Eliminatoires de la CAN 2021: L'Algérie connait ses adversaires    Bahloul échoue aux élections du conseil exécutif de la CAF    Amar Ghoul placé en détention provisoire à la prison d'El Harrach    L'état de santé de Lakhdar Bouregâa inquiète ses avocats    Sonelgaz recourt à l'emprunt international    «Les pays émergents doivent leur essor au secteur privé producteur de richesses»    Trump accusé de racisme par le Congrès    13 personnalités proposées pour le dialogue    Sit-in devant la cour d'Alger pour la libération des détenus : La solidarité s'élargit    A la conquête de la seconde étoile !    Vendredi particulier en Algérie et au Caire    Baccalauréat 2019 : Les résultats connus aujourd'hui    Relogement de 71 familles    Arrestation de plusieurs malfaiteurs dans différentes localités    Arrestation de trois étudiants en flagrant délit de chantage    Révolution populaire : mémoire, identité et avatars constitutionnels    ACTUCULT    La mise en œuvre de l'Accord d'Alger sur le Mali toujours «en cours»    «La SPA Soprovi est le seul opérateur agréé dans le montage des véhicules en Algérie»    La France se dote d'un commandement de l'espace    La protection de l'enfance, «une responsabilité collective»    Brèves de Boumerdès    Oran : Un vaste réseau de trafiquants de véhicules démantelé    La campagne lancée à la veille du match de la finale de la CAN    Des personnalités conduiront le processus    Concours Cheikh Abdelhamid Benbadis    Bouira retrouve son ambiance nocturne    Village Sahel (Bouzeguène) : Ouverture, demain, du Festival Raconte-arts    LE JUSTE MILIEU    ASMO - Malgré les instructions du wali: Le bricolage se poursuit    Des habitants tirent la sonnette d'alarme: Oran impuissante face aux chiens errants !    Doit-on s'inquiéter du mode de gouvernance de Sonatrach ?    A quand le «provisoire» de ce «gouvernement» ?    Transition, débat politique et euphorie footballistique : mobilisations collectives et fluidité politique    Des points de vente pour l'approvisionnement des boulangers: 33 minoteries fermées à Oran    Chlef: Du nouveau pour les chemins communaux    La footballisation des esprits ou la défaite de la pensée    Algérie : «Pour enchaîner les peuples, on commence par les endormir»*    L'épuration ou le crime d'« indignité nationale »    Pour accompagner la dynamique nationale de développement : Nécessité de renforcer la production de l'énergie électrique    Récompense : Des tablettes des avancées technologiques du jeu remises aux quarts-de-finaliste    Niqab en Tunisie: "Montrez-moi patte blanche ou je n'ouvrirai point"    Saisie en 2012 : L'OMC donne raison à la Chine contre les USA    Syrie : Les combats s'intensifient à Idleb aggravant la situation humanitaire    Banques : Wells Fargo accroît son bénéfice, la marge d'intérêts sous pression    Le calvaire des usagers    Les 13 personnalités du Forum civil    Les élues démocrates répondent à Trump    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





MCA : Le Mouloudia ou le mal de l'axe
Publié dans Le Buteur le 02 - 10 - 2018

Après le départ de Rachid Bouhenna en Ecosse, le champ d'action du staff technique s'est réduit considérablement pour composer une charnière centrale qui tient la route. Lors des saisons précédentes, le problème n'avait pas lieu d'être posé car malgré le fait de jouer avec plusieurs configurations, la solidité défensive est toujours au rendez-vous. Seulement, depuis le début de l'exercice, la défense du Mouloudia, ou le mal de l'axe. Prenant l'eau contre la JSK et le MCO, Bernard Casoni puis le staff technique a déjà usé six charnières en compétition (championnat, Coupe arabe et Ligue des champions). Sans Zidane Mebarakou suspendu, il va falloir encore changer le week-end prochain face à l'USMA. Mais là, force d'opérer des rectificatifs, les solutions vont forcément finir par manquer. On ne sait comment Belkheir et Saïfi occupent leur temps libre, mais on doute qu'ils doivent se plancher sur la question pour changer une nouvelle fois cette défense centrale au cœur de toutes les critiques. C'est un problème devenu récurrent au Mouloudia qui avait étalé ses faiblesses contre les Oranais. Les fautes à répétition qui viennent s'ajouter aux pépins des défenseurs qui sont tous passés par l'infirmerie, les animateurs de la charnière centrale sont parvenus à défaire en un laps de tout très court ce que Bernard Casoni avait mis du temps à installer.
En l'absence de Mebarakou suspendu, Demmou appelé
à se racheter devant les Usmistes
On sait que lors du prochain match face à l'USMA, le Mouloudia devra composer sans Zidane Mebarakou suspendu pour cumul de cartons. Aussi, le staff technique devrait faire appel à Abdelghani Demmou qui a été très critiqué à l'issue du Clasico. D'ailleurs, depuis cette faillite collective et surtout individuelle, Demmou a été laissé sur le banc contre le MCO et face à Riffa du Bahreïn en Coupe arabe. Le joueur doit faire son retour contre l'USMA avec l'obligation de réaliser une grosse performance. Il est certain que Demmou aura à cœur de se racheter auprès des Chnaoua en se montrant solide que ce soit dans les duels aériens et surtout dans le jeu au sol. Demmou sera à l'heure de la rédemption s'il veut se faire à nouveau une place au soleil. Abdelghani sera ainsi associé à Ayoub Azzi. Les deux joueurs ont évolué ensemble dans une configuration à trois à deux reprises en championnat contre le Chabab de Belouizdad et l'Entente de Sétif. Le champion d'Afrique avec Sétif sait qu'il n'aura désormais plus le droit à l'erreur afin de signer un retour au premier plan.
Bendebka constitue une solution palliative
L'autre solution qui s'offre au staff technique algéroise serait de faire reculer d'un cran Sofiane Bendebka. Le joueur avait brillé sous le maillot du NAHD au poste de défenseur central avec beaucoup de réussite. C'est donc une possibilité d'associer Azzi à Bendebka mais cela sous-entend que l'équipe risque de se fragiliser au milieu du terrain surtout que Dieng a des soucis physiques au niveau du dos. Certes, l'option préconisée actuellement serait de faire confiance au tandem Azzi- Demmou, mais on ne peut occulter la possibilité de faire appel aux services de Bendebka qui avait déclaré dernièrement au micro d'El Heddaf TV qu'il était prêt à se produire dans ce registre et qu'il était à la disposition du staff technique qui reste le seul maître à bord.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.