Huit blessés dans un accident sur l'autoroute est-ouest    Pour que la date du 20 avril 1980 ne soit plus exploitée    Charaf Eddine Amara, nouveau président de la FAF    FAF : le candidat unique, Charaf-Eddine Amara, fixe ses priorités    Le Président Tebboune exhorte les jeunes à tracer leur voie vers la réussite par le travail, le savoir et la rigueur morale    Algérie Poste appelle les travailleurs grévistes à « rejoindre immédiatement » leurs postes    Algérie Poste : La direction menace les grévistes de licenciement    Coronavirus: 167 nouveaux cas, 119 guérisons et 3 décès    Covid-19: la pandémie a fait 2.974.651 morts dans le monde    Le NMLWS condamne la décision de l'ouverture d'un bureau de LREM à Dakhla occupée    L'AIE relève ses prévisions de la demande    «La croissance économique n'atteindra pas les 4,5% prévus»    Le procès de six hirakistes reporté au 19 mai    Le Kenya désavoue l'ambassadeur marocain à Nairobi    Le RAJ appelle à une conférence nationale    Amandine mon amour    Ces partis à candidats «extra-muros»    Sommet à Sétif, virée à l'Est pour le CRB et le MCA    CA Bordj Bou Arréridj-MC Oran pour commencer    Flick va-t-il claquer la porte ?    Noureddine Tounsi risque un an de prison ferme    Crise du lait en sachet, les rationnements ne suffisent plus    Tension persistante dans l'éducation    Six éléments de soutien aux groupes terroristes arrêtés    Près de 28 000 familles nécessiteuses recensées    Saisie de 155 kg de viande de volaille impropre à la consommation    "la réforme de la Sécurité sociale est plus que délicate"    Ahmed Rachedi nommé conseiller chargé de la culture et de l'audiovisuel    Cérémonie des Oscars : des stars en chair et en os, pas sur Zoom    Dans les coulisses de la saison 2 du phénomène "Timoucha"    Des experts de l'ONU appellent à arrêter la colonisation et protéger le peuple palestinien    L'Algérie condamne l'assassinat de Sidi Brahim Ould Sidati    Boumerdès : Engouement au marché du Ramadhan    Bouira: Un piéton fauché par un camion    Faut-il recréer le monde sans nous ?    Nomination des chefs de sûreté    Les premiers signaux d'un emballement social    Les suggestions des opérateurs    Washington prépare à l'Otan le retrait concerté d'Afghanistan    Au Sahel, «il n'y a aucune solution sans Barkhane»    Pochettino fair-play avec le Bayern    Une offre sur la table pour Agüero    Al Menfi ferait «tous les efforts possibles» pour le départ des forces étrangères    Est-ce une nouvelle crise ?    Des partis à la recherche de candidats    La leçon d'une vie    «L'Etat n'abandonnera jamais le cinéma»    Lancement de la plateforme numérique «lawhati.dz»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Oran / Agriculture
Nouvel essor pour le secteur
Publié dans Info Soir le 11 - 10 - 2008

Aide n Plusieurs dizaines d'agriculteurs de la wilaya ont bénéficié de certains avantages sous forme d'aides financières. Résultat : de nombreuxs emplois créés et de nouvelles terres agricoles remises en valeur.
Le programme de mise en valeur agricole par la concession, touchant 11 périmètres à travers huit communes de la wilaya d'Oran, a permis de générer quelque 3 658 postes d'emplois permanents, apprend-on du responsable régional de la générale des concessions agricoles (GCA). Selon ce responsable, 10 000 hectares de la superficie sur les 10 800 prévus dans ce programme, soit un taux de 93 %, ont été mis en valeur par 805 bénéficiaires retenus par la commission spécialisée sur 1 080 candidats.
Les agriculteurs activant au niveau des périmètres de Tafraoui, Chouacha et Aïn el-Beïda ont été retenus et ont bénéficié du programme de mise en valeur agricole par la concession. À noter que les périmètres choisis par ce programme se situent dans les zones de Tafraoui, Oued Tlélat, Sidi Ghanem, Bakhtaoui, Chouacha, Aïn El-Beïda, Mrah, Benzina, Cap Blanc, Aïn El-Kerma et Sidi Hamadi.
Ces zones, autrefois non fertiles, sont devenues cultivables grâce aux travaux de fertilisation du sol, l'ouverture des pistes, la correction torrentielle et la réalisation de six forages à Tafraoui et Oued Tlélat. Dans le cadre du programme lancé en 1998 à travers ces périmètres, 5 600 ha d'arbres fruitiers ont été plantés à ce jour, soit 50% des objectifs assignés, a rappelé le responsable du GCA. Par ailleurs, 680 millions de dinars ont été consommés pour des travaux de plantation et de mise en valeur agricole. Cet important programme a nécessité une enveloppe budgétaire de l'ordre de 1,006 milliard de dinars, soit 70% de son coût global estimé à 1,43 milliard de dinars, sachant que le reste du montant est supporté par les bénéficiaires.
Le même programme inscrit entre 1998 et 2000, a relevé que 70% des terres appartenant au secteur public sous forme d'exploitations agricoles collectives ou individuelles (EAC-EAI) n'ont pas été concédés, alors qu'elles ont fait l'objet de travaux de mise en valeur, a souligné le même responsable, tout en indiquant qu'il est difficile de faire pression sur les agriculteurs pour concrétiser ce programme sur leurs terres, étant donné qu'ils disposent de documents légaux. Ces agriculteurs qui ont accepté au départ le cahier des charges leur permettant d'intégrer dans ce programme visant à améliorer leurs conditions de vie, se sont ensuite rétractés et ont refusé de reconvertir leurs activités reposant essentiellement sur la céréaliculture et l'élevage, surtout dans les zones de Tafraoui, Oued Tlélat et Sidi Ghanem, soit une superficie de 8 000 ha, selon les informations recueillies auprès de la générale des concessions agricoles.
La direction régionale de la GCA a souligné enfin que 30% des terres, soit huit périmètres, dont les occupants ont souscrit au programme.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.