Clôture des travaux de la 8e session de la Grande commission mixte algéro-égyptienne    Migrants tués par la police marocaine : le chanteur nigérian Seun Kuti annule un concert au Maroc    Boughali propose la création d'un mécanisme diplomatique préventif de soutien à la sécurité internationale    Mostaganem: le moudjahid Djelloul Benderdouche n'est plus    Le Président Tebboune reçoit la PDG de la compagnie américaine "Occidental Petroleum Corporation"    Goudjil appelle les Algériens à resserrer les rangs et à adhérer à l'initiative du Président de la République    PAP: Abdelmadjid Azzedine élu président du Groupe géopolitique de l'Afrique du Nord    JM/handball/ dames Gr.B : le point après la 1re journée    JM/ Tennis de table: Bouloussa éliminé en quart après un parcours honorable    Pétrole: l'Algérie augmentera sa production de pétrole de 16.000 b/j en août    Infirmières agressées à Beni Messous: le suspect placé en détention provisoire    La mission de l'ONU au Mali prolongée d'un an    Sonelgaz: l'exportation de l'électricité s'effectue quotidiennement    JM: tableau des médailles    Grâce au nouveau gisement de gaz: L'Algérie pourra honorer ses nouveaux engagements d'exportation    L'ennemi n'est-il plus le même ?    L'enjeu des Jeux    L'art subtil du mensonge face aux enjeux de vérité: De la stratégie de l'araignée à la politique de l'autruche (1ère partie)    Affaires religieuses: l'Aïd El Adha célébré le samedi 9 juillet    En attendant des solutions adaptées: 600.000 élèves quittent les établissements scolaires chaque année    22 carrières enveniment le quotidien des habitants de Sidi Ben Yebka: Des élus locaux réclament un changement de l'itinéraire des camions    Cinq personnes arrêtées: Démolition de constructions illicites à Haï Ellouz    L'AUBAINE DU GAZ    L'Algérie pouvait-elle mieux faire ?    Sidi Bel-Abbès: Le Festival international de danse populaire de retour    Les noms de lieux : grands témoins d'une culture plurilingue    Galtier s'est mis à dos le vestiaire niçois    JM : ouverture de journées du théâtre méditerranéen    Darradji va coûter cher au club    Fin d'aventure pour les Algériens    Les contractuels maintiennent la pression    Guterres appelle à des efforts pour désamorcer les tensions    Au moins 22 terroristes neutralisés dans le sud-ouest    Les Parlements rivaux tentent l'alibi    Alger rebat les cartes    La grande vadrouille    Ooredoo au chevet des démunis    À qui profitera l'Aïd?    «Les guerres hybrides ont aboli les frontières»    Comment reconstituer le front intérieur    Les vertus de la communication interactive    Une autre victoire pour l'Algérie    Kessié en salle d'attente    Adam et les amours contrariés    Voyage à travers l'histoire des monnaies anciennes    L'Algérie à l'écran    Justice: Ould Abbes et Barkat condamnés à 6 et 4 ans de prison    «Rachad», ses sources de financement et le «MAK»: Le grand déballage de Benhalima se poursuit    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Syrie : escalade sur fond de manœuvres stratégiques
Avion syrien abattu par les américains, tirs de missiles iraniens
Publié dans La Tribune le 21 - 06 - 2017

En tirant des missiles en Syrie, l'Iran a voulu «punir les terroristes» du groupe Daech, mais aussi envoyer un message à d'autres acteurs du conflit. Pour la première fois en 30 ans l'Iran a lancé six missiles en territoire étranger
L'Iran a lancé six missiles visant le groupe Daech en territoire syrien. C'est la première fois en 30 ans que l'Iran a lancé des missiles en territoire étranger. Objectif visé : des bases terroristes de Daech à Deir Ezzor, dans l'est de la Syrie. Une action menée en représailles aux attentats perpétrés le 7 juin contre le Parlement et le mausolée de l'imam Khomeiny à Téhéran, qui avaient fait 17 morts. Il s'agissait des premières attaques revendiquées par Daech en Iran. «Les frappes de missiles ne sont qu'une petite partie de la capacité punitive de l'Iran contre les terroristes et contre ses ennemis», a déclaré le général Ramezan Sharif, porte-parole des Gardiens de la révolution. «Les soutiens internationaux et régionaux des terroristes doivent comprendre cette mise en garde», a-t-il ajouté. Selon le président de la Commission des Affaires étrangères du Parlement iranien, l'Iran est «entré dans une nouvelle phase de la lutte contre le terrorisme». Jusqu'à dimanche, a-t-il rappelé, «on envoyait seulement des conseillers militaires sur place avec l'accord des gouvernements irakien et syrien». Mais les tirs de missiles, en coordination avec Damas, montrent «que nous sommes capables de frapper directement les terroristes à plusieurs centaines de kilomètres de distance», a-t-il ajouté. L'Iran envoie depuis des années des conseillers militaires pour lutter contre les extrémistes aux côtés des forces gouvernementales syriennes et irakiennes. Plus de 2 100 de ces conseillers et volontaires ont été tués dans ces deux pays, selon Téhéran. Les tirs de missiles en Syrie, sont aussi un «message à l'Arabie saoudite», estiment d'autres observateurs. L'Arabie saoudite est également avertie quelques jours après des tirs sur des chalutiers iraniens dans le Golfe, accusés par Riyad d'être entrés dans ses eaux territoriales. Un pêcheur iranien a été tué. D'un autre coté, l'armée américaine a abattu un avion syrien à proximité de Raqqa. L'avion syrien visait des positions de Daech. En réaction la Russie a émis un avertissement selon lequel tous les avions de la coalition volant à l'ouest de l'Euphrate seront désormais «considérés comme des cibles» par la défense anti-aérienne et l'aviation russes. Moscou accuse Washington de n'avoir pas «prévenu» l'armée russe qu'elle allait abattre l'avion de son allié syrien. Après cet incident l'Australie s'est retirée de la coalition. Moscou ayant décidé de suspendre le canal de prévention d'incidents aériens avec les Américains. La course de vitesse engagée entre les deux blocs et l'évolution rapide du champ de bataille syrien augure d'une transformation sérieuse sur le terrain.
R. I.
. B.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.