Ligue 1: Le programme des rencontres de la 1ère journée    Résolution du Parlement Européen concernant les graves atteintes aux Droits Humains en Algérie.    Les chaines qui diffuseront les rencontres de nos Pros, ce vendredi    Electricité et de gaz : les citoyens d'Alger inviter à régler leurs factures    Chanegriha préside la cérémonie de conversion d'un hôtel militaire en une structure sanitaire    Les chaines qui diffuseront les rencontres de nos Pros, ce jeudi    Le MAE dément la suspension par les Emirats arabes unis de la délivrance de visas    OPEP : Attar présidera lundi la 180ème réunion ministérielle    LPA: les listes des bénéficiaires dévoilées en mars 2021    Vaccin anti-Coronavirus : l'Algérie est dans une démarche très prudentielle    Arrêt de la diffusion télévisuelle par système analogique dans 5 wilayas    Conseil de la nation: adoption du projet de loi relatif à la lutte contre l'enlèvement    Le Maroc, soutenu par la France, a sapé tous les efforts pour régler la question sahraouie    Aït Abdeslam «out» contre le CABBA et le MCO    22 pays dont l'Algérie confirment leur participation    Saïd Bouhadja n'est plus    Le membre du BP du PT acquittée à Jijel    Images d'ailleurs, regards d'ici    Entre avancées et entraves    «Nous avons un groupe homogène»    Recensement de plus de 17 690 sites archéologiques depuis 2016    Kambozia Partovi, grande figure du cinéma iranien, est mort de la Covid-19    Les techniciens de cinéma exigent la reconnaissance    Le décès de Maradona secoue le monde du football    JS Kabylie : décès de l'ancien latéral Rezki Maghrici    Difficile unification du Parlement en Libye    Naissance de l'Association des journalistes algériens solidaires avec le peuple sahraoui    Amor Benamor s'approvisionne quotidiennement auprès de l'OAIC    "Certains juges préfèrent leurs convictions à la loi"    De nombreux établissements scolaires paralysés    Les pompiers reprennent leur bâton de pèlerin    Les Algériens ont une image mitigée de l'UE    Des résultats en nette régression    "La sécurité, c'est mieux !"    Kaboré en tête des résultats partiels    Les livres, gouverneront-ils un jour ?    "Puentes", des ponts culturels entre l'Algérie et l'Espagne    "La création en banlieue : un art de combat ?" en débat    AEP : l'ADE multiplie les forages à Boumerdès    Tlemcen: Deux nouveaux directeurs à la tête de l'urbanisme et du logement    Tébessa - Electricité et gaz : des mises en garde contre les raccordements illicites    Les angles de l'ingérence    Une médaille pour nos revers !    Chanegriha et Djerad présentent leurs condoléances à la famille du défunt    Le gouvernement entretient le suspense    Démantèlement d'un réseau de passeurs à Oran    1.025 nouveaux cas et 20 décès    Appels à protéger les civils à l'approche de la bataille pour Mekele    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





MCA - Derrardja: «J'ai des offres de clubs locaux et étrangers, mais priorité au Mouloudia»
Publié dans Le Buteur le 26 - 04 - 2019

De retour à la compétition face au CABBA, Walid Derrardja n'a pas été à la hauteur de l'évènement. Le n° 17 évoque dans un long entretien accordé à El Heddaf TV, sa situation personnelle et celle de son club. Walid énumère au passage les raisons qui ont fait que son équipe vient de louper tous les objectifs assignés.
Avant toute chose, comment s'est passée cette reprise des entraînements à Ain Benian ?
Très difficile car le match nul concédé à la maison face au CABBA a eu pour effet de couper notre élan. On était sur une bonne dynamique surtout au stade du 5-Juillet et voilà qu'on concède deux points chez nous qui étaient vitaux dans la course au podium.
Qu'est-ce qui vous a manqué au juste pour forcer la décision ?
De la réussite et un zeste de chance. On aurait pu forcer la décision en première mi-temps. On a eu quelques opportunités mais à chaque fois, on a péché dans le dernier geste. Et puis, n'oublions pas que notre adversaire était bien regroupé derrière en laissant très peu d'espaces. Malgré cela, on a eu des opportunités qu'on n'a pas su mettre à profit.
Quelles sont les raisons qui ont fait que votre entame était trop timide pour espérer déstabiliser l'adversaire ?
C'est vrai qu'on n'a pas réalisé une bonne entame. On ne s'est pas créé énormément d'occasions. Mais c'est ça le football. On a travaillé d'arrache-pied pour préparer ce rendez-vous mais parfois ça ne veut pas fonctionner.
Pensez-vous pouvoir encore terminer la saison sur le podium après les victoires de la JSK et du PAC ?
Il n'y a pas une très grande différence au classement sur le trio de tête. Il reste encore cinq matches où tout reste possible. Nos chances sont encore intactes et ce n'est pas ce match nul contre le CABBA qui va nous rendre défaitiste. Le Mouloudia est un très grand club qui doit jouer la saison prochaine la Ligue des champions ou la Coupe de la CAF. On y croit tous, que ce soit les joueurs, le staff technique ou le président du club.
Ne ressentez-vous pas une grosse pression car vous avez cette obligation de sauver les apparences en accédant au podium ?
Mais bien évidemment qu'on ressent une certaine pression. On sait que ce ne sera pas simple car la concurrence est féroce. Mais sachez qu'on est tous bien déterminés à relever ce challenge en redonnant le sourire à nos supporters à la fin de la saison.
La balle est désormais dans votre camp, sans aucune excuse, après que vous avez touché vos arriérés et vos primes…
Il faut faire le distinguo entre l'argent et l'aspect sportif. On est motivé pour terminer sur le podium sans se focaliser sur le côté financier. On n'a pas d'autre choix que de mettre du cœur à l'ouvrage à chacune de nos sorties avec l'ambition de rafler les trois points.
Face au CABBA vous avez fait votre retour, mais vous avez dû céder votre place en seconde période après une prestation somme toute assez moyenne…
Je reconnais que je n'ai pas été au top et que je ne me suis pas montré sur mon véritable niveau. Le fait d'être resté loin de la compétition un mois et demi durant a eu des répercussions sur mon rendement. Je n'étais pas dans le bon tempo. Je n'étais pas au top mais je n'étais pas non plus inexistant. Je ne suis pas inquiet car je connais mes capacités et je sais qu'avec le temps et les matches, je vais retrouver mes moyens et mes sensations.
A propos de votre rendement, comment expliquez-vous la régression spectaculaire de votre niveau de jeu ?
Il y a eu plusieurs facteurs qui font que mon niveau a régressé. Il y a eu plusieurs changements dans le staff technique, qui faisaient qu'on devait à chaque fois s'adapter, et cela nous faisait perdre un temps fou qui explique le fait de n'avoir rien pu remporter. Il y a eu aussi les blessures à répétition qui ont coupé mon élan. On jouait aussi à un certain moment chaque quatre jours et cela a engendré une certaine saturation.
C'est-à-dire…
Il y a eu la cassure après l'élimination précoce de la Ligue des champions. Puis, il y a le départ de Casoni qui a totalement chamboulé les cartes. Chaque joueur était perturbé à cause de l'instabilité ambiante. Tous les joueurs étaient convaincus de la stabilité et la continuité, chose qu'il n'y avait pas au sein du club. Les changements d'entraîneurs ont fait que les résultats de l'équipe étaient en dents de scie avec des hauts et des bas comme les montagnes russes. Personnellement, j'ai été handicapé par les blessures car depuis le mois de janvier, je passe la plus grande partie de mon temps à l'infirmerie. Et cela m'empêche d'aider mon équipe, ce qui n'était pas le cas la saison dernière.
Vous n'avez signé qu'un but cette saison en L1 alors que vous étiez l'année dernière le meilleur buteur de votre équipe avec 10 réalisations…
Effectivement, j'étais bien meilleur la saison dernière où j'ai terminé meilleur buteur de l'équipe. Mais cette saison, les blessures m'ont brisé. Les problèmes physiques ont eu raison de ma volonté. Mais Dieu merci, l'équipe vient de récupérer la plupart des joueurs blessés grâce aux nombreuses coupures intervenues dans le championnat. Je profite de l'occasion pour remercier le staff médical du club qui fait un énorme travail pour nous permettre de rejouer.
Certains ont douté de la sincérité des joueurs par rapport à ces blessures en cascade…
C'est archifaux ! Il n'y a pas un joueur qui préfère se blesser ou passer à l'infirmerie. Je suis convaincu que les changements au niveau du staff technique ont fait qu'il y a eu des soucis sur le plan physique. J'aurais préféré qu'un membre du staff médical monte au créneau pour expliquer les raisons de ces blessures en cascade.
Est-ce que vous avez cette envie de terminer la saison en force et répondre aux critiques, surtout que vous avez été cible ces derniers temps ?
Bien évidemment que je veux terminer la saison en force. Je travaille très dur à l'entraînement pour être très performant sur le terrain. Je me sens bien physiquement, surtout que je ne ressens aucune douleur. Je suis déterminé à aider mon équipe à terminer la saison sur le podium. Sachez qu'aucun joueur ne triche et que tout le monde se donne à fond avec dévouement et professionnalisme. Il y a eu une pression terrible sur les nouvelles recrues car il leur fallait un temps d'adaptation.
La direction du club a, elle aussi, connu un changement avec le retour de Ghrib avec lequel vous avez déjà travaillé par le passé…
C'est la Sonatrach qui était habilitée à prendre une telle décision. Ghrib est un enfant du club. Ce n'est pas moi qui vais parler de lui car tout le monde le connait. Et puis moi, je dis une chose : je suis dans le club en tant que joueur et je dois travailler avec ceux qui sont en place. On souhaite bonne chance à Ghrib afin qu'il puisse apporter un plus à l'équipe. Et pour cela, nous les joueurs devons le mettre dans les meilleures conditions. On doit l'aider dans sa mission.
A quelques journées de la fin de la saison, est- ce que vous pensez déjà à votre avenir ?
Chaque chose en son temps. Il ne faut pas brûler les étapes. Le plus important actuellement, c'est de se focaliser sur les cinq matches qui restent afin de terminer l'exercice sur le podium. C'est ce qui accapare mon esprit. Une fois la saison terminée, je penserai à mon avenir même si la priorité est au Mouloudia puisque je suis sous contrat pour une saison encore.
Doit-on comprendre par-là que vous avez reçu des offres de plusieurs clubs solliciteurs ?
Oui, j'ai reçu des offres de clubs étrangers et locaux. Mais je ne veux pas m'étaler sur ce sujet qui passe actuellement au second plan. Je veux aider mon équipe à engranger le maximum de points. Pour ce qui est de mon avenir, on verra à la fin de la saison ce qu'il y aura lieu de faire.
Comment voyez-vous la suite des événements ?
Sincèrement, on travaille dans des conditions idoines. Mekhazni est en train de faire un travail monstre. Nous avons pour idée de se donner tous à fond avec en ligne de mire une place africaine.
L'affaire Cherif El Ouazzani a dû peser négativement sur le moral des troupes…
Cherif El Ouazzani est comme notre frère. C'est un jeune joueur qui a commis des erreurs à cause probablement de son entourage. Ce qui s'est passé, personne ne s'attendait à le vivre. On a été déstabilisés par cet événement. Je profite de l'occasion pour lui souhaiter le meilleur.
Est-ce que vous êtes toujours en contact avec lui ?
Oui, je suis en contact avec lui pour prendre de ses nouvelles. J'essaye de lui remonter le moral. Ce n'est pas simple de se retrouver du jour au lendemain dans un autre monde sans entraînements et sans matches. J'espère de tout cœur qu'à l'avenir on aura des nouvelles qui seront favorables à Hichem.
On vous laisse le soin de conclure en vous adressant aux Chnaoua qui sont très en colère, comme l'atteste leur absence lors des derniers matches de championnat…
Les supporters aiment énormément leur équipe. Ils sont en colère car ils veulent voir chaque année leur club jouer les premiers rôles. C'est légitime lorsqu'on s'appelle le Mouloudia. Cette saison, on les a déçus en affichant des performances bien loin des attentes des Chnaoua. Je demande à nos supporters de rester derrière leur équipe et Inch'Allah, on leur rendra le sourire à la fin de la saison.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.