Para-athlétisme/Mondiaux-2019 (Poids F33): l'argent pour Kamel Kardjena    Omari exhorte les agriculteurs à s'organiser dans des coopératives spécialisées    La loi sur les hydrocarbures porteuse de 2 messages substantiels pour les investisseurs    Lutte contre la corruption: institution du Prix de la meilleure recherche et œuvre journalistique    Réseaux sociaux: les journalistes appelés à la vigilance pour éviter le piège des fake news    Tissemsilt: marche de soutien à l'élection présidentielle du 12 décembre    Charfi: "tous les moyens techniques et humains mobilisés pour assurer le bon déroulement de la campagne électorale"    Algérie - Zambie, ce soir à 20h00 : Un match spécial pour Belkebla !    USMA : L'USMA accueillera le WAC à Tchaker !    MCA 0 - JSK 3 : Les Canaris étrillent les Mouloudéens !    Les peuples veulent se libérer du communautarisme religieux    «Il n'y aura plus de seul maître à bord»    L'ex-directeur de l'Ecole de police réhabilité    Regain de manifestations dans la capitale et le sud du pays    12 morts dans un attentat à la voiture piégée à Kaboul    Entraînement spécifique pour Slimani    Le wali de Tizi Ouzou chassé par la population à Boubhir    Deux corps de Subsahariens rejetés par la mer    2 trafiquants de psychotropes arrêtés    ...sortir ...sortir ...sortir ...    Journée de formation et de sensibilisation    Magic System et des artistes ivoiriens chantent la paix    Les poèmes de feu Othmane Loucif, «une transposition artistique de situations vécues»    Bolivie : affrontements à La Paz au premier jour de la présidente par intérim    Béjaïa : Vers une grève à l'université    Rassemblements et marches «pro-élection» perturbés à Annaba, Laghouat et Tindouf : Une précampagne sous tension    Le 10e Festival international de danse contemporaine prend fin à Alger    Destitution de Trump : Début des premières auditions    Recyclage des matériaux de construction : Défis de solidité et de durabilité    Coupe de la CAF (phase de Poules) : Le Paradou débutera contre San Pedro    «Il est possible de battre l'Algérie»    Wilaya de Bouira : Conditions de scolarité intenables    Production oléicole à Tizi Ouzou : 18,2 millions de litres d'huile attendues    Ténès: Le diabète mobilise    Institut Cervantès d'Oran: Un concours de dessins et une exposition au programme samedi    Un plan d'action pour définir les entraves    MARCHES FINANCIERS La BCE a acheté près de 3 milliards d'euros d'obligations d'entreprise en une semaine    Plus de 50.000 euros et un pistolet automatique saisis    5 morts et 2 blessés en 24 heures    Pas de changement de calendrier    Appels à l'arrêt immédiat des agressions israéliennes sur Ghaza après la mort de 18 Palestiniens    Tunisie : Rached Ghannouchi ne sera pas Premier ministre    Equipe nationale : les nouveaux prêts à relever le défi    Des morts dans des manifestations anti-Condé    L'ONM appelle à la libération de Bouragaâ    Acquittement pour 5 prévenus    Tiaret : La finale du concours de chant "Sawt El Waïd" aura lieu jeudi prochain    Trois courts-métrages à l'écran    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Cinématographie
La mémoire collective en image
Publié dans Info Soir le 25 - 12 - 2007

Panoplie n Le cinéma se révèle un véhicule de la mémoire collective et un moyen permettant de récupérer et de promouvoir le patrimoine populaire.
Ainsi, de nombreuses productions – films et documentaires – sont à relever, cette année, consistant à faire connaître l'histoire et la culture amazighes, notamment kabyle.
La dernière production en vue est Mimezrane. Réalisé par Ali Mouzaoui, le film, qui a été récemment projeté, s'est inspiré d'une légende kabyle.
C'est l'histoire d'une jeune femme, Mimezrane, qui, admirée pour sa beauté et surtout ses belles tresses, avait les yeux étrangement tristes.
Orpheline, elle a comme seul ami et confident Hennouche. Tous deux ont vécu une belle enfance, heureuse et insoucieuse.
Plus tard, et au fil des années, Mimezrane et Hennouche, devenant adulte, finissent par s'aimer.
Il se trouve que cet amour est menacé : toute petite, Mimezrane a été frappée de malédiction et condamnée à être stérile tant qu'elle ne porterait pas les deux bracelets de la fécondité. Or, l'un est enfoui dans les neiges du Djurdjura, sous la vigilance d'un terrible ogre ; l'autre est pendu au cou d'une gazelle plus rapide qu'une flèche, dans un désert lointain. Nennouche, fou amoureux de Mimezrane, décide d'aller à la quête des bijoux au risque de perdre la vue, car toute personne qui verrait les bracelets avant même de les toucher deviendrait aveugle.
D'un conte à l'autre est un autre long-métrage qui met en exergue la tradition orale et les contes kabyles comme les fameuses péripéties de M'qidèche, un malicieux petit garçon aux yeux noirs, ou encore le légendaire récit de Avava Aynouva, histoire rendue célèbre par Idir, en la reprenant en chanson.
Produites dans le cadre de la manifestation «Alger, capitale de la culture arabe», ces œuvres ont la caractéristique commune d'illustrer les traditions et les rites kabyles dans la vie quotidienne ; chargés de couleurs locales et de poésie, ces films se veulent un enseignement sur l'une des facettes de notre culture ancestrale.
Par ailleurs, Arezki, l'indigène, une fresque historique, est un long-métrage de Djamel Bendedouche. C'est «l'histoire d'une révolte indigène». C'est une saga de ce célèbre «bandit d'honneur» qui, au fil du temps, entre dans l'Histoire et devient même une légende. Le réalisateur vise à travers ce film à faire connaître ce personnage méconnu de la mémoire collective.
Syphax est un documentaire réalisé par Mokran Aït Saâda. Il raconte l'histoire d'un roi berbère, père de Massinissa. Ce film réhabilite la mémoire les grandes figures ayant marqué notre histoire.
Enfin, Ath Yeni, paroles d'argent de Arezki Metref est un autre documentaire qui raconte la vie et les traditions kabyles. Toutes ces productions filmiques viennent enrichir le paysage cinématographique et audiovisuel algérien en vue faire voir et connaître une culture, une histoire.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.