Tourisme: Air Algérie appelée à accompagner les efforts de développement du secteur    La décision de la Cour africaine est une attestation du statut juridique du conflit    Hand/CAN 2022 (dames): "Ce sera difficile mais jouable"    Lancement officiel du réseau parlementaire sur le climat et l'environnement    Mémoire nationale: élaborer un guide académique pour l'enseignement de l'histoire    Sommet arabe: un tournant qualitatif dans l'action arabe commune en faveur de la cause palestinienne    Handball: décès de l'ancien international algérien Ahmed Hadj Ali    Foot (match amical) : Algérie A' - Soudan à huis clos    Le nouveau stade de Tizi-Ouzou sera livré dans les délais    Grippe saisonnière: réception de 2,5 millions de doses de vaccin    L'Armée sahraouie bombarde des retranchements des forces d'occupation marocaines dans plusieurs secteurs    Festival national du Malouf de Constantine : un spectacle des plus élégants à la troisième soirée    Le Premier ministre inaugure la 21ème édition du SITEV    Alcool frelaté: 19 morts dans le nord du Maroc    Sonatrach: Priorité à l'exploration    Une centaine de supporters blessés    Algérie A'- Soudan aujourd'hui à 20h00: Maintenir la dynamique des résultats    Ligue 1: Deux duels attrayants    Tiaret: L'usine de plaques PVC entre en production    De la dualité désordre-ordre humain à la guerre Ukraine-Russie    Huit agences de voyages agréées pour la Omra 1444: 21 millions de cts au minimum pour une «Omra simple»    Préservation des îles Habibas: Lancement de l'atelier chargé de l'élaboration du schéma directeur    Les chantiers de la santé : éviter de se perdre    Tlemcen: Les nouveautés de la codification des marchandises    A quand une rencontre Président-Maires ?    LA VIE... ET LE RESTE    «Nos entreprises sont prêtes à investir en Algérie»    Une aubaine pour les cimentiers    Des «lignes rouges» tracées    Les autorités pro russes revendiquent la victoire    Un géant qui voit grand    60 Cantines scolaires à l'arrêt    Ce qu'en attendent les syndicats    Trois ateliers illégaux démantelés    Tensions accrues au Sahel    Du bon et du moins bon    Maguire, c'est désastreux    Festival algérien des arts et de la culture «Dz Fest»    Le Japon invité d'honneur    Saint Augustin de retour à Souk Ahras    Le Président Tebboune reçoit l'ambassadeur du Ghana    APN: Réunion de coordination sous la présidence de Boughali    Festival national du Malouf de Constantine : une ambiance apaisante lors de la 2ème soirée    Conseil de sécurité de l'ONU: La Ligue arabe, l'UA et l'OCI soutiennent l'Algérie    Une commission et des Interrogations    Le wali, homme-orchestre    Le FFS fêtera jeudi ses 59 ans    Un coup de piston et...    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'Algérie présente au Dak'Art avec sa «nouvelle scène artistique»
11e Biennale de l'Art Africain contemporain au Sénégal
Publié dans La Tribune le 08 - 05 - 2014

Dans le cadre du plus important rendez-vous dédié à l'art contemporain sur le continent africain, la Biennale de l'Art Africain contemporain, Dak'Art, dont la 11e édition se déroulera du 9 mai au 8 juin 2014 prochain au Sénégal, une quinzaine d'artistes algériens y participeront à l'exposition intitulée «La nouvelle scène artistique algérienne», chapeautée par l'Agence algérienne pour le rayonnement culturel (Aarc) sous l'égide du ministère de la Culture, en
partenariat avec l'ambassade d'Algérie à Dakar.
Lors de cette exposition, dont le vernissage est prévu au niveau du pavillon algérien, Place du souvenir à Dakar, le 12 mai prochain à 18h, les visiteurs de la Biennale pourront découvrir et apprécier l'effervescence de la création de l'art contemporain en Algérie à travers les œuvres des talentueux Walid Aïdoud, Hichem Belhamiti, Maya Ben Chikh El Fegoun, Adel Bentounsi, Zineddine Bessaï, Walid Bouchouchi, Fatima Chafaa, Mehdi Djelil, Nabila Kalache, Rafik Khacheba, Youcef Krache, Mourad Krinah, Fella Tamzali-Tahari, Meriem Touimer et Sofiane Zouggar. Les organisateurs annoncent que le vernissage de cette manifestation sera marqué par le concert du groupe algérien Djmawi Africa. Dans un communiqué, l'Aarc souligne que dans la continuité de sa mission de promotion culturelle, l'agence tend à promouvoir l'art algérien à travers les différentes disciplines des arts plastiques et des arts visuels. L'agence accompagne quinze artistes de la scène émergeante locale, qui, pour la plupart d'entre eux, ont déjà une expérience assez notable en Algérie et à l'étranger. Ainsi, cette exposition se veut «une vitrine des formes et des démarches pratiquées par une génération qui pose un regard critique sur sa propre société, tout en observant avec avidité ce qui se passe au-delà de ses frontières». Il est à noter que l'exposition internationale d'artistes africains et de la diaspora africaine est l'événement majeur de la Biennale. La sélection est confiée aux commissaires du Dak'Art 2014, en l'occurrence la Camerounaise Elise Atangana, l'Algérien Abdelkader Damani et le Nigérian Smooth Ugochukwu Nzewi.
Pour l'édition 2014, l'exposition internationale compte plus de soixante artistes, dont les artistes algériens Kader Attia, Fayçal Baghriche, Halida Boughriet, Mohamed Bourouissa, Amina Menia, Slimane Raïs, Massinissa Selmani, Yacine Aït Kaci et Kamel Yahiaoui.
C'est l'unique manifestation d'envergure sur le continent à consacrer exclusivement sa sélection aux artistes vivants en et hors d'Afrique.
La Biennale continue ainsi sa mission de valorisation de la création de nouveaux modèles dans le domaine des arts, la confirmation ou la révélation des talents aussi bien dans le monde des arts plastiques que dans ceux du design et des arts numériques. Les principaux objectifs de la Biennale de Dak'Art est l'élargissement des panoplies de possibilités de promotion pour les artistes africains, très souvent faiblement représentés dans les grands événements artistiques internationaux, mais aussi, pour le continent africain, l'opportunité d'élaborer son propre discours esthète et de «participer à la conceptualisation d'instruments théoriques d'analyse et d'appréciation de propositions artistiques». La Biennale de Dak'Art s'inscrit également dans la logique de susciter de nouvelles approches dans la définition et la conceptualisation des arts contemporains en Afrique, de révéler auprès d'un large public venu des quatre coins du monde, une Afrique qui crée et innove. S. B.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.