Président Tebboune : l'Algérie entretient avec la France de bonnes relations, loin du complexe d'ancien colonisateur    Président Tebboune: l'ANP a atteint un niveau de professionnalisme qui la tient à l'écart de la politique    Président Tebboune: Des sites web d'un pays voisin à l'origine des rumeurs sur mon état de santé    Relance de l'économie: Rationnaliser les dépenses et encourager l'investissement    Président Tebboune: l'Algérie n'enverra par ses troupes au Sahel    Président Tebboune: "les revendications du Hirak populaire authentique satisfaites pour la plupart"    L'argent informel représente 34 % de la masse monétaire globale    Le Président ordonne la création d'un outil de contrôle    163 nouveaux cas et 4 décès en 24 heures    Les principales décisions de Tebboune    La Seaal annonce des coupures dans plusieurs communes d'Alger    Le youtubeur "Fekrinho" retrouvé mort à la plage Cap-Roux    Texte intégral de la réunion du Conseil des ministres    Tebboune insiste sur l'irrigation pour augmenter de 20% la production nationale de blé    Barça : Bartomeu passera la nuit au commissariat    Le Polisario réitère son engagement à défendre la souveraineté du peuple sahraoui    Découverte d'un corps sans vie s'apparentant à celui du jeune homme disparu, Fekri Benchenane    Reconduction du confinement partiel à domicile dans 19 wilayas    Indicateurs financiers en 2020: la politique monétaire à la rescousse de la liquidité bancaire    La double confrontation amicale Algérie-Côte d'Ivoire annulée    Denis Lavagne dompte le Mouloudia    Les déplacés confrontés à un risque imminent de famine    Washington veut éviter la rupture avec l'Arabie Saoudite    Des dizaines d'arrestations lors d'une manifestation d'opposition    Pour les bonnes réponses, faudrait faire un effort !    Les conditions d'exercice et d'agrément réglementées    Les transporteurs usagers du CW 80 en colère    Le dossier de demande de la licence professionnelle transmis à la DCGF    Rencontre «Evocation, Asmekti N Idir» à Larbaâ Nath Irathen : Yidir ...pour l'éternité    Dix affiches d'artistes, dont Mika, pour redonner des couleurs à Paris    Au bonheur du public !    Bendouda relève l'urgence de promulguer un nouveau cahier des charges    Karim Tedjani | militant écologiste et fondateur du portail de l'écologie Nouara : «Pour produire réellement bio, il y a des critères à respecter»    Le procès du greffier hirakiste reporté au 21 mars    Biden est contraint d'annuler la décision de son prédécesseur concernant le Sahara occidental    Mamélodi Sundowns s'est baladé face au CRB (5-1)    4 décès et 132 nouveaux cas    La démonstration de force d'Ennahdha    Ameur Guerrache condamné à 7 ans de prison ferme    Le décret publié au "Journal officiel"    Le fort de Gouraya, un site à sauvegarder    AVONS-NOUS LES MOYENS DE LA DEMOCRATIE ?    El-Bahia, carrefour culturel méditerranéen    Ambassade des Etats-Unis: Du nouveau pour les titulaires d'un «visa de diversité»    MC Alger: Lorsque les joueurs font la loi !    Nouvelles souches du coronavirus: Les autorités appelées à plus de fermeté    Un phénomène devenu anodin à Aïn El Turck: Le squat de la chaussée et des trottoirs prend de l'ampleur    Une première pour les nouveaux ministres du Gouvernement Djerrad III    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





MCA - Allati «On est tous responsables !»
Publié dans Le Buteur le 09 - 12 - 2019

Le Mouloudia s'est lourdement incliné face à l'USMBA…
Nous sommes très déçus d'avoir perdu cette rencontre, car si on tient compte de la physionomie de la partie, on méritait au moins de revenir avec un point, c'est la raison pour laquelle je dirais que cette défaite est difficile à digérer.
Comment expliquez-vous donc cette défaite ?
A mon avis, on dominait la partie, et ce, même après l'égalisation de l'USMBA, mais par la suite nous avons encaissé deux buts contre le cours du jeu. Donc, on ne méritait pas de perdre sur un tel score et nous sommes désolés pour nos supporters qui nous ont encouragés, même dans les moments difficiles.
Certains pensent que le penalty que vous avez provoqué était le tournant du match…
Je ne suis pas de cet avis, car après le second but de l'USMBA, on avait la possibilité de revenir dans le match et nous l'avons prouvé face au CRB, ce n'est donc pas le penalty que j'ai provoqué qui était le tournant du match. Je ne fuis pas ma responsabilité sur ce penalty, mais si on tient compte de ma prestation, je dois dire qu'elle est acceptable, d'autant plus que je ne suis pas habitué à jouer dans ce poste. D'ailleurs, je ne suis pas content du but que j'ai marqué, car il n'a aucune valeur après cette défaite. On doit maintenant oublier cet échec et se remettre au travail, car on ne va pas baisser les bras et on continuera à jouer pour le titre.
La direction a endossé la responsabilité des derniers résultats négatifs au driver Casoni et a décidé de se séparer de ses services…
Nous les joueurs, on se contente de faire notre travail et cette question relève des prorogatives de la direction du club, car on est prêts à travailler avec n'importe quel technicien, du fait que nous sommes des employés au MCA. Toutefois, on est tous responsables de ces résultats et pas seulement le staff technique.
Le changement de coach arrangera certainement vos affaires, du fait que vous ne jouez pas souvent…
Je n'ai pas de problème avec Casoni et en tant que joueur, je dois respecter ses choix et travailler davantage pour gagner ma place, même si j'aurais souhaité jouer plus de matchs, comme cela est le cas pour chaque joueur ambitieux.

Le club saoudien Damac veut Chafaï
A deux journées de la fin de la phase aller du championnat, le défenseur central du Mouloudia, Chafaï, vient de recevoir une alléchante offre du club saoudien Al Damac, qui occupe la dernière place du classement. Cette formation est drivée par le coach Nourredine Zekri qui veut bénéficier de ses services, et les responsables de cette formation ont décidé de prendre attache avec la direction du MCA.
Le Mouloudia ne s'opposera pas à son transfert si les Saoudiens mettent le paquet
A en croire une source digne de foi et face au rendement tout juste moyen de Chafaï depuis l'entame de la saison où le joueur semble avoir la tête ailleurs, les responsables du MCA ne s'opposeront pas à son transfert si le club saoudien met le paquet pour racheter son contrat.

Vicario refusé par le CA
Casoni divise le MCA !
Après une réunion qui a duré plusieurs heures pour prendre une décision cruciale concernant l'avenir de Bernard Casoni, le conseil d'administration a rejeté l'idée d'enrôler le coach espagnol, Vicario, qui est devenu l'option préférentielle de Fouad Sakhri. Ce refus catégorique a bien évidemment mis le directeur général dans l'embarras surtout qu'il avait tout réglé avec le successeur de Casoni. La direction mouloudéenne a plusieurs options à l'étude. Le plan A consiste à maintenir Bernard Casoni jusqu'à la fin de la phase aller. Le temps pour la direction algéroise de lui trouver un successeur. Pour les membres du CA, l'option préconisée serait de recruter un entraineur d'envergure, qu'il soit local ou étranger. Azzedine Ait Djoudi revient au-devant de la scène tout comme des coachs étrangers qui connaissent parfaitement le championnat et le football algérien à l'instar de Rachid Taoussi ou Badou Zaki. Le dossier Casoni devrait connaître aujourd'hui son épilogue. Effectivement, nous avons appris par la voix du président du CA, Achour Betrouni, qu'il y aurait aujourd'hui une autre réunion qui sera déterminante. C'est à l'issue de cette session de travail que sera prise une décision finale sur le maintien de Casoni ou bien concernant la nomination d'un nouvel entraîneur. `
Il est attendu mercredi à Alger
C'est ce mercredi que Bernard Casoni devrait rallier Alger afin de poursuivre sa mission. C'est en tout cas le planning mis sur pied par le coach français.

Les clauses du contrat plaident pour Casoni
Juste après la défaite concédée face à l'USMBA, la direction du Mouloudia, à sa tête le directeur général sportif, a pris la décision de mettre fin aux fonctions de Casoni et ses deux collaborateurs, en l'occurrence Hakim Malek et Thomas Gornouec. Toutefois, les choses ne s'annoncent pas si faciles pour les responsables de la section football, du fait que Casoni a signé un contrat d'objectifs, dont les clauses plaident en sa faveur.
On lui a assigné l'objectif de terminer la saison sur le podium
En acceptant de reprendre le club en main avec un projet sportif bien défini, Casoni a signé un contrat de deux saisons avec le Mouloudia, avec pour objectif lors de la première saison, d'achever l'exercice à l'une des places du podium et décrocher ainsi une place qualificative aux joutes internationales et aller le plus loin possible en Coupe d'Algérie, ainsi qu'en Coupe arabe. Ce qui est tout à fait logique puisque le technicien français devait refaire l'équipe et on ne pouvait pas lui réclamer le titre, alors que le recrutement n'était pas encore entamé, car les objectifs doivent avant tout répondre à la qualité de l'effectif qu'on mettra sous sa coupe.
L'équipe est à la seconde position et le coach est dans ses prévisions
Si on tient compte des clauses du contrat, Casoni est en train de mener l'équipe aux objectifs qu'on lui a tracés, car l'équipe est à la seconde position du classement, sans pour autant parler de l'écart minime qui le sépare du CRB à deux journées de la fin de la phase aller du championnat. Autrement dit, on ne peut rien reprocher à Casoni pour mettre fin à ses fonctions, et il faut attendre la fin de l'exercice pour faire le bilan.
Le club n'a le droit d'annuler son bail qu'en fin de saison contre trois mois d'indemnités
Si Casoni n'atteint pas les objectifs en fin de saison, le club ouvre le droit de résilier son contrat en contrepartie d'une indemnité de trois mensualités. Ainsi, les clauses du contrat sont claires à ce sujet, et il sera donc difficile à la direction d'aller à l'encontre des clauses en question. La seule solution pour les responsables de la section football est de trouver donc un accord à l'amiable pour éviter de se retrouver dans une situation embarrassante. Reste à savoir si Casoni acceptera de quitter ses fonctions, sans que le club soit dans l'obligation de lui verser une grosse somme en guise d'indemnité.
La résiliation du contrat d'une manière unilatérale coûtera les yeux de la tête à la direction
Si maintenant la direction du club maintient sa position de mettre fin aux fonctions du technicien français et cela au même titre que ses deux collaborateur d'une manière unilatérale, à ce moment-là, la résiliation du contrat coûtera cher au MCA, car le technicien français pourra réclamer tout son argent sur toute la durée du contrat, idem pour Hakim Malek. Afin d'avoir une idée sur la somme colossale que devra payer le Mouloudia dans ce cas, il faut savoir que Casoni touche un salaire mensuel de 22 000 euros, celui de Hakim Malek est de 10 000 euros et Thomas Gornouec perçoit une mensualité de 5000 euros, bien que ce dernier, et selon une source digne de foi, n'ait signé que pour une saison.
Il se trouve depuis hier en France
Casoni qui a accordé à ses joueurs trois jours de repos est rentré chez lui en France, idem pour Hakim Malek et Thomas Gornouec. Ces derniers seront de retour à Alger, ce mercredi, pour assurer la reprise des entrainements et préparer le reste du parcours de cette fin de phase aller. Reste à savoir quelle sera la décision finale de la direction du club qui a multiplié les réunions hier, et ce, avec le concours des membres du conseil d'administration.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.