Coupe de la CAF - 1⁄4 de finale (aller) : la JSK s'impose à Sfax    Le président Tebboune ordonne l'entame de l'exploitation de la mine de Gar Djebilet    Le Front Polisario appelle l'UA à la mise en œuvre de ses résolutions    L'agression sur les trains "inadmissible", poursuites judiciaires contre les auteurs    L'APLS mène de nouvelles attaques contre les forces d'occupation marocaines    Ouverture des frontières : Cinq vols quotidiens à partir du 1er juin    L'UNPA dénonce avec fermeté l'agression de l'occupation sioniste contre le peuple palestinien    Début du retrait des convocations aux examens du BAC et du BEM    Garde à vue « probablement » prolongée pour la journaliste Kenza Khetto, selon Radio M    Arsenal : Vers le come-back de Ramsey    Coronavirus : 117 nouveaux cas, 108 guérisons et 8 décès    Ligue 1: Le programme des rencontres de la 21ème journée    Distribution de 3 018 logements AADL après 20 ans de retard    La réouverture des frontières au menu    Aïn Hammurabi de Abdellatif Ould Abdellah : évocation innovante de la mémoire de sang perdue    Des Journées du film norvégien à Alger    La Chine pose son rover sur Mars    LE CHABAB PREND OPTION POUR LES DEMI-FINALES    Eternels atermoiements    "NOUS SOMMES DANS UNE SITUATION DE SECHERESSE ALARMANTE"    Un mort et 37 blessés à Béjaïa    Les syndicats menacent de boycotter l'entrevue    Situation stable dans les hôpitaux    Nouvelle opération de déstockage    Le MCA jouera sa saison à Casablanca    "Non, ce n'est pas un problème d'hygiène de vie"    Marché du livre : Des mesures d'encadrement présentées au gouvernement    Prix Ali-Maâchi du Président de la République : Appel à candidature    Ahcène Mariche. poète et auteur : «Mes livres sont des supports didactiques»    Le Conseil de la nation prend part à la session du printemps de l'Assemblée parlementaire de l'OTAN    Législatives: l'ANIE réitère son engagement d'accompagner les candidats    Restaurants fermés après l'Aïd : Service minimum pour la capitale    Bilan des différents services des UMC du CHUO: Plus de 57.000 consultations et 10.303 hospitalisations au premier trimestre    Israël et l'effet boomerang    Dréan: Déraillement d'un train de transport de minerai    L'extrémisme des états    Gaza brûle...    Football - Ligue 1: La bataille du podium lancée    Le casier 2 du centre d'enfouissement en feu depuis une semaine: La population des localités environnantes suffoque    Les (mauvaises) manières du «discours»    «L'Algérie a une chance d'engager le changement»    Vers une seconde conférence internationale    Deux millions de Palestiniens affectés par les attaques    Les causes d'une déconfiture    L'Anie sous haute surveillance    Le bouclier juridique    20 millions aux préparatifs de la saison estivale    «Ecrire en langue Tamazight est un devoir»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Belkebla : «Une convocation de Belmadi ? J'attends de recevoir cette belle surprise»
Publié dans Le Buteur le 21 - 05 - 2019

Auteur d'une accession avec le Stade Brestois cette saison en Ligue 1, Haris Belkebla, qui sort d'une grosse année avec son club, espère avoir convaincu le sélectionneur national Djamel Belmadi qui aurait envoyé l'un de ses adjoints le superviser le mois dernier. International espoir il y a 3 ans, le natif d'Aubervilliers n'attend qu'un clin d'œil de Belmadi pour montrer qu'il est bien en mesure d'apporter de la concurrence dans un poste où les joueurs habituellement sélectionnés ne sont pas au mieux. Entretien !
Félicitations pour votre accession avec le Stade Brestois ! Pouvez-vous revenir sur cet exploit réalisé cette saison ?
On sort d'une grande saison, franchement c'est mérité, on n'a jamais quitté le podium cette année et je pense que c'est une accession assez logique compte tenu des efforts suivis de bons résultats cette saison. On a beaucoup bossé, et le travail a fini par porter ses fruits, Hamdoulillah. C'est ma première accession en Ligue 1 dans ma carrière, lorsque je suis venu à Brest, c'était vraiment un challenge très palpitant et je suis très heureux et fier d'avoir contribué au retour du stade Brestois en Ligue 1.
D'aucuns pensent que votre profil pourrait bien plaire au coach Belmadi. Avez-vous eu des contacts avec la FAF ou le sélectionneur ?
Pour dire vrai je n'ai pas eu de contacts directs avec le coach ou la Fédération algérienne de football mais je crois avoir entendu qu'on avait suivi mes derniers matchs de championnat, je ne sais pas si c'est l'un des deux adjoints du sélectionneur ou un autre qui était venu me voir lors du match qu'on avait joué contre Orléans.
Vous terminez une saison très intense et vous êtes titulaire dans un poste où la concurrence est rude, serez-vous prêt mentalement à répondre présent pour la CAN ?
C'est sûr, ce serait un rêve pour moi de retrouver la sélection nationale pour finir cette saison magnifique par une participation en Coupe d'Afrique des nations, sachant que j'avais déjà vécu des moments exceptionnels en participant aux Jeux Olympiques avec la sélection espoirs au Brésil. Franchement, je n'attends que ça, je vais continuer à travailler pour progresser et a t t e n d r e comme tout A l g é r i e n une convocation du sélectionneur.
Vous allez attendre l'annonce de la liste du coach ?
Maintenant, j'espère que je serai bien la surprise du coach pour cette CAN sinon je vais bosser encore et progresser pour prouver que je suis bien en mesure d'apporter plus de concurrence.
Vous connaissez des joueurs de la sélection nationale, mis à part peut-être Bennacer avec qui vous avez évolué au FC Tours ?
Oui, bien sûr, je suis toujours en contact avec Ramy Bensebaini contre qui j'ai joué en Coupe de France cette année. Je connais Ismael Bennacer, et bien sûr mes camarades de l'Equipe nationale espoirs avec qui j'avais fait les JO au Brésil.
Comme un certain Baghdad Bounedjah ?
E x a c t e m e n t , Baghdad, je suis moins en contact avec lui mais ses performances en sélection et en club m'interpellent tout le temps. Ce qu'il fait en matière de nombre de buts marqués en une saison est tout simplement incroyable. On a vu aussi sa progression en sélection où il a réussi à s'imposer dans cette équipe nationale de manière formidable ce qui n'est pas une simple mission. J'espère qu'il va continuer comme ça pour faire du bien à cette équipe nationale.
Avec l'arrivée de Belmadi vous ne désespérez pas de revenir en équipe nationale ?
Oui. On sait qu'avec Belmadi tout est possible, c'est un sélectionneur qui suit tout le monde et regarde les meilleurs joueurs dans chaque poste mais après c'est à nous de montrer qu'on a notre place dans cette sélection.
Atal, votre compatriote, est l'exemple du joueur jeune mais qui fait sensation en France. Vous suivez ses performances ?
Atal est en train d'exploser, c'est vraiment quelqu'un que j'apprécie beaucoup parce qu'il a la même mentalité que moi, c'est un joueur qui a la Grinta, il ne lâche rien, c'est un soldat sur le terrain. Il court partout, de la première à la dernière minute, en plus de cela il est efficace dans tout ce qu'il entreprend. C'est un joueur qui force le respect.
On sait que vous connaissez pas mal de joueurs sénégalais donc ce n'est pas un adversaire inconnu, mais comment vous trouvez les autres équipes du groupe, le Kenya et la Tanzanie ?
C'est un groupe difficile, on connaît le Sénégal avec son armada de joueurs qui évoluent dans les meilleurs championnats d'Europe. Ils ont de très bonnes individualités et forment une belle équipe. Seulement, il ne faudra pas sous-estimer le Kenya et la Tanzanie. On sait que ce sont deux équipes difficiles à jouer parce que sur un match elles peuvent mettre beaucoup d'intensité et te rendre la vie difficile, donc le Kenya ne sera pas un match facile, il ne faudra surtout pas le prendre à la légère.
Daucus parmi les spécialistes pensent que l'Algérie n'est pas favorite pour ce tournoi. Votre réaction ?
Tant mieux qu'on ne nous donne pas favoris, comme ça on va moins parler de nous et on en profitera inch'Allah pour contredire ces gens-là en faisant tranquillement notre petit bonhomme de chemin sans pression mais avec beaucoup d'ambitions et j'espère qu'il sera le plus long possible.
Entretien réalisé par Moumen Aït Kaci Ali


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.