Rachid Taha, cet «ambianceur» et «sapeur» africain    Le procès de Kamel El Boucher reporté pour la seconde fois    88,24% de réussite à Médéa...    Les habitants en colère    Pionnière dans la formation d'étudiants entrepreneurs    Les travailleurs du groupe de médias « Temps nouveau » d'Ali Haddad protestent devant la maison de la presse Tahar Djaout    Tout savoir sur les pneumatiques    Mise en service de la station de traitement des eaux du barrage Sarno    Les travailleurs réclament leurs droits    L'UGTA n'a pas obtenu d'autorisation    Livraison de la première voiture de marque vietnamienne    Retard dans les rappels    Un combiné innovant    La marque qui a révolutionné l'automobile    La Russie victime de cyberattaques américaines "depuis des années"    Les Harambee Stars depuis hier au Caire    Signature d'un contrat de partenariat et de coopération    Une ouverture du capital, mais à quel prix ?    Bouzidi revient chez les Crabes    Ouverture de Club-des-Pins reportée    Ounas a repris l'entraînement    «Noureddine Bedoui doit démissionner»    ONM : "La solution constitutionnelle a échoué"    De la justice d'exception à la justice sans exception !    "La transition politique est une nécessité"    Economie politique du pillage du foncier agricole    Kendji Girac en concert algérois    Elaine Mokhtefi raconte une des périodes fastes de l'Algérie postindépendance    Découverte d'un cimetière datant de l'époque romaine dans la région de Smara    Chikhi Samir représentera Aïn Témouchent    "L'Algérie était la pièce manquante que je voulais restituer"    Nouvelles d'Oran    Es Sénia : Cinq enfants mordus par un chien errant    L'ONU demande l'ouverture d'une enquête indépendante : Al Sissi a-t-il fait tuer le président Morsi ?    Gaïd Salah met en garde contre un vide constitutionnel    Les étudiants réclament un «Etat civil»    Bensalah inaugure la Foire internationale d'Alger    Equipe nationale: Les Verts depuis hier au Caire    USM Alger: Kaïs Yaâkoubi ne viendra pas    Tlemcen: Détournement de bons d'essence, 14 mandats de dépôt    29 harraga interceptés à Oran et Tipaza    Une amitié de voisinage et une coopération régionale    Comité bilatéral stratégique algéro-malien: La contribution de l'Algérie saluée    Urgence au dialogue consensuel    Selon des experts économiques : La persistance de la crise politique affectera négativement l'économie nationale    Début des inscriptions le 20 juillet    La justice se penche sur les dossiers du secteur    Manifestation «Tlemcen, capitale de la culture islamique 2011» : Le chapiteau de tous les scandales    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





CSC : Lavagne signe pour 18 mois au CSC
Publié dans Le Buteur le 09 - 12 - 2018

La direction du CSC vient de trouver le remplaçant à Abdelkader Amrani, en la personne du Français Denis Lavagne. L'ex-directeur sportif du Havre AC est arrivé hier après-midi à Constantine. Arama était à son accueil, avant de l'accompagner à l'hôtel El Khiam pour se reposer un peu. Les deux hommes, qui ont tout conclu il y a plusieurs jours sur la durée et le salaire mensuel, ainsi que les objectifs à atteindre, se sont rencontrés en fin de journée, pour procéder à l'officialisation de la transaction. Denis Lavagne succède à Abdelkader Amrani à la barre technique du CSC en signant un contrat de 18 mois, avec comme objectifs tracés d'aller le plus loin possible en Coupe d'Algérie, tout en visant la phase de poules de la Ligue des champions d'Afrique. Quant au championnat, il essayera d'améliorer les résultats de l'équipe et de réaliser un meilleur parcours durant la phase retour. Denis Lavagne débutera sa mission ce lundi en dirigeant sa première séance de travail, pour préparer le match aller des 16es de finale de la Ligue des champions face aux Ougandais de Vipers prévu vendredi au stade Hamlaoui.
Lavagne veut réussir son 1er test
Le nouvel entraîneur du CSC Denis Lavagne n'est pas resté les bras croisés et avant même son arrivée à Constantine, il a bien étudié le jeu de l'équipe ougandaise de Vipers, tout en ayant plus de détails sur les qualités de l'effectif qu'il aura à diriger à partir de demain. Lavagne s'est renseigné comme il se doit sur les points forts et les points faibles de son futur adversaire. Le nouveau coach du CSC veut entamer sa mission avec un large succès face aux Ougandais pour entrevoir la suite sous de bons auspices.
Il a désormais une idée générale sur l'effectif
Denis Lavagne, qui a déjà visionné quelques matchs du CSC en championnat et en Ligue des champions face à Gamtel, a désormais une idée plus vaste sur les qualités de tout un chacun de l'effectif qu'il aura sous sa houlette. Il a même retenu quelques noms de joueurs, surtout les défenseurs. Il va essayer de les aider à améliorer leur jeu sur le plan tactique et à progresser davantage. Il aura l'aubaine de connaître mieux ses joueurs au fil des jours, dès qu'il entamera sa mission. Lavagne a terminé sa première tâche qui consiste à avoir plus d'informations sur sa future équipe, les qualités de tout un chacun de ses joueurs, et ce dans le but de bien préparer le match contre Vipers prévu vendredi au stade Chahid-Hamlaoui de Constantine.
Il s'est renseigné auprès de ses amis en Ouganda sur Vipers
Le nouveau coach du CSC n'est pas resté les bras croisés et il s'est renseigné auprès de ses amis installés en Ouganda sur son adversaire Vipers. C'est une équipe qui a déjà gagné le titre la saison passée et qui a à son actif quatre titres seulement et n'a pas brillé dans les compétitions africaines. Son exploit c'était face à Al-Merreikh la semaine passée, ce qui lui a permis d'affronter le CSC dans ce tour de la compétition. Après avoir visionné les vidéos de quelques matchs du CSC, pour connaître la valeur de chacun de ses joueurs, Lavagne est passé à la vitesse supérieure, pour avoir plus d'informations sur son adversaire Vipers de l'Ouganda.
Il veut entamer sa mission par une victoire rassurante avec les Sanafir
Denis Lavagne, qui sera face à son premier test officiel vendredi face à Vipers de l'Ouganda, veut entamer sa mission avec les Sanafir avec un brillant succès. Lavagne veut gagner ce match aller avec plus de deux buts d'écart, pour assurer 50% de la qualification, avant de la valider au match retour une semaine après à Kampala, où les conditions sont plus difficiles qu'à Banjul. Une qualification à la phase des poules sera une première dans l'histoire du CSC.
Le Français confiant de passer l'écueil de Vipers
Le technicien français, qui s'est procuré quelques vidéos sur l'adversaire du CSC, en l'occurrence Vipers, s'est rendu compte qu'il n'est pas vraiment fameux. Il reste confiant de passer l'écueil des Ougandais de Vipers avec succès, en lui damant le pion vendredi à Hamlaoui avant de se qualifier au match retour à Kampala.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.