Tebboune présente ses condoléances    Le patron du groupe Ennahar Anis Rahmani condamné à 10 ans de prison ferme    Déclaration de politique générale du Gouvernement: renforcer les capacités du système national de défense    Engagement à appliquer les directives du Président afin de mettre les collectivités locales au service du citoyen    Arkab participe à Vienne à la 66éme Conférence générale de l'AIEA    Sahara occidental : le Front Polisario salue la position "de principe et historique" du Mozambique    L'Algérie soutient la candidature de la Palestine pour devenir le 194ème Etat membre de l'ONU    Il y a 60 ans était proclamée la République algérienne    Real : Valverde a dit non au PSG    Pour Dani Alves, Ronaldo ne peut pas atteindre Messi    Lancement du 6e Recensement général de la population et de l'habitat    L'Algérie apporte son soutien    Lamamra s'entretient avec son homologue chinois    Pluies orageuses et chutes de grêle sur plusieurs wilayas à partir de ce dimanche    Rencontre gouvernement-walis: la mission des collectivités locales pour redynamiser l'investissement au centre des travaux du 2e atelier    Algérie-Mauritanie: Signature d'un protocole dans le domaine de la pêche et de l'économie maritime    Gouvernement-walis: Les nouvelles instructions de Tebboune    Equipe nationale: Des Verts à deux visages    Lettre dans un ballon !    Ligue 2 amateur: C'est reparti pour un long exercice    Un mois et demi après la visite de Macron: La Première ministre française attendue les 8 et 9 octobre à Alger    Les mirages du sucre et du lait    Affiner les indicateurs sociaux et économiques: Le recensement général débute aujourd'hui    Naufrage au large de la Syrie : le bilan grimpe à 90 morts    Contradictions ?    À l'épreuve du terrain    La tuile pour Maignan    Inculquer aux jeunes les valeurs de l'olympisme    Boudina termine 7e    Cuba élu à la présidence du Groupe des 77 et de la Chine en 2023    L'Algérie à pas sûrs...    Cette Dame force l'admiration    Ce que dira Benabderrahmane à l'APN    Quatre dealers arrêtés    21 cadres municipaux sous enquête    Le juteux marché des enseignants    219 Commissions rogatoires émises    La moudjahida Zineb El Mili n'est plus    Les massacres du 17 octobre 1961 en débat    Tentation et faux-semblant    Ain Defla: la pièce théâtrale "Hna ou Lhih" au festival de Mostaganem    CNAL: le projet de loi sur le statut de l'artiste "prêt en 2023"    Tizi-Ouzou/Elections communales: l'amélioration du cadre de vie, une priorité pour "Tasqamut N'Ussirem"    Saisie de quantités importantes de cigarettes dans les wilayas d'El Oued et d'Illizi    Corruption: 10 ans de prison requis contre l'ex-wali de Skikda Fouzi Belhacine    «Gros» mots : les contre-chocs    Kamel Aoun n'est plus    Gestion des collectivités locales : va-t-on vers de nouveaux réflexes ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Nouvelles structures et maintien des mesures de solidarité dans l'édu
Alors qu'une avancée de la recherche scientifique a été relevée
Publié dans La Tribune le 26 - 05 - 2015

Réhabilitation des établissements scolaires souffrant de dégradations et reconduction des mesures de solidarité envers les élèves issus de familles nécessiteuses, des décisions concernant le secteur de l'éducation nationale prises par le président de la République Abdelaziz Bouteflika lors d'une réunion du Conseil des ministres tenue dimanche dernier. Une des mesures les plus importantes décidées par le président de la République dans le secteur de l'éducation nationale est certainement la reconduction durant la prochaine année scolaire, de l'ensemble des mesures de solidarité nationale déjà appliquées les années précédentes au profit des élèves issus de familles démunies. De nombreux points ont également été retenus lors de ce conseil durant lequel le chef de l'Etat a chargé le gouvernement de consacrer une enveloppe budgétaire supplémentaire pour la restauration des établissements atteints de délabrement. Une manne financière qui ne devrait pas manquer de remettre en règle les infrastructures scolaires dont la vétusté et le manque d'entretien touchent aussi bien les salles de classe que les équipements, pour peu que la gestion de ce budget soit efficiente. Celles-ci (les infrastructures) seront renforcées par l'édification de nouveaux établissements, selon la ministre du secteur qui a annoncé un programme de réalisation de nouvelles infrastructures, citant la construction de 562 écoles,
231 CEM et 276 lycées, ainsi que 156 cantines scolaires, 108 demi pensions et
23 internats. De nouvelles réalisations qui devront avoir pour effet, si elles sont menées de façon réfléchie (notamment en ce qui concerne la répartition territoriale), un allègement des classes tant réclamé par les élèves et leurs parents qui se plaignent d'une surcharge aux retombées négatives. D'autant plus que la prochaine rentrée scolaire verra les différents paliers de l'éducation nationale accueillir plus de 8,5 millions d'élèves, soit près de 150 000 élèves en plus par rapport à l'effectif actuel, comme cela a été annoncé par le Conseil des ministres qui a entendu et débattu une communication de la ministre de l'Education nationale relative aux préparatifs de la prochaine rentrée. La réception de nouvelles structures scolaires, que l'Etat veille à garantir a souligné la ministre de l'Education nationale, aura un impact positif sur les conditions de scolarité. Cela conduira, selon la tutelle, à l'amélioration du taux d'occupation des salles de cours, surtout dans le cycle primaire, pour passer de 32 à 29 élèves par classe, et au niveau des cycles moyen et secondaire, de 32 à 30 élèves par classe. Le secteur prévoit aussi le recrutement de 19 000 nouveaux agents, dont plus de 10 000 destinés à l'encadrement pédagogique. Le volet lié à la santé scolaire a également bénéficié de l'intérêt du chef de l'Etat durant cette réunion du Conseil des ministres. De nouvelles unités de dépistage et de suivi (UDS) seront
réalisées en prévision de la prochaine rentrée scolaire avec l'objectif d'assurer un taux de couverture de 84,76%, comme il a été décidé d'intensifier les campagnes de sensibilisation et de prévention et de généralisation les clubs de santé dans tous les établissements scolaires.
Un autre aspect qui a figuré à l'ordre du jour, toujours en ce qui concerne le secteur de l'éducation, celui des manuels scolaires dont il a été souligné que prés de 4 millions d'élèves en bénéficieront à titre gratuit, alors que la prime de scolarité profitera dans le même cadre à 36% des effectifs scolaires. Il a été fait mention également de la rationalisation des horaires scolaires pour répartir l'année scolaire sur 32 semaines de cours, ainsi que l'amélioration de la réforme du système d'éducation initiée en 2003 à travers l'adoption d'une série de mesures. La transition se fait systématiquement avec le secteur de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique où il ressort de la communication du ministre en charge de ce secteur, au sujet de la préparation de la prochaine rentrée universitaire, que l'année pédagogique 2015-2016 verra les établissements de l'enseignement supérieur accueillir 1,5 million d'étudiants, soit une hausse de 200 000 par rapport à l'année en cours. Cela se fera à travers 49 universités dont celle de la formation continue, 10 centres universitaires, 20 écoles nationales supérieures, et 7 écoles normales supérieures, soit 98 établissements répartis à travers l'ensemble des wilayas du pays. La progression en nombre d'étudiants universitaires et d'enseignants chercheurs a retenu l'attention, tout comme l'ouverture de plusieurs centres de recherche, la mise en place de multiples agences et établissements publics de recherche scientifique, l'adoption de nombreux programmes nationaux de recherche et l'adoption d'un nouveau statut du chercheur. Ceci a été réalisé grâce à la mobilisation par l'Etat, pour la recherche scientifique, de 25 milliards de dinars annuellement.
R. M.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.