Bedoui condamné à 10 ans de prison ferme    Aubin sous le charme de la police algérienne    Saïda Neghza livre sa thérapie    Un professionnel explique    Les facettes du marché auto    La Chine en deuil après la mort de l'ex-président Jiang Zemin    Huitième tentative ratée pour élire le chef de l'Etat    Un parti dénonce des agressions marocaines «délibérées»    Six pieds sous terre    Place à l'Espagne    Annaba se mobilise pour sa réussite    Le Paris-Djanet et la station de Baraki    Les salines de Feraoun revivent    La loi de l'omerta    «le Vieux Renard» de la Wilaya III    Les historiens au chevet de la «Mémoire»    «Chajarat el maouz» remporte le prix «Keltoum»    Ligue 2: l'ES Mostaganem confirme, l'ES Ben Aknoun nouveau dauphin    L'Algérie abritera la prochaine réunion du réseau parlementaire international de soutien au Sahara occidental    Lamamra tient des rencontres bilatérales en marge de sa participation au Forum ROME-MED    Constantine: saisie de près 8 kg de kif traité et arrestation de 4 personnes    Coronavirus: 4 nouveaux cas et aucun décès    Mondial 2022: la Corée du Sud rejoint le Portugal en 8es de finale, l'Uruguay éliminé    Sahara occidental: la persistance du conflit, une préoccupation majeure pour les citoyens du monde    Le Raï, du berceau rural au patrimoine de l'humanité    32 chercheurs algériens honorés pour leurs contributions scientifiques    Algérie Télécom et Djezzy signent une "convention de partenariat"    Energie et mines : Arkab préside une réunion sur l'adoption par Sonatrach de la norme "ISO 37001"    APN: présentation d'un exposé sur les missions d'information dans les wilayas d'Adrar, In Salah et Bordj Badji Mokhtar    Rendez-vous du théâtre professionnel à Ain El Beida/Oum El Bouaghi : bon accueil du public au spectacle d'ouverture    Opéra d'Alger: retrouvailles festives avec "Lemma Becharia"    L'APS célèbre le 61e anniversaire de sa création    Tribunal de Dar El Beida: les terroristes Zitout, Aboud et Boukhors condamnés à 20 ans de prison ferme    Tribunal de Sidi M'hamed : 12 ans de prison ferme contre Ouyahia et 10 ans de prison ferme contre Sellal et Bedoui    Interdiction de fumer dans les lieux publics: Les textes d'application font défaut    Un recul réconfortant    En perspective de la distribution de 5.300 logements ce mois de décembre: Des instructions pour accélérer l'affichage des listes des bénéficiaires    Ligue 2 (8e journée): Des chocs à la pelle    La fin de l'Etat jacobin ?    Sûreté de wilaya: 129 officiers de police prêtent serment    Coopération: Tebboune en Russie avant la fin de l'année    Le badge de l'Emir du Qatar    Ligue 1 (12e journée): Le CRB détrône le CSC, naufrages du MCO et de l'USMK    ALGERIE (NS) UNDERGROUND !    «Nous combattons les idées toxiques»    Entre le Maroc et la France, le grand désamour    Quel avenir pour l'Europe ?    Pourquoi s'auto-dénigrer ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Faire de l'histoire le point d'appui d'un nouvel élan pour le partenariat
Message d'Emmanuel Macron à Abdelaziz Bouteflika
Publié dans La Tribune le 05 - 08 - 2017

En réponse au message que le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, lui a envoyé à l'occasion de la fête nationale de la France, le 14 juillet dernier, le chef de l'Etat français, Emmanuel Macron, a adressé une missive à M. Bouteflika dans laquelle, il rend hommage à son action pour le rapprochement des deux pays et l'affermissement de leurs liens, après l'avoir chaleureusement remercié pour son message.
En réponse au message que le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, lui a envoyé à l'occasion de la fête nationale de la France, le 14 juillet dernier, le chef de l'Etat français, Emmanuel Macron, a adressé une missive à M. Bouteflika dans laquelle, il rend hommage à son action pour le rapprochement des deux pays et l'affermissement de leurs liens, après l'avoir chaleureusement remercié pour son message.
«Je vous remercie pour votre courrier à l'occasion de la fête nationale du 14 juillet et je saisis cette occasion pour vous transmettre, au nom de la France et en mon nom personnel, un message chaleureux d'amitié et de respect», écrit le Président français dans l'entame de son adresse. «Je salue votre vision et votre engagement décisif dans le développement du partenariat d'exception qui unit la France et l'Algérie. Votre impulsion dans la refondation engagée en 2012 avec mon prédécesseur a permis des avancées spectaculaires dans tous les domaines. Jamais dans l'histoire les liens entre nos deux pays n'ont atteint un tel niveau d'excellence et de densité», ajoute le Président français à propos des relations algéro-françaises que MM. Bouteflika et Hollande avaient entrepris d'élever au rang de partenariat d'exception. M. Macron affiche sa volonté et son souhait de renforcer cette dynamique avec le Chef de l'Etat dans la perspective de donner aux relations bilatérales «une dimension supplémentaire».
Le Président français n'exclut pas la question mémorielle, ou plutôt le passif historique, qui sous-tend tous les rapports algéro-français, du travail qu'il entend mener de concert avec M. Bouteflika pour faire aboutir la dynamique économique enclenchée. «Ce travail a commencé dès le lendemain de mon élection. Il consiste à assumer notre mémoire commune dans sa vérité et son intégrité. Vous connaissez mes convictions et ma détermination à assumer cet héritage partagé dans un esprit de lucidité et d'apaisement», écrit le Président français. «Il nous faut faire de ce regard sur notre passé le point d'appui d'un nouvel élan vers l'avenir pour notre partenariat bilatéral. Plus que jamais, celui-ci doit se construire sur des projets concrets, structurants et mutuellement bénéfiques.
M. Macron n'omet pas d'intégrer la dimension régionale, voire mondiale, dans ce partenariat d'exception qui «doit aussi se construire sur la scène internationale alors que nos deux pays sont en première ligne face à la menace terroriste et à l'instabilité régionale notamment au Sahel et en Libye», ajoutera-t-il. Le Chef de l'Etat français a entamé sa présidence avec l'engagement à l'échelle européenne et l'action à l'internationale (renforcement du duo Paris-Berlin, invitation du président américain, Donald Trump, implication active dans le dossier libyen…), en misant sur le renforcement des partenariats existants (l'Allemagne) ou la relance de ceux qui étaient en perte de terrain (les Etats-Unis). Pour l'Algérie, qui s'inscrit dans le premier groupe, M. Macron veut s'investir dans la capitalisation de ce qui a été réalisé et la concrétisation de tout ce qui a été mis en chantier. «Beaucoup de travail a déjà été effectué, et les prochains mois seront marqués par une série de rendez-vous majeurs qui permettront de préparer le projet de grande visite officielle que je serais très heureux et honoré d'effectuer en Algérie, au moment qui vous conviendra», écrit-il en conclusion.
H. G.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.