USM Alger : La saison n'est pas encore terminée pour les Rouge et Noir    Secousses telluriques à Mila : "l'Etat n'abandonnera pas ses citoyens"    Berraki : pas de dégâts ou de dysfonctionnements au niveau du barrage de Beni Haroun    Les Algériens interdits d'entrée en Suisse    Ounoughi évoque l'affaire de Madjer avec l'Anep    Covid 19 : 529 nouveaux cas, 429 guérisons et 9 décès en Algérie durant les dernières 24 heures    PARTI FLN : Le SG invité à Moscou pour participer à un sommet    EXPLOSION DE BEYROUTH : L'Algérie envoie un hôpital militaire de campagne    JUSTICE : Vaste mouvement dans le corps des magistrats    NOUVEAU CHEF D'ETAT-MAJOR DE LA GN : Le général Yahia Ali Oulhadj installé dans ses fonctions    REUNION GOUVERNEMENT-WALIS MERCREDI ET JEUDI PROCHAINS : Vers un mouvement dans le corps des walis    FRANÇAIS BLOQUES EN ALGERIE : Plus de 40 000 personnes rapatriées depuis mars    POUR NON-RESPECT DES MESURES PREVENTIVES : Fermeture de près de 5400 commerces à Alger    MASCARA : Les personnels de la santé dénoncent le manque de transport    Liban: le bilan de l'explosion du port de Beyrouth atteint 154 morts    Palestine : raids aériens israéliens sur la bande de Ghaza    L'Ogebc se dirige vers une exploitation optimale des sites du patrimoine    Pêche: un décret pour l'organisation des pécheurs artisans en coopératives    Fusion MCA-GSP : l'AGex du MCA largement en faveur de la fusion    Hommage à Gisèle Halimi: une halte en reconnaissance à ceux qui ont soutenu l'Algérie    Explosion de Beyrouth: aides algériennes au Liban    Procès du journaliste Khaled Drareni : L'absurde devient ordinaire par lassitude    Explosion de Beyrouth: Chanegriha présente ses condoléances    L'Italie prêtera main-forte à la France avec 200 soldats    Le prêt de Benchaâ au CCS prolongé    Huit ambitieux et seulement quatre billets pour Lisbonne    Djerrar opéré avec succès    L'Alliance des designers algériens professionnels voit le jour    Gilles Lapouge, l'amoureux du Brésil    L'Unesco va réhabiliter le patrimoine de Bandiagara, victime du conflit    Deux Algériens légèrement blessés    13 décès et 551 nouveaux cas en 24 heures    Pertamina lorgne les actifs d'OXY en Algérie    Le général-major Meftah Souab en soins à l'étranger    La défense compte saisir le chef de l'Etat    Le désert agraire    Attar plaide pour une "Opep du gaz"    Nacer Boudiaf demande la réouverture du dossier    Opéré de nouveau à Lille : Benzia espère un retour en janvier    JS Kabylie : Relance de la webradio du club    Feux de forêts : Arrestation d'au moins 10 individus    Le harrag anonyme ou le marigot des caïmans    FAUSSES SAINTETES    L'apocalypse à Beyrouth    Washington condamne la présence militaire étrangère en Libye    Un néonazi avoue le meurtre d'un élu régional    "L'Euthanasie, entre légalisation et incrimination", nouvel ouvrage du chercheur Djamel Eddine Anane    Le parcours du pianiste Nassim Kahoul, un exemple de détermination    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





NAHD: Le CSA cible deux coaches
Publié dans Le Buteur le 15 - 06 - 2019

Les Sang et Or font partie des rares équipes qui n'ont pas encore entamé les préparatifs pour la nouvelle saison. Pressé par le temps, le Club sportif amateur, à la demande des deux présidents d'APC de Hussein Dey et d'El Magharia, a décidé de prendre attache avec quelques techniciens qui peuvent occuper éventuellement le poste d'entraîneur en chef qui a été laissé vacant depuis le départ de Mohamed Lacet à l'issue du championnat.
Les deux présidents d'APC vont prendre en charge les salaires du nouvel entraîneur
Afin d'accélérer les choses, les deux présidents d'APC ont confié aux dirigeants du Club sportif amateur qu'ils ne vont pas laisser tomber le Nasria qui se trouve dans une situation financière mais aussi administrative compliquée. MM. Benaïda et Bahidj sont allés un peu plus loin. D'après une source généralement bien informée, les deux hommes se sont engagés à prendre en charge les salaires du nouvel entraîneur. Une bonne initiative des autorités locales de Hussein Dey et d'El Magharia qui font de leur mieux pour aider le NAHD à sortir de ce trou noir.
On parle de Bouali et Bououkaz
Afin de gagner du temps, les Husseindéens ont pris lors des précédentes heures attaches avec Fouad Bouali et Moez Bououkaz. Pour rappel, à la tête du WAT lors du précédant exercice, le premier a failli accéder en Ligue 1 Mobilis mais la défaite que son équipe a concédée lors de l'avant-dernière journée du championnat face à l'US Biskra a écarté les Bleu et Blanc de la course à l'accession. Pour ce qui est du second, auteur d'un grand travail avec la JSMB, il a réussi à atteindre la finale de la Coupe d'Algérie. L'ancien coach du RCR était tout près de remporter le premier trophée de sa carrière, mais les Béjaouis se sont inclinés finalement sur le score de deux buts à zéro.
Bouali est attendu la semaine prochaine pour négocier
Libre de tout engagement, Fouad Bouali semble très motivé par l'idée d'exercer au Nasria. D'après nos informations, le technicien avait confié à l'intermédiaire qui l'a contacté que cet intérêt est tout à son honneur. Actuellement en vacances, il lui aurait donné rendez-vous pour la semaine prochaine. Si tout se déroule comme prévu, c'est dimanche ou lundi prochain qu'il devra se rendre à Bensiam pour rencontrer les dirigeants et discuter des grandes lignes du projet qu'ils veulent mettre en place.
Bououkaz n'a pas fermé la porte, mais…
Pour ce qui est de Moez Bououkaz, actuellement en France, il n'a pas fermé la porte des négociations même si les chances de le voir à la tête des Sang et Or son très minimes et cela pour plusieurs raisons. En plus de ses exigences financières, l'ancien entraîneur du RCR et du MCO est convoité par plusieurs clubs de la Ligue 1 Mobilis. Chose qui ne va que compliquer la mission des Algérois pour décrocher son accord.

Abdelbasset Zaïm pour succéder aux Ould Zmirli ?
Ce n'est un secret pour personne, les frères Ould Zmirli ont décidé de se retirer et ne pas poursuivre leur mission à la tête du Nasria. Dans l'impasse depuis plusieurs semaines, la situation du club se dirige vers le dénouement. C'est ce qu'une source généralement bien informée nous a confié. D'après nos informations, l'ancien président de l'USMAn, Abdelbasset Zaïm, serait prêt à succéder à Mahfoud et Bachir Ould Zmirli et investir au NAHD.
Il devra rencontrer Bachir Ould Zmirli lors des prochains jours
Même s'il a émis le vœu de récupérer les actions de Bachir Ould Zmirli, la venue de Abdelbasset Zaïm n'est pour le moment pas officielle. En effet, l'ancien président de l'USMAn devra rencontrer lors des prochains jours le puissant homme d'affaires algérois. Déterminé à se retirer après un peu moins de dix ans à la tête du Nasria, ce dernier compte lors de cette réunion expliquer à son probable successeur la situation financière et administrative des Sang et Or avant d'entamer par la suite les démarches pour assurer la transition dans les meilleures conditions.
Des anciens dirigeants lui ont donné des garanties
Hésitant au début, Abdelbasset Zaïm a reçu les garanties de la part des anciens dirigeants husseindéens. Proches de l'entourage du club, ces derniers lui ont assuré qu'ils vont faire le nécessaire afin qu'il soit adopté par les supporters. C'est ce qui va certainement lui permettre d'exercer dans un entourage sain et concrétiser ainsi le projet qu'il veut mettre en place. Un discours qui a rassuré l'ancien président de l'USMAn qui redoutait en quelque sorte la réaction des Sang et Or.
Il dispose d'un solide projet
Grand artisan du retour de l'USMAn en Ligue 2 Mobilis après plusieurs années en Division nationale amateur, Abdelbasset Zaïm dispose de l'expérience mais aussi des moyens financiers nécessaires pour gérer un club de l'élite. Même si c'est encore tôt pour 'évoquer ce sujet, il paraît qu'il a un solide projet en tête et qu'il souhaite le réaliser à moyen terme. D'après une source proche de ce dossier, en plus de prendre en charge l'équipe première, il souhaite également profiter du lot de terrain dont a bénéficié le Nasria à Bordj El Bahri pour construire un centre de formation qui permettra au club de revenir à ses anciennes habitudes. Celles de former des jeunes joueurs avant de les intégrer par la suite à l'équipe fanion.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.