    Niqab en Tunisie: "Montrez-moi patte blanche ou je n'ouvrirai point"    Saisie en 2012 : L'OMC donne raison à la Chine contre les USA    Syrie : Les combats s'intensifient à Idleb aggravant la situation humanitaire    Le calvaire des usagers    Les élues démocrates répondent à Trump    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Médicalement vôtre : Thrombose veineuse des membres inférieurs
Attention à l?alitement prolongé
Publié dans Info Soir le 08 - 11 - 2004

Immobilisation plâtrée d?un membre, alitement prolongé d?un post-opéré, jeune maman qui s?alite trop longtemps après avoir donné naissance à son enfant? Le repos paraît indispensable pour récupérer après avoir été malade, mais la phlébite, y faites-vous attention ?
Affectant 0,3 à 3,6% des opérés, la phlébite représente aujourd?hui une complication assez préoccupante dans les services hospitaliers en raison de l?importance des dégâts qu?elle peut engendrer.
Mais que l?on se rassure elle est de moins en moins fréquente, la prévention est devenue efficace et l?on note une régression remarquable dans les chiffres des affectés.
Il s?agit de l?obstruction d?une ou de plusieurs veines profondes, des membres inférieurs en général, par un caillot sanguin. Elle peut être aussi causée par une réduction de sang (débit sanguin) dans le territoire concerné ou une augmentation de la coagulation sanguine.
Les mécanismes responsables d?une telle inflammation sont les lésions vasculaires qui entraînent la formation d?un caillot sanguin. La gravité d?une thrombo-phlébite réside dans l?importance des complications qu?elle entraîne suite à la migration du thrombus dans la circulation générale. En effet, le thrombus peut obstruer une artère et empêcher ainsi l?arrivée du sang à l?organe. Mais le plus grave reste le déplacement vers le c?ur et les poumons, une embolie pulmonaire menacera aussi le pronostic vital du patient.
Les phlébites sont plus fréquentes au printemps et en automne. Elles touchent les deux sexes, avec une légère prédominance du sexe féminin et elles sont plus fréquentes chez les sujets ayant un groupe sanguin «A».
Les causes semblent génétiques, d?où la nécessité de faire un examen sanguin avant toute intervention chirurgicale ou hospitalisation. Mais il existe des facteurs favorisant l?apparition du thrombus : la chirurgie sur le petit bassin, abdominale et orthopédique augmente ce risque, surtout si la durée de l?intervention dépasse les trois heures (le risque est de 22% dans ce cas).
Le post-partum (après un accouchement) les cardiopathies, les affections neurologiques les néoplasies, les maladies hématologiques (polyglobulie, anémie), les maladies métaboliques (diabète, hyper-uricémie)? bref ce ne sont pas les causes qui manquent. Tout ce qui peut aboutir à la formation d?un caillot sanguin peut être à l?origine d?une phlébite et toute phlébite qui n?est pas correctement soignée peut présenter un grave danger pour la vie du malade.
La douleur et l??dème du mollet sont les signes les plus évidents d?une thrombo-phlébite.
Un examen complet du mollet reste fondamental pour la reconnaître ainsi qu?un échodoppler, qui confirmera le diagnostic.
Son évolution est favorable en cas de traitement précoce et le risque majeur dans l?immédiat et en l?absence d?un médicament adéquat reste l?embolie pulmonaire.
Le traitement fait appel aux anti-coagulants. Une personne jeune et active sera traitée moins longtemps qu?une personne qui sort peu de chez elle.
Pendant le traitement, une surveillance de la coagulation est nécessaire afin d?éviter les accidents hémorragiques liés au surdosage.
La chirurgie (thrombectomie veineuse) est peu utilisable, mais il existe des techniques variables afin d?éviter les récidives.
La clef de la santé reste la prévention : un lever précoce après toute chirurgie ou accouchement est préconisé, ainsi qu?une dose d?anti-agrégant plaquettaire préventive chez les post-opérés et les insuffisants cardiaques. Pour le reste, voyez avec votre médecin !


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.