Eliminatoires de la CAN 2021: L'Algérie connait ses adversaires    Bahloul échoue aux élections du conseil exécutif de la CAF    Amar Ghoul placé en détention provisoire à la prison d'El Harrach    L'état de santé de Lakhdar Bouregâa inquiète ses avocats    Sonelgaz recourt à l'emprunt international    «Les pays émergents doivent leur essor au secteur privé producteur de richesses»    Trump accusé de racisme par le Congrès    13 personnalités proposées pour le dialogue    Sit-in devant la cour d'Alger pour la libération des détenus : La solidarité s'élargit    A la conquête de la seconde étoile !    Vendredi particulier en Algérie et au Caire    Baccalauréat 2019 : Les résultats connus aujourd'hui    Relogement de 71 familles    Arrestation de plusieurs malfaiteurs dans différentes localités    Arrestation de trois étudiants en flagrant délit de chantage    Révolution populaire : mémoire, identité et avatars constitutionnels    ACTUCULT    La mise en œuvre de l'Accord d'Alger sur le Mali toujours «en cours»    «La SPA Soprovi est le seul opérateur agréé dans le montage des véhicules en Algérie»    La France se dote d'un commandement de l'espace    La protection de l'enfance, «une responsabilité collective»    Brèves de Boumerdès    Oran : Un vaste réseau de trafiquants de véhicules démantelé    La campagne lancée à la veille du match de la finale de la CAN    Des personnalités conduiront le processus    Concours Cheikh Abdelhamid Benbadis    Bouira retrouve son ambiance nocturne    Village Sahel (Bouzeguène) : Ouverture, demain, du Festival Raconte-arts    LE JUSTE MILIEU    ASMO - Malgré les instructions du wali: Le bricolage se poursuit    Des habitants tirent la sonnette d'alarme: Oran impuissante face aux chiens errants !    Doit-on s'inquiéter du mode de gouvernance de Sonatrach ?    A quand le «provisoire» de ce «gouvernement» ?    Transition, débat politique et euphorie footballistique : mobilisations collectives et fluidité politique    Des points de vente pour l'approvisionnement des boulangers: 33 minoteries fermées à Oran    Chlef: Du nouveau pour les chemins communaux    La footballisation des esprits ou la défaite de la pensée    Algérie : «Pour enchaîner les peuples, on commence par les endormir»*    L'épuration ou le crime d'« indignité nationale »    Pour accompagner la dynamique nationale de développement : Nécessité de renforcer la production de l'énergie électrique    Récompense : Des tablettes des avancées technologiques du jeu remises aux quarts-de-finaliste    Niqab en Tunisie: "Montrez-moi patte blanche ou je n'ouvrirai point"    Saisie en 2012 : L'OMC donne raison à la Chine contre les USA    Syrie : Les combats s'intensifient à Idleb aggravant la situation humanitaire    Banques : Wells Fargo accroît son bénéfice, la marge d'intérêts sous pression    Le calvaire des usagers    Les 13 personnalités du Forum civil    Les élues démocrates répondent à Trump    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





NAHD: Le CSA cible deux coaches
Publié dans Le Buteur le 15 - 06 - 2019

Les Sang et Or font partie des rares équipes qui n'ont pas encore entamé les préparatifs pour la nouvelle saison. Pressé par le temps, le Club sportif amateur, à la demande des deux présidents d'APC de Hussein Dey et d'El Magharia, a décidé de prendre attache avec quelques techniciens qui peuvent occuper éventuellement le poste d'entraîneur en chef qui a été laissé vacant depuis le départ de Mohamed Lacet à l'issue du championnat.
Les deux présidents d'APC vont prendre en charge les salaires du nouvel entraîneur
Afin d'accélérer les choses, les deux présidents d'APC ont confié aux dirigeants du Club sportif amateur qu'ils ne vont pas laisser tomber le Nasria qui se trouve dans une situation financière mais aussi administrative compliquée. MM. Benaïda et Bahidj sont allés un peu plus loin. D'après une source généralement bien informée, les deux hommes se sont engagés à prendre en charge les salaires du nouvel entraîneur. Une bonne initiative des autorités locales de Hussein Dey et d'El Magharia qui font de leur mieux pour aider le NAHD à sortir de ce trou noir.
On parle de Bouali et Bououkaz
Afin de gagner du temps, les Husseindéens ont pris lors des précédentes heures attaches avec Fouad Bouali et Moez Bououkaz. Pour rappel, à la tête du WAT lors du précédant exercice, le premier a failli accéder en Ligue 1 Mobilis mais la défaite que son équipe a concédée lors de l'avant-dernière journée du championnat face à l'US Biskra a écarté les Bleu et Blanc de la course à l'accession. Pour ce qui est du second, auteur d'un grand travail avec la JSMB, il a réussi à atteindre la finale de la Coupe d'Algérie. L'ancien coach du RCR était tout près de remporter le premier trophée de sa carrière, mais les Béjaouis se sont inclinés finalement sur le score de deux buts à zéro.
Bouali est attendu la semaine prochaine pour négocier
Libre de tout engagement, Fouad Bouali semble très motivé par l'idée d'exercer au Nasria. D'après nos informations, le technicien avait confié à l'intermédiaire qui l'a contacté que cet intérêt est tout à son honneur. Actuellement en vacances, il lui aurait donné rendez-vous pour la semaine prochaine. Si tout se déroule comme prévu, c'est dimanche ou lundi prochain qu'il devra se rendre à Bensiam pour rencontrer les dirigeants et discuter des grandes lignes du projet qu'ils veulent mettre en place.
Bououkaz n'a pas fermé la porte, mais…
Pour ce qui est de Moez Bououkaz, actuellement en France, il n'a pas fermé la porte des négociations même si les chances de le voir à la tête des Sang et Or son très minimes et cela pour plusieurs raisons. En plus de ses exigences financières, l'ancien entraîneur du RCR et du MCO est convoité par plusieurs clubs de la Ligue 1 Mobilis. Chose qui ne va que compliquer la mission des Algérois pour décrocher son accord.

Abdelbasset Zaïm pour succéder aux Ould Zmirli ?
Ce n'est un secret pour personne, les frères Ould Zmirli ont décidé de se retirer et ne pas poursuivre leur mission à la tête du Nasria. Dans l'impasse depuis plusieurs semaines, la situation du club se dirige vers le dénouement. C'est ce qu'une source généralement bien informée nous a confié. D'après nos informations, l'ancien président de l'USMAn, Abdelbasset Zaïm, serait prêt à succéder à Mahfoud et Bachir Ould Zmirli et investir au NAHD.
Il devra rencontrer Bachir Ould Zmirli lors des prochains jours
Même s'il a émis le vœu de récupérer les actions de Bachir Ould Zmirli, la venue de Abdelbasset Zaïm n'est pour le moment pas officielle. En effet, l'ancien président de l'USMAn devra rencontrer lors des prochains jours le puissant homme d'affaires algérois. Déterminé à se retirer après un peu moins de dix ans à la tête du Nasria, ce dernier compte lors de cette réunion expliquer à son probable successeur la situation financière et administrative des Sang et Or avant d'entamer par la suite les démarches pour assurer la transition dans les meilleures conditions.
Des anciens dirigeants lui ont donné des garanties
Hésitant au début, Abdelbasset Zaïm a reçu les garanties de la part des anciens dirigeants husseindéens. Proches de l'entourage du club, ces derniers lui ont assuré qu'ils vont faire le nécessaire afin qu'il soit adopté par les supporters. C'est ce qui va certainement lui permettre d'exercer dans un entourage sain et concrétiser ainsi le projet qu'il veut mettre en place. Un discours qui a rassuré l'ancien président de l'USMAn qui redoutait en quelque sorte la réaction des Sang et Or.
Il dispose d'un solide projet
Grand artisan du retour de l'USMAn en Ligue 2 Mobilis après plusieurs années en Division nationale amateur, Abdelbasset Zaïm dispose de l'expérience mais aussi des moyens financiers nécessaires pour gérer un club de l'élite. Même si c'est encore tôt pour 'évoquer ce sujet, il paraît qu'il a un solide projet en tête et qu'il souhaite le réaliser à moyen terme. D'après une source proche de ce dossier, en plus de prendre en charge l'équipe première, il souhaite également profiter du lot de terrain dont a bénéficié le Nasria à Bordj El Bahri pour construire un centre de formation qui permettra au club de revenir à ses anciennes habitudes. Celles de former des jeunes joueurs avant de les intégrer par la suite à l'équipe fanion.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.