Barça : Iniesta cite les trois joueurs clés pour remporter le Clasico    Le Hirak maintient la pression    Acquittement pour 32 activistes    Nouvelles révélations du parquet d'Alger    L'option du rationnement écartée ?    1 600 plaintes déposées en 10 ans    Pas de retour à la retraite proportionnelle «pour le moment»    Instauration de taux de redevance réduits    Nouveau rendez-vous manqué    Pour qui sonne le glas ?    Décès du prince Philip    Duel entre gauche et droite pour le second tour    Chengriha réclame la décontamination des sites    Regroupement en tête    Charef Eddine Amara, candidat unique    Le devoir de réagir    Le Chabab en quarts    Halilhodzic n'aime pas les journalistes    Djabou, le retour    Une femme arrêtée à Tiaret    Du tabac à chiquer saisi par les douanes    Démantèlement d'un réseau de dealers et saisie de plus de 2 kg de kif traité    Le film Their Algeria de Lina Soualem en compétition au 11e Festival du film arabe de Malmö    Hommage à l'insurgé de la Soummam    Adel Djassas décroche le prix Mohamed-Khadda    Plus de 300 toiles exposées    .sortir ...sortir ...sortir ...    Assemblée élective de la Fédération algérienne de football : Belmadi réaffirme sa "neutralité"    Opéra d'Alger : Ouverture des inscriptions aux ateliers de danses et de musique    Les walis soumis à une évaluation périodique    Statut de la magistrature et composition du CSM: Deux Comités de révision des lois installés    LA MAUVAISE SACRALISATION DE L'ADMINISTRATION    Un organisme marin toxique et mortel: Présence de la méduse «la galère portugaise» sur les côtes oranaises    Tlemcen: Plaidoyer pour une «communauté d'entrepreneurs»    Allégations d'agression sexuelle sur un mineur: De graves accusations contre six individus     Le Palais des expositions en fête    «Elles sont profondes et particulières»    Grave escalade à nos frontières    «Le pire des cauchemars» dans les hôpitaux de Manille    Les marchés flambent    8700 logements sociaux distribués    Il est reprogrammé pour octobre prochain!    Visions abstraites du monde    L'APLS poursuit ses attaques contre les forces d'occupation marocaines    Alimenter la mémoire collective pour empêcher sa paralysie !    Pourquoi voulait-on piéger Hanoune ?    La note de Ouadjaout    La thyroïde, apprendre à la connaître    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Crasc publiera une anthologie des auteurs algériens contemporains
Journée d'étude sur la corporalité dans l'écriture romanesque à Oran
Publié dans La Tribune le 04 - 02 - 2014

Un ouvrage anthologique dédié aux auteurs algériens contemporains verra prochainement le jour aux éditions du Centre national de recherche en anthropologie sociale et culturelle (Crasc), a annoncé Fawzia Bendjelid, à l'APS. Lundi dernier, lors d'une journée d'étude sur l'écriture romanesque, tenue à Oran, les intervenants se sont appliqués à répondre à la question centrale : «Quelles sont les différentes représentations du corps
dans le roman algérien contemporain ?».
Fawzia Bendjelid, co-auteur de l'anthologie à paraître et initiatrice de la rencontre consacrée au roman contemporain algérien d'expression francophone expliquera que «cette publication a pour objectif de présenter les écrivains et leurs œuvres tout en affinant l'analyse des techniques d'écriture». «Le but essentiel ciblé à travers cette initiative est de mettre à la disposition des étudiants et jeunes chercheurs des outils à même de leur permettre de mieux comprendre l'évolution de la littérature algérienne depuis 1990 à nos jours», précisera-t-elle ajoutant que «le choix des auteurs d'expression francophone est motivé quant à lui par la nécessité d'apporter un regard national sur le contenu des œuvres produites dans cette langue et qui ont fort souvent été lues et interprétées par un regard extérieur».
Pour rappel, la journée d'étude sur le roman contemporain algérien a été organisée par l'Unité de recherche sur la culture, la communication, les langues, les littératures et les arts (Ucclla), relevant du Crasc, basée à Oran. Près d'une dizaine de professeurs universitaires ont pris part à cette manifestation scientifique intervenant dans le cadre d'un projet de recherche porté par l'Ucclla, intitulé «Réception critique du roman contemporain algérien». Les communications ont été axées sur la corporéité, thème central de la rencontre qui a notamment mis en évidence l'originalité du style littéraire algérien et son adéquation avec la réalité sociale. A ce sujet le co-auteur de l'anthologie dédiée à la littérature contemporaine a souligné que «le produit littéraire algérien est en adéquation avec la réalité sociale», observant que «l'Algérie avec ses attentes et ses ambitions sont omniprésents dans les écrits, même s'il ne s'agit que de représentations imaginées par les auteurs». Les organisateurs soulignent également à propos de la thématique du corps dans la littérature algérienne que «pour pallier cette absence de l'écriture du corps dans le texte romanesque et combler cette béance thématique, certains auteurs ont carrément choisi de faire dans la violence et la provocation».
Cette journée d'étude donne le ton à un cycle de manifestations scientifiques dédiées à des thèmes spécifiques à la production littéraire, a fait savoir
Mme Bendjelid, annonçant que la prochaine sera consacrée au «personnage marginal dans le roman contemporain».
Un colloque national sur l'histoire de la littérature algérienne est aussi prévu au niveau de l'Ucclla qui est entrée en fonction en 2013 avec deux divisions de recherche : «Production imaginaire et pratiques culturelles» et «Représentations symboliques et pratiques langagières.» Il est à noter que parmi l'une des recommandations principales de cette journée d'études est celle de «la promotion de la lecture dans les milieux scolaires et universitaires figure majeures émises par les participants à cette rencontre qui ont dans ce sens préconisé la mise en œuvre d'une enquête de terrain à l'effet de redonner le goût et le plaisir de lire».
S. B./APS


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.