L'ICÔNE AUX DEUX COMBATS    DES ENTREPRISES AU CHEVET DES HÔPITAUX    Alger et l'équation africaine    "Le Monde" apporte de nouveaux éléments confirmant l'implication du Maroc    La course au titre s'intensifie    Une autre journée riche en échec !    Messaoudi creuse l'écart en tête    Les médecins et les infirmiers à la retraite appelés en renfort    L'urgence de numériser le secteur de la santé    Deux femmes retrouvées calcinées dans leur domicile    Le deux poids, deux mesures de Paris    L'Afrique du Sud s'oppose à l'octroi du statut d'observateur à l'entité sioniste    Retrouvailles inédites Alassane Ouattara-Laurent Gbagbo    «La gestion de l'oxygène est archaïque»    La chanteuse franco-algérienne Lolo Zouaï interprète son nouveau single dans la série Ctrl de Vevo    Henri Vernes, père de l'aventurier Bob Morane    Requins et méduses : Il n'y a aucune raison d'en avoir peur    La rage de vivre    Abrous Outoudert revient à la tête du quotidien Liberté    On en a trop fait à propos de la méduse Physalie    Assassinat du docteur Adjrad à Tiaret : Cinq suspects arrêtés    Fermeture des plages et des lieux de détente    Ligue des champions (Dames) : L'Affak Relizane hypothèque ses chances de qualification    Après son succès dans le clasico : Lavagne croit toujours au podium    Les problématiques de nos universités et facultés de médecine sont également de l'ordre des pratiques pédagogiques    Sidi Bel-Abbès - Manque d'oxygène : le pire évité de justesse    La révolution du numérique modifiera le nouveau pouvoir mondial    Sortir l'entreprise de sa léthargie : un défi pour le gouvernement !    MOURIR LENTEMENT POUR SAUVER SA VIE    La mémoire nationale: Le contentieux archivistique franco-algérien pris en otage !    IL ETAIT UNE FOIS !    Le président d'El Bina défraye à nouveau la chronique    Le président dit : oui!    Il y a eu réaménagement des horaires    Goudjil scrute les 541 jours de Tebboune    Mikati entreprend de former un nouveau gouvernement    Grandiose mobilisation à Tizi Ouzou    Les Fidjiens conservent    Bouras et Berrichi ferment la marche    La Champions League s'éloigne    Une feuille de route pour la Tunisie    Si seulement on avait écouté le professeur    Projet de restauration d'une mosaïque romaine à Alger    Des poids lourds de la littérature sélectionnés    Nice intègre la liste du Patrimoine mondial    Wali/PAPW : le ménage artificiel    Le chef de l'état présente ses condoléances    Comportement d'une victime et d'un inculpé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Près de 78 tonnes de kif saisies durant le premier semestre 2013
Les quantités de drogues arrivant en Algérie en augmentation continuelle
Publié dans La Tribune le 24 - 07 - 2013

Les quantités de drogues arrivant en Algérie augmentent d'année en année. Les chiffres des saisies suffisent pour confirmer cette dangereuse tendance, qui implique par conséquence une hausse de la consommation. En effet, «77 920,163 kg de résine de cannabis ont été saisis durant le premier semestre de l'année 2013 (janvier-juin) contre 71 482,013 kg de résine de cannabis saisis durant la même période de l'année 2012», soit une augmentation de 9,1%, a indiqué, hier, le directeur général de l'Office national de lutte contre la drogue et la toxicomanie (Onldt), Mohamed Zouggar, dans un entretien à l'APS. Les chiffres qui rassemblent les bilans des services de lutte contre la drogue, pour le premier semestre 2013 indiquent également la saisie de 583 185 comprimés de substances psychotropes de différentes marques, 217,778 grammes de cocaïne et 6,8 grammes d'héroïne.
«Les quantités de drogues saisies régulièrement, voir quotidiennement, dénotent que le trafic de drogue est en hausse», dira le responsable qui rappellera qu'au cours du premier semestre de l'année 2012, 71 482,013 kg de résine de cannabis, 120 145 comprimés de substances psychotropes, 15 679,41 grammes de cocaïne et 52 16,53 grammes d'héroïne, ont été saisies par les services de lutte contre les stupéfiants. La résine de cannabis et les psychotropes restent les drogues les plus consommées en Algérie par rapport à la cocaïne et l'héroïne.
D'autres chiffres sont communiqués par les Douanes algériennes et ils sont tout aussi alarmants. Pour les seuls mois de juin et juillet, 124,39 quintaux de drogue provenant du Maroc, notamment de la résine de cannabis, d'une valeur globale de plus de 497,56 millions de dinars, ont été saisis par les agents de la direction régionale des Douanes de Tlemcen, a indiqué, hier, à l'APS, le responsable de la cellule de communication de cette direction. Cette quantité a été saisie dans onze opérations menées par les brigades mobiles des douanes à travers les wilayas couvertes par la direction régionale que sont Tlemcen, Sidi Bel Abbès et Saïda. La dernière opération en date a eu lieu lundi dernier sur la route menant vers Sidi Dahou dans la wilaya de Sidi Bel Abbès et elle a abouti à la saisie de 5 tonnes de kif traité chargés à bord d'un camion.
Le responsable de la cellule de communication indiquera par ailleurs que le volume des saisies a doublé par rapport aux années précédentes. Depuis le début de l'année, 206,49 quintaux de drogue ont été saisis dans 23 opérations impliquant 13 personnes, arguera-t-il. La hausse du trafic de drogue au niveau de la zone frontalière ouest est due, selon lui, au changement du mouvement des narcotrafiquants du Sud vers le Nord, après les coups assénés dans la région Sud par les brigades combinées des forces de sécurité et la détérioration de la situation sécuritaire au Sahel. La nouvelle donne a poussé les Douanes algériennes à réadapter leur stratégie générale pour faire face avec efficacité aux réseaux de trafiquants et mettre en échec toute tentative d'introduction de la drogue sur le territoire national, en collaboration avec les autres corps de sécurité. La réadaptation a été rendue facile par la modernisation du secteur, sa dotation en compétences humaines et équipements modernes ainsi que l'amélioration des conditions de travail. Concernant le travail sur le terrain, le renforcement de la lutte contre le trafic de la drogue se traduit par l'inscription du projet de construction de 23 nouveaux postes de contrôle tout au long des 170 kilomètres de la bande frontalière de la wilaya de Tlemcen. Pour sa part, le wali de Tlemcen, Abdelouahab Nouri, a indiqué que les saisies des différents services de sécurité (gendarmerie et sûreté nationales et garde-frontières) ont atteint, en 2012 à travers la bande frontalière, plus de 1 300 quintaux de kif traité provenant du Maroc représentant 47 fois la quantité saisie en 2011 et 144 fois celle saisie en 2006. Un rapport de l'organisation des Nations unies, ONU, a récemment classé le Maroc comme premier pays producteur et exportateur de kif traité au niveau mondial.
R. C.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.