Covid-19: le ministère de l'Agriculture distingue les ingénieurs agronomes    Bruxelles ne reconnaît pas la marocanité du Sahara occidental    Maroc-Affaire des écoutes: le militant Omar Radi déplore une campagne de "salissage"    Bloqué à Johannesburg depuis 4 mois : L'énième cri de désespoir de Makhloufi    La DGSN commémore le 58e anniversaire de l'indépendance par un riche programme    Industriel public: recul de 6,7% de la production durant le 1er trimestre 2020    ALGER : 7909 logements AADL livrés le 5 juillet    Lancement d'une nouvelle version du site web officiel du MDN    Coronavirus : 441 nouveaux cas,311 guérisons et 6 décès en Algérie durant les dernières 24h    CORONAVIRUS ALGERIE : Benbouzid se prononce sur le ‘'reconfinement''    Décès du général-Major Hassen Alaïmia    FETE DE L'INDEPENDANCE ET DE LA JEUNESSE : Le président Tebboune décrète une nouvelle grâce présidentielle    441 nouveaux cas confirmés et 6 décès en Algérie    AFFLUENCE RECORD D'ESTIVANTS A ORAN : La plage de Kristel prise d'assaut    BANQUE D'ALGERIE : Emission de nouveaux billets et pièces de monnaie    Restes mortuaires des 24 martyrs: funérailles solennelles à la hauteur des sacrifices    Les restes mortuaires de 24 chefs de la Résistance populaire inhumés au Carré des martyrs du cimetière d'El-Alia    Un procès à huis clos !    Quels moyens pour respecter le protocole sanitaire ?    Poussée populaire et promesse d'une nouvelle Algérie    Laskri compte piloter une liste    Incertitudes sur le rituel du sacrifice du mouton    Sachez-que    Sept blessés lors d'une tentative d'attentat près du port de Mogadiscio    Trudeau hésite à aller à Washington pour un sommet sur le nouvel Aléna    Arrivée du cortège funèbre des restes de 24 chefs de la Résistance populaire au cimetière d'El-Alia    Les martyrs de la Mitidja : les oubliés de l'Histoire    La «longue liste» des auteurs retenus dévoilée    L'ONU cherche toujours un émissaire pour la Libye    L'Algérie et la France doivent affronter le problème de la Mémoire qui hypothèque les relations bilatérales    Un activiste devant la justice    Banque Mondiale : L'Algérie passe à la catégorie pays à revenu intermédiaire inférieur    "Oran doit s'attendre à un 4e pic de contamination"    26 décès et 1 500 personnes infectées    Benrahma inscrit un triplé contre Wigan    "Je ne spéculerai pas sur l'avenir de Messi"    Voici le contenu de la mise au point    Des dizaines de morts dans des combats en Syrie    Le témoignage glaçant d'un employé turc du consulat saoudien    MO Béjaïa: Club en quête d'assainissement    Meilleurs joueurs africains (1ère partie): Le subjectivisme toujours au rendez-vous    Chlef: La CNAS veut améliorer ses prestations    L'Emir Abdelkader : « Un guerrier, un homme d'Etat, un apôtre de la paix »    Nouvelles approches sur les crimes de «la Main rouge» contre les Algériens    A quoi sert un musée ?    Les journalistes indésirables dans la salle d'audience    L'infrangible lien...    Marche de la diaspora algérienne à Montréal    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





MCA : Hachoud : «Si on obtient un penalty à Sétif, c'est moi qui l'exécuterai»
Publié dans Le Buteur le 05 - 03 - 2019

De prime abord, comment se sent Hachoud et si vous êtes remis de votre blessure ?
Dieu merci, je sens une nette amélioration après avoir souffert d'une déchirure au niveau de l'ischio-jambier. Le staff médical a fourni de gros efforts pour me remettre d'aplomb. Et maintenant, je peux vous dire que je suis prêt à reprendre la compétition à commencer par le match face à l'ESS mais le dernier mot revient au staff technique.
C'est-à-dire…
Moi, je suis prêt à reprendre du service. Je suis à la disposition du staff technique contre Sétif que ce soit dans la peau d'un titulaire ou remplaçant. Cette décision revient au coach qui est le seul maitre à bord.
En tant que capitaine d'équipe, comment expliquez-vous les nombreuses blessures qui ont touché les joueurs depuis le début de la saison ?
C'est vrai qu'il y a eu des nombreux joueurs qui ont rejoint l'infirmerie. Mais je ne veux accuser personne. Ce n'est pas de mon ressort d'établir un constat sur une telle situation qui sort du cadre footballistique. Mais ce qui importe, c'est que tout le monde sera de retour. Il y a eu le rétablissement de la plupart des blessés. C'est ce qui compte actuellement à mes yeux. Le constat des raisons qui font qu'il y a de nombreuses blessures, je le laisse au staff technique. En ce qui me concerne, c'est la première fois que je souffre d'une déchirure musculaire. C'est une question de destin et il faut l'accepter.
Comment est l'ambiance au sein du groupe à quelques jours de ce match contre Sétif ?
Tout le monde travaille dans le calme et la sérénité avec un moral au beau fixe. Nous avons profité de cette coupure pour récupérer nos blessés car il faut se rendre compte que le coach n'a pas pu aligner une équipe type deux fois de suite en raison de l'indisponibilité de plusieurs éléments. Cette fois-ci, on ira à Sétif avec pratiquement toutes nos forces vives avec l'ambition de réaliser une belle performance.
Est-ce que vous avez repris l'espoir de jouer le titre après la défaite de l'USMA face au Paradou ?
C'est vrai que mathématiquement tout reste jouable. Plusieurs clubs peuvent désormais prétendre jouer le titre. Concernant notre équipe, on ne peut parler du titre actuellement car on veut gérer match par match ensuite on fera les comptes.
Pouvons-nous dire que vous avez surpassé l'élimination de la Coupe arabe qui se conjugue au passé ?
Cette élimination a laissé des traces indélébiles sur l'ensemble des troupes et sur les membres du staff technique et de la direction. Mais ce qui fait le plus mal, c'est qu'on ne méritait pas cette élimination face à un adversaire qui était inférieur à nous techniquement et physiquement. On a manqué de réalisme qui s'ajoute au penalty raté. Et comme cela ne suffisait pas, l'arbitre a eu raison de nous en refusant un but valable. Maintenant, tout le monde est concentré sur le rendez-vous de samedi.
Concernant les penaltys ratés, comment expliquez-vous ce manque d'inspiration dans cet exercice crucial qui peut changer la physionomie d'une rencontre ?
Il n'y a aucune explication. C'est un manque de chance et de réussite tout simplement. Par exemple, Derrardja, Bourdim, Haddouche et Amada sont tous des joueurs expérimentés avec un talent immense. Ils ont l'habitude de tirer les penaltys, malheureusement, ils n'ont pas été en réussite. J'espère seulement que ce scénario ne va pas se répéter à l'avenir.
Vous aussi vous avez été confronté à la même situation en loupant un penalty contre le CRB la saison dernière. Et depuis, vous n'avez plus tiré le moindre coup de pied de réparation.
Je n'ai pas refusé d'assumer mes responsabilités. Seulement, après mon ratage, il a été décidé avec le staff technique de donner la chance à d'autres éléments qui excellent eux aussi dans ce domaine. D'ailleurs, on a gâché beaucoup de points à cause de ce manque de chance et cette guigne qui nous poursuit.
Selon nos dernières informations, vous allez redevenir le premier tireur à partir du prochain match de championnat.
Il n'y a aucun problème. Si on obtient un penalty contre Sétif, je me chargerai de l'exécuter. Ce qui compte le plus, c'est de revenir de Sétif avec les trois points de la victoire. Et pour y arriver, il faudrait s'arracher car face à nous se dresse une équipe très costaude qui revient en force grâce à Dame coupe.
A chaque fois que vous foulez la pelouse du 8- Mai-45 vous devenez la cible des supporters de l'ESS. Est-ce que vous vous attendez à subir l'hostilité du public local ?
Je respecte beaucoup les supporters de Sétif et j'ai été honoré de porter les couleurs de ce grand club. Maintenant, je me suis habitué à cette hostilité du public envers moi à chaque fois que je suis au 8-Mai-45. Certes, on veut me déstabiliser en faisant sortir du match. Mais j'ai assez d'expérience pour gérer des situations pareilles. Je précise une nouvelle fois que je ne porte aucune haine envers les fans de l'ESS que je respecte beaucoup. J'espère que le match se jouera dans un esprit sportif. Il faut se montrer à la hauteur de la réputation de deux grands clubs.
Les Chnaoua sont toujours très en colère après votre équipe suite à son élimination de la Coupe d'Algérie et la Coupe arabe…
Je le dis une nouvelle fois, les supporters du Mouloudia, c'est la force motrice du club. Sans nos fans, on ne pourra jamais réaliser de grosses performances. Leur colère est compréhensive et même nous les joueurs ont n'est pas satisfaits de notre parcours cette saison. On voulait gagner un titre à la fin de la saison, mais ce ne sera pas le cas malheureusement. Chaque saison on est tout près du but et au final on sort bredouilles. Cependant, il reste dix matches avant la fin du championnat et je promets qu'on va tout mettre en œuvre pour décrocher une place sur le podium. Il faut que nos supporters se montrent à nos côtés car on a besoin d'eux pour terminer l'exercice en force.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.